Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 00:00
L'image d'écorché que j'ai choisi dans l'article Art et Biologie (1) a fait dire à l'époque (un an déjà)  à la Dragonne :
Le pire c'est qu'il existe un gisant qui m'a toujours fascinée dans une église, un écorché présentant son coeur... impossible de me souvenir de qui pour faire une recherche...
Et v'la t-y pas que suite à ma dernière gueulante,  notre commentateur expert Tororoshiro nous apporte la réponse à l'énigme :
Sa description d'un écorché présentant son coeur me fait penser au "transi" du tombeau de René de Chalons, sculpté par Ligier Richier, dans l'église St Etienne de Bar-le-Duc.
Bingo!
La statue dite Le Transi a son article Wikipédia, et a apparemment bénéficié récemment d'une restauration complète, détaillée sur une page web où j'ai piquée cette photo. On clique pour voir l'intégralité de la bête ...


Squelette.jpg


Voilà, c'était notre rubrique "Mes lecteurs sont formidables !".
Franchement, rien que pour ça, je suis contente d'avoir monté ce blog.

Repost 0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 07:43
Les résultats du premier tour des législatives ont réussi à me faire simultanément mourir d'ennui et de désespoir  en étant aussi  mauvais que prévu.
Sans parler du taux d'abstention qui me donne envie de casser mes murs à coup de crâne, mais c'est une autre histoire.

Pour  m'occuper l'esprit, j'ai donc entrepris de décortiquer les résultats des 21 circonscriptions de Paris :

 Circ.tion   Arrondissements   Résultat 
1  I, II, III, IV  (UMP)
2  V et VI  (UMP)
3  VI et VII  UMP
4  VIII et IX  UMP
5  X  ???
6  XI nord et XX nord (PS)
7  XI sud et XII ouest (PS)
8  XII est ???
9  XIII est (PS)
10  XIII ouest et XIV est ???
11  XIV ouest ???
12  XV nord (UMP)
13  XV sud (UMP)
14  XVI sud UMP
15  XVI nord UMP
16  XVII ouest UMP
17  XVII est + XVIII n-e (UMP)
18  XVIII centre (PS)
19  XVIII et XIX ouest (PS)
20  XIX est (PS)
21  XX (PS)

Tout cela est tellement beau et naturel, comme découpage électoral ! (surtout dans le nord-est...)
Merci qui? Merci Charlie...
La légende est simple :
en gras les élus au premier tour,
entre parenthèse la tendance lorsqu'elle est assez marquée pour autoriser un pronostic raisonnable.
et puis les autres cas où le match est un peu plus serré.
Mais n'ésitez pas à me taper sur les doigts si vous trouvez mes extrapolations trop audacieuses, et n'oublions pas que la participation, si elle augmente significativement, peut amener beaucoup de surprises pour le deuxième tour.

Bon, mais malgré mes efforts de tabulations, tout cela reste peu lisible. Je me suis donc lancée dans la recherche d'un plan des circonscriptions de Paris, puis dans la réalisation, assistée par Inkscape et Gimp, d'un exemple balbutiant d'infographie, comme on dit.

circocouleur.png
Légende  

élu UMP , tendance à droite , tendance à gauche, indéterminé

Comme vous pouvez le voir, ce n'est pas vraiment beau comme l'antique (je n'ai sûrement utilisé la bonne méthode pour vectoriser l'original), mais ça marche.
Je vais peut-être peut-être même mettre la version vierge sur Wikipédia : ça ne peut pas faire de mal. Hop hop hop, c'est fait.

Il y aurait plein d'autres analyses intéressantes à faire, en particulier sur la bipolarité incroyable observée dans un scrutin où il y avait pourtant une moyenne de 13 candidats par siège... Les scores du FN sont historiquement bas, et LO s'est mangée une autre belle gamelle dans les dents. Pour faire bien, il faudrait comparer avec les chiffres de 2001, mais bon, la flemme, quoi, hein.

Je vais donc m'arrêter là pour aujourd'hui, et me contenter d'envoyer les anglophones de mon lectorat à la page Gerrymandering de Wikipédia : les americains sont des artistes du bidouillage  électoral qui feraient passer nos mafieux et magouilleurs locaux pour des boy-scouts!
Regardez-moi donc une des incroyables circonscriptions qu'ils ont réussi à pondre....

AZ-districts-109-02.gif

Tant de mauvaise foi, avouez que ça force l'admiration.


 
 
Repost 0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 00:00
lady.jpgS'il y a un domaine professionnel à placer avec la médecine au premier rang de la jargonnance et de l'incompréhension générale, c'est bien le droit.
Voici donc un petit florilège de mots bizarres, étranges et inconnus du vulgus pecum qui appartiennent au vocabulaire juridique.

Antichrèse
J'ai réfléchi à un moyen d'éclaircir la définition proposée, et je ne vois que l'explication par l'exemple.
Posons que Jean doit 10 000 euros à Claire, mais ne peut pas les lui rembourser. Jean possède cependant un appartement, mais ne va pas le vendre juste pour 10 000 euros.
Alors Claire récupère l'usage de l'appart', le loue à 1000 euros par mois pendant 10 mois pour apurer la dette, puis le rend à Jean.
C'est donc cela l'antichrèse, si j'ai bien tout suivi...

Anatocisme  une chose simple à comprendre, et simple à rejeter. L'anatocisme est presque complètement interdit, et c'est tant mieux.    
  
Chirographaire (adj.) de chiros, la main en grec. Voir : Chiralité, Chiromancie, Chiropracteur

Emphytéose,  à ne pas confondre avec l'apothéose, ni l'emphysème.

Fideicommis
: Encore un mot étrange issu du latin. La personne qui en est l'objet est le grevé de restitution. Ça ne donne pas très envie, mais en fait c'est un position de force.

Fongibilité : n'a rien à voir avec les champignons ou les antifongiques. Non, vraiment rien.

Intestat : moins mystérieux que les autres : on parle souvent du rique de mourir intestat. Rien à voir avec les intestins.
À noter que cela vient directement du latin, et que le mot est donc invariable : à mon grand regret, je ne serai donc jamais intestate.

Mainlevée : à ne pas confondre avec sa cousine la main-courante.

Marc le franc
: sans lien familial avec Dicentim le petit Franc.

Nolissement
: action de noliser. Ah.

Olographe
: encore une histoire de testament.

Plumitif : hé non, ce n'est pas seulement, comme je le croyais, une insulte à destination des journalistes ! Ce fut aussi le nom donné au registre d'audience.

Pollicitation : contrairement à ce qu'on pourraît croire, c'est pas l'action par laquelle les abeilles transportent le pollen de fleur en fleur.

Préciput : étonnament, ce n'est pas le devant du crâne. Dommage, ça aurait fait un joli pendant à l'occiput.

lady-justice.jpg Rédhibitoire
: celui-là, je ne l'inclus pas dans la liste parce qu'il est inconnu mais parce qu'il est mal connu. D'abord, le h est après le d, pas autre part, merci.
Un vice rédhibitoire c'est un vice caché, qui n'était pas apparent lors le la vente, et qui rend celle-ci caduque. C'est très utilisé dans le cas particulier des animaux, puisque les affections chroniques ne sont pas forcément visibles au premier coup d'œil.

Réméré
: sans lien avec le rémora. j'ai découvert ce mot grâce à la page wikipédia du père d'Alexandre Dumas (père). Vous suivez ?


Sapiteur : la prochaine fois que vous voudrez briller en société en disant que vous en connaîssez un rayon sur un sujet, expliquez que vous êtes sapiteur. Juste pour rire un peu.
Je sais pas vous, mais moi, je sapite à fond.

Staries, ou jours de planche. Très Pirates des Caraïbes, non?

Stellionat : assez rare. S'applique, par exemple, quand un aigrefin vend la Tour Eiffel  à un touriste naïf.

Usucapion
: aucune remarque bête à faire sur ce mot-là, il est trop bizarre pour ça.

Viduité : encore un mot atroce du point de vue de sa construction : le fait d'être vide, normalement, cela s'appelle la vacuité. Sauf dans ce cas, où il s'agit, je vous le donne en mille, du ventre des femmes. Allez comprendre.


Et voici la liste des différents vices rédhibitoires établis par la loi, pour votre éducation (et la mienne, dois-je admettre, je ne connaissais que ceux du cheval).

Les six vices rédhibitoire du chien sont :
La maladie de Carré.
L'hépatite contagieuse ou hépatite de Rubarth.
La parvovirose canine.
La dysplasie coxo-fémorale (de la hanche).
L'ectopie testiculaire pour les animaux de plus de 6 mois.
L'atrophie rétinienne.

Chez le chat, ce sont :
La leucopénie infectieuse
La péritonite infectieuse féline
L'infection par le virus leucémogène félin
L'infection par le virus de l'immuno-dépression (FIH)

Chez le cheval, la rédhibition peut être causée par  un cas de :
Boîterie ancienne intermittente  
Immobilité                              
Fluxion périodique  (uvéite isolée)               
Tic (de l'ours, à l'appui...)                                               
Cornage chronique                   
Anémie infectieuse    

Emphysème pulmonaire (c'est fou, j'ai réussi à caser le mot emphysème deux fois dans le même article...)
La morve et le farcin sont deux infections bactériennes qui ont cessé de faire partie de cette liste, vu qu'elles ont disparu de France.

Pour les porc, un seul vice : la ladrerie (infestation par le ténia)
Pour les bovins, on refuse :

La tuberculose
La rhino-trachéite infectieuse.
La leucose enzootique
Pour les vaches, les moutons et les chèvres  : la brucellose.
(Je connais quelqu'un qui a un jour attrappé la bruxellose. C'est quelque chose qui n'est pas censé arriver, la maladie étant réputée non transmissible à l'homme, mais vu qu'en l'occurence c'était une chercheuse qui manipulait quotidiennement des animaux malades...)

Mais assez divagué pour ce soir...
Bonne nuit!


Repost 0
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 00:00
sperm.jpgL'infertilité est une question extrêmement chargée d'émotions et de frustrations, en particulier dans le cas de ce qu'il est convenue les cas "tardifs", les couples qui tentent d'avoir un premier enfant après l'âge moyen (*) (autour de 29 ans pour la mère en France).

Un test récemment arrivé en pharmacie a le mérite de s'attaquer à un problème peu discuté : l'infertilité masculine. Appellé Fertell (j'imagine construit sur fertility et foretell, c'est-à-dire prédire), il permet de savoir en une petite heure, chez soi, si les spermatozoïdes présentent une vivacité suffisante pour espérer concevoir facilement
Bien entendu, cela ne remplacera pas un spermogramme détaillé en cas de problème d'infertilité persistante, mais c'est tout de même une jolie avancée.

Il convient en effet de rappeller que dans les cas d'infertilité, le partenaire qui en est à l'origine est aussi souvent l'homme que la femme (dans 40% des cas pour tous les deux). Et dans un cas sur 5 (les 20% restants, pour les fâchés avec les maths), la cause est commune, par exemple une double infertilité légère qui ne pose problème que parce qu'elle est combinée.
Que certains messieurs de couples infertiles ravalent donc leur fierté mal placée et se rassurent : la virilité ne se mesure pas par spermogramme.
Mais alors vraiment pas.

OvarianReserveChart.pngUn autre test, arrivé presque simultanément sur les étagères d'apothicaires, est un peu plus lourd (prise de sang) mais suit la même logique : il est censé évaluer la "qualité" du stock d'ovules présents dans les ovaires.
Certains s'inquiètent déjà que cette possibilité de prévoir à l'avance (le test s'appelle PlanAhead) rassure exagérément les futures mères, qui retarderaient alors trop leur décision d'avoir un enfant.
Franchement, je ne saurais pas évaluer la probabilité de cette réaction : j'ai beaucoup de mal à exercer mon empathie sur un sujet qui me paraît (à titre personnel évidemment) absolument extraterrestre. Mais bon.
Les gens font bien ce qu'ils veulent, hein. Des enfants, entre autres.

Enfin, rappellons que l'infertilité n'est caractérisée (hors examen précis bien sûr) qu'après deux ans de tentative sans résultat. Ce que les médecins ont parfois du mal à faire entendre à des femmes pressées, qui après deux ou trois cycles d'attente demandent un traitement de stimulation hormonale...

Via Feministing, comme souvent.

------------
(*)
J'ai dû reformuler ma phrase pour ne pas avoir à écrire "l'âge du premier enfant", qui par exemple dans le cas de mon auguste génitrice est de 25 ans aujourd'hui, mais 26 bientôt, vu que le premier enfant, c'est moi...
On devrait dire "âge du premier accouchement viable" ou quelque chose dans le même esprit.



Dans le domaine délicat de la reproduction humaine, la procréation assistée est souvent liée à la question de l'eugénisme.
Ne sautez pas en l'air comme ça, voyons, ce ne devrait pas être une révélation : nous pratiquons l'eugénisme, en l'occurence l'eugénisme négatif (élimination de caractères vus comme défectueux), par exemple dans le cas des IVG dites thérapeutiques.
L'eugénisme positif (choisir les caractères voulus) reste lui, non seulement interdit mais de fait impraticable : le gène de l'intelligence, désolée, mais on ne risque pas de le trouver...

Mais des cas existent où la logique qui permet de distinguer les deux devient difficilement applicable, comme ceux décrit dans l'article Wanting Babies Like Themselves, Some Parents Choose Genetic Defects du New York Times. Il rapporte qu'une enquête auprès de près de 200 climiques américaines a montré que six d'entre elles avaient déja effectué des précédures vidant à sélectionner un handicap.

Il s'agit en l'occurrence d'une utilisation surprenante (quoique pas tant que ça) de la technique du diagnostic préimplantatoire, utilisée le plus souvent lorsqu'un des parents est porteur d'un allèle défectueux et dominant (chorée de Huntington, par exemple). Le DPI permet de distinguer les embryons porteurs du défaut et de ne *pas* les implanter (eugénisme négatif donc).
Ici, il s'agit du contraire : des parents affectés d'un handicap associé à une certaine façon de vivre, voire à une culture propre (nanisme et surdité) choisissent délibérément d'avoir des enfants semblables à eux.

La question qui se pose à l'équipe médicale est particulière : il s'agit non pas de laisser un enfant naître quelque soit son état de santé, mais de produire délibérément un bébé porteur d'un handicap qui détermine sa vie entière. C'est une question de bioéthique qui pour l'instant ne se pose pas en France. En restera-t-il ainsi ?

Voir aussi :
Le reportage de la BBC
Un article du Washington Post de 2002, sur un enfant sourd conçu par fécondation artificielle avec sperme de donneur sourd.


 
Pour rester dans le domaine de la prise de décisions éclairées par une bonne compréhension des techniques employées, voici un article de l'Express, datant de mercredi dernier, qui fait froid dans le dos :
22 % des personnes interrogées - et même 34 % des 15-20 ans - pensent que la pilule peut rendre stérile, tandis que 50 % croient l'usage du stérilet impossible si l'on n'a jamais eu d'enfant. "Une représentation erronée, hélas partagée par certains médecins généralistes et gynécologues, qui déconseillent l'usage de cette méthode contraceptive aux jeunes femmes nullipares", regrette Nathalie Bajos, chercheuse à l'Inserm.

La contraception d'urgence - ou pilule du lendemain - reste méconnue: 35 % des sondés au fait de son existence sont convaincus qu'elle s'adresse seulement aux jeunes femmes de moins de 25 ans, et seuls 5 % savent qu'il est possible de l'utiliser jusqu'à soixante-douze heures après un rapport non protégé.

Plus grave: 1 jeune sur 10 âgé de 15 à 20 ans ignore que la pilule n'offre aucune protection contre le sida et les maladies sexuellement transmissibles.
Bon hé ben y'a encore du boulot.

Ça me fait une raison de plus de discuter de ce genre de choses dans mes dîners mondains.
Parce que, ne me demandez pas comment, mes conversations avec des gens qui sont parfois de parfaits inconnus tournent souvent autour de sujets comme la torsion du cordon spermatique (atrocement douloureux), les môles hydatiformes, les grossesses virginales liées aux éjaculations périvaginales ou encore les correspondances embryologiques entre la verge et l'anatomie clitoridienne...
(1)

Eh bien vous n'imagineriez pas à quel point cela intéresse les gens, et même pas pour ricaner ou faire des blagues salaces.
En vérité, je vous le dis : le monde entier devrait être biologiste, ça simplifierait les choses.

-----------
(1) Sans parler des mœurs compliquées de l'accenteur mouchet, de la sélection sexuelle chez les hirondelles (elle se fait sur la longueur de la queue, ça ne s'invente pas...), ou encore les lézardes lesbiennes du désert du Névada




Repost 0
9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 00:00
ogre.jpgJ'ai découvert il y a peu un bar-resto-salle-de-concert remarquable appellé l'Ogre à Plumes.
On peut y assister à des lectures, des impros, ou tout simplement venir y siroter un verre en profitant du Wifi, et surtout des étagères croulant de livres sur tous les murs...
Un bon bouquin, un gros fauteuil en cuir dans lequel se lover, le tout pas trop loin de mes pénates... Que demander de plus?

L'Île des gauchers

gauchers.jpgC'est là que j'ai commencé à lire L'Île des gauchers. On m'a dit pis que pendre d'Alexandre Jardin, l'auteur, mais le livre m'a néanmoins beaucoup plu. Drôle et absurde, suivant un peu les traces d'une autre île littéraire, celle des pingouins.
D'après certaines critiques, le roman reprend des idées déjà présentes dans les bouquins précédent de l'auteur, mais je ne peux pas juser, vu que je n'avais rien lu de lu jusqu'ici.
mais on ne peut qu'être amusé par l'idée d'une île peuplée de gauchers tout dévoués à une unique cause : apprendre à aimer leur conjoint de la meilleurs façon possible. Il y a d'excellentes choses, d'autres plus classiques, d'autres enfin qui rentrent dans les deux catégories : le butler Algernon est classicissime, mais fabuleux... "Gauchers oui, mais gauchers anglais !".
Le livre aurait peut-être bénéficié de plus de concision, l'auteur n'atant pas avare de répétitions et certaines péripéties étirant la fin en longueur, mais rien de vraiment fâcheux en vérité : le livre se lit sans difficulté, en souriant beaucoup, à la condition de ne pas se mettre, comme je ne le fais que trop dans la littérature d'imagination, à considérer sérieusement la faisabilité du système.

Ce qui me dépasse, c'est que dans certains commentaires  les lecteurs se demandent si l'île existe vraiment...Je dois être cynique.
Certes, le livre se clôt par une chronologie de l'île et par des données économiques (Exportations: Ciseaux pour gauchers, 70%...), mais de là à prendre tout ça pour argent comptant... sans compter que dans ce cas ils passent à côté du principal intérêt du livre.
Enfin bon...

Et puis une petite citation, prise tout au début du texte, pour vous donner une idée du pied sur lequel part le récit :
Ces interrogations s'entrechoquaient dans son esprit avec une violence depuis la mort d'Harold, son chimpanzé et ami de toujours, presque un frère.
C'est le début d'une grande aventure...

J'arrête ici ce retour inespéré dans la catégorie Lectures... Et je fais une note mentale de ramener le bouquin à L'Ogre à la première occasion : ils me l'ont prêté avec une bonne grâce qui les honore.

PS : pour les amateurs d'îles imaginaires, une référence  fantastique : Utopies insulaires à la bibliothèque insulaire.
Repost 0
Published by Abie - dans Lectures
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 12:00
Du nouveau : Les candidats UMP n'ont-ils donc aucune espèce de vergogne ? On découvre maintenant que Renaud Dutreil a utilisé dans ces tracts une photo de Lilian Thuram, grand opposant de Sarko et de l'UMP.
Rue 89 : Thuram: «Dutreil utilise mon image, c'est scandaleux»
Nouvel Obs : Thuram ne soutient pas Renaud Dutreil (09/06)
Et merci à Toroshiru pour l'info !


Comme promis, voici la suite des aventures de la candidate UMP dans le 10e arrondissement de Paris, qui s'était fait remarquer en invoquant le soutien enthousiate de Kouchner et Hirsch, ce qu'ils ont hautement démenti. (cf. post précédent)

Un article de Marianne daté de mercredi nous apprend quelle est sa ligne de défense face aux questions des médias :
Lynda Asmani a sa recette : « j'ai le soutien personnel du Premier ministre et de son gouvernement. » Or « les membres de son gouvernement sont forcément solidaires des candidats de la majorité présidentielle. En effet, si on n'avait pas de majorité parlementaire le 17 juin, messieurs Hirsch et Kouchner ne seraient plus membres du gouvernement. C'est eux qui sont aujourd'hui les premiers défenseurs de Nicolas Sarkozy : il va falloir qu'ils l'assument, y compris dans les circonscriptions » fait-elle remarquer. Un argument que les deux ministres d'ouverture n'avaient probablement pas envisagé au moment de leur entrée dans la maison Fillon…
[...]
Implicitement la candidate reconnaît avoir rédigé ce mot amical elle-même :« J'ai appelé les cabinets des deux ministres et je leur ai soumis par oral les deux phrases. On m'a dit oui. Ma seule erreur est une erreur de jeunesse, celle de ne pas avoir fait valider leur accord par écrit ». Parole contre parole, Lynda Asmani « mouille » les collaborateurs du Quai d'Orsay et du Haut commissariat aux solidarités actives. Ce soutien aurait-il été accordé à l'insu des ministres ? Du côté du cabinet du Ministère des affaires étrangères, on estime que le démenti du Bernard Kouchner inclut celui de son cabinet. Mais l'affaire commence à échauder singulièrement les collaborateurs de Martin Hirsch, certains qu'aucune Lynda Asmani ne s'est jamais présentée au standard. Piqués au vif, ils n'excluaient pas hier d'entamer un recours juridique, contre cette amie qu'ils ne connaissent pas.

En l'occurence cela ressemble à la réponse qu'elle m'avait faite par mail, avec cependant un détail délicatement ajouté : elle n'avait pas jugé bon, lundi soir, d'évoquer l'accord supposé du cabinet respectif des deux ministres. Pourquoi se serait-elle dispensée d'une aussi belle excuse, pour la sortir deux jour plus tard ?
Tout ça pour dire que je suis très loin d'avoir changé d'avis sur sa personne...

D'autant que le Canard Enchaîné de cette semaine (6/6/07) nous donne encore des raisons supplémentaires de douter de ses techniques :

asmani.jpg

D'habitude, les politiques attendent d'être élus pour manquer à leur parole... Cette petite est décidément pleine d'entrain !

Pour conclure, la palme du journalisme d'investigation revient  au journal gratuit Métro qui faisait aujourd"hui un portrait express d'Asmani dans un article "Des Candidats pas comme les autres", sans souffler mot de ces diverses controverses :
• La plus “affichée”
Lynda Asmani, candidate UMP dans la Ve circonscription
• Identité : originaire de la Loire, Lynda Asmani a été journaliste au Progrès. Elle travaille au ministère des Finances. C’est aussi une militante des droits de l’enfant et des droits de l’homme.
• Age : 33 ans
• Spécificité : à la réputation d’être la plus “fun” de l’UMP. “J’ai fait une campagne qui dépote. Ma photo est imprimée sur les enveloppes, sur tous mes bulletins de vote et sur 10 000 sacs à pain.”
• Ses idées : développer l’économie et la culture dans le Xe, militer pour les droits de l’enfant, réhabiliter les logements insalubres...
• Score visé : “J’espère être en tête du scrutin. Je me mets à 36%-37%.”
• Coût de sa campagne : entre 50 000 et 55 000 euros.

Être la plus "fun" de l'UMP, ça  c'est de la revendication ! Elle aurait pu choisir un domaine où la concurrence est plus acharnée.
J'ai l'impression qu'elle vise haut pour le score (mais ce genre de prédictions sont souvent autoréalisatrices : si elle disait 10%, les électeurs la délaisserait parce qu'elle semblerait manquer d'ambition, tandis que rejouter quelques points au score qu'elle prévoit vraiment ne peut pas lui faire de mal).
On verra bien...
Edit : Effectivement, Mme Asmani avait largement surestimé son soutien populaire, puisqu'elle n'atteint pas la barre des 30%, avec un score de 28,97% (source Libération, le 11/06).

NB : Merci beaucoup à Maurinier pour le scan de l'article.

EDIT 14/10/07 : Apparemment, Asmani est (encore) imposée par l'UMP comme candidates aux municipales, ce que les militants de base locaux apprécient peu  : certain s'organisent, par exemple sur le site democratie10.com/.

Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 00:04
Pour vous remettre de la mauvaise humeur que je vous ai tartiné hier, je vous propose un voyage à travers de temps et l'espace. Cela se passait il y a déjà trente ans, de l'autre côté de l'Atlantique, dans... le Métro de Montréal.


Et n'oublions pas l'autobus!
À Paris aussi il fait parfois beau dans le métro, mais seulement dans les portions aériennes...
Merci à Skatje pour avoir débusqué cette impérissable merveille.

J'en profite pour vous faire profiter d'informations indispensables :
La ligne 10 est la moins empuntée du métro parisen : elle en transporte deux fois moins que la 5 et quatre fois moins que la 1.
Et les cocardiers seront heureux d'apprendre que Paris a le premier métro en nombre de stations, bien qu'il arrive loin derrière Moscou en terme de trafic.
Encore merci Wikipédia!

 
Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 00:16
Bon.
Ça ne va pas vous passionner des masses, mais je viens de perdre six brouillons d'articles bourrés de liens mis de côté depuis des mois. En particulier Art et biologie (2) qui joue l'arlésienne depuis un moment.
Je ne sais pas si vous y comptiez encore, mais moi je continuais d'y réfléchir et de l'étoffer, alors c'est vous dire si je l'ai saumâtre...
Edit : Ah mais nom de dieu de marde, c'est un complot ou quoi ?!
Les trois quarts de l'article Art et Biologie (1) ont disparu !  Alors que j'étais allée corriger des fautes d'orthographe il y a peu... Arggggh Sono maldita !
Heureusement que le cache de Google est là....
Qui plus est, je me suis procuré un kit de deux cartouches HP noires n°339 C8767E, sauf que en fait, non ce ne sont pas du tout les bonnes.
Donc ma titine refuse toujours d'imprimer, j'ai claqué 45 euros pour que tchi et j'ai deux cartouches parfaitement neuves qui me restent sur les bras.
Si certains d'entre vous possèdent une HP Deskjet, ou Photosmart, je les refile au plus offrant.

Voila,  pour une fois, c'est un article purement égoïste, uniquement destiné à lâcher mon fiel personnel et sans coupable sur un lectorat innocent et désemparé. Désolée, mais ça soulage un peu.

On a lighter note
, j'en profite pour remercier la Dragonne, qui commente tous mes posts avec une régularité de métronome et une fidélité de vieux grognard. Je m'excuse ici de ne pas lui rendre plus souvent la pareille : je ne suis pas une grande commenteuse
 
Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 00:02
Bon.
Je me baladais tranquillement sur le net, quand j'ai soudain découvert que je connaissais personellement une candidate aux législatives dans la 2e circonscription de Paris, Marine Roussillon. Je me suis empressée d'aller voir sur son site ce qu'elle y raconte, et d'écouter l'enregistrement de son débat sur RFI avec une candidate socialiste, Sylvie Faucheux, au sujet de l'autonomie des universités.

Il est toujours intéressant d'écouter une voix familière causer dans le poste, mais j'y ai surtout gagné un énorme sursaut quand j'ai entendu Sylvie Faucheux énoncer avec une confiance sans faille que :
Il ne faut pas se voiler la face, le système français de l'enseignement supérieur est le plus inégalitaire qui existe.
Hein? La suite du discours évoque les différences de traitement entre grandes écoles et universités. Certes.
Cela justifie-t-il le moins du monde d'émettre une énormité pareille?
Croit-elle vraiment que la France a le supérieur le plus inégalitaire au monde? Je peux citer sans réfléchir deux ou trois pays occidentaux où une année universitaire à 200 euros est un rêve d'idéaliste, sans même parler des pays du tiers-monde.
(Tiens, j'ai même trouvé un soutien de l'étranger pour mon point de vue...)
Cette dame est président d'université tout de même, elle est censée savoir de quoi elle parle! J'avoue ne pas bien comprendre sa démarche. Mais bon.

Vers la fin de l'émission, elle dit aussi :
Nous sommes quand même le pays développé qui a le moins de diplômés du supérieur
Sans mon étranglement précédent, j'aurais été prête à la croire sur parole, mais maintenant, je doute.
L'un d'entre vous, fidèles lecteurs, saurait-il où se procurer ce genre de statistiques?



Asmani.jpgMon autre motif de gueulante contre une candidate aux législatives m'a été fourni par un ami qui a trouvé dans Libé une histoire ahurissante sur la candidate UMP de mon quartier, Lynda Asmani.

J'avais été surprise de trouver dans sa profession de foi (dont la couleur dominante est un robe bonbon un peu étrange pour un parti de droite) des témoignagnes de soutien dithyrambiques de la part de Bernard Kouchner et Martin Hirsch.
J'ai ensuite raisonné que, le 10e arrondissement étant un bastion de la gauche, elle avait dû aller chercher des cautions aussi peu de droite que possible pour espérer aveoir une chance.
Mais d'après l'article de Libération, l'histoire est encore plus simple :
Kouchner indique n'avoir «jamais adressé de message d'encouragement» à cette candidate, Hirsch ajoutant qu'il « ne la connaît même pas» ... Fort de ces désaveux, Dreyfus, qui a siégé aux côtés de Kouchner dans le gouvernement Rocard, a «fait sommation», par avis d'huissier, à son adversaire de «supprimer toute référence» à ces soutiens mensongers. Asmani n'en a tenu aucun compte : sa profession de foi parvenue vendredi chez les électeurs reprend les faux propos de Kouchner et Hirsch.
C'est tout de même ballot.
J'ai cherché sa profession de foi sur le net pour vous la montrer mais son site est un peu vide. Il y a plus de choses sur son blog mais j'ai des soucis avec le lien vers sa profession de foi (il commence par c:Program FilesWanadoo, ce qui est plutôt mauvais signe).
Mais comme je suis prête à tout pour vous, je fournis l'immense effort d'en passer le bout incriminant au scanner. Pfiou. Épuisant.

Asmani.jpeg

Comme vous pouvez le voir, le bleu layette le dispute au rose bonbon, et elle n'y est pas allée avec le dos de la main morte
Lynda Asmani est emblématique de cette nouvelle génération de politiques qui combat pour les Droits de l'Homme...
Et le rédacteur a réussi à faire une faute d'orthographe au nom de Martin Hirsch. Doux Jésus.

Je suis très curieuse de savoir comment cela a pu se passer. A-t-elle tenté de les contacter ? Ont-ils au moins ne serait-ce qu'entendu parler d'elle ? Avait-elle l'autorisation du bureau de l'UMP ?
Bystère et moule de gomme.



Le journalisme d'investigation étant chez moi une seconde nature (hum hum), et partant du bon principe qu'il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints, je suis allée poser mes question à Mme (Mlle? who cares...) Asmani directement par mail.

Elle a eu la grâce de me répondre immédiatement malgré l'heure ava
ncée, ce qui me permet de vous apporter ce scoop en extra-exclusivité. Je reproduis ici sa réponse (les ajouts entre crochets sont de moi)
Je vous remercie pour votre mail et je vais vous répondre aussi sincèrement que vous m'avez écrit. je suis en effet bien soutenue par la majorité Présidentielle à laquelle (cela ne vous a pas échappé) Messieurs Hirs[c]h et Kouchner appartiennent désormais et ceci de leur propre chef. Ils mènent une action gouvernementale qu'ils ne souhaitent pas voir s'arrêter demain et c'est pourquoi, ils soutiennent les candidats de la majorité pour pouvoir faire appliquer leur politique à l'Assemblée le 17 juin.
La kabbale montée de toute pièce par Monsieur Tony Dreyfus [lien], ami personnel des deux ministres vient juste illustrer son intolérance à constater l'ouverture et la révolution culturelle faite par l'actuelle majorité présidentielle.
Je suis bien soutenue et je le dirai aussi publiquement par voix [de presse] dans les prochains jours, mais je crois plus utile de proposer des projets aux habitants du 10ème que de polémiquer avec Monsieur Dreyfus qui n'est ni habitant, ni électeur et qui se moque profondément du 10ème et de ceux qui y vivent.
je suis sereine et la vérité sera faite devant les électeurs.
Mon analyse ? D'abord que cette dame est polie.
Ensuite qu'elle est manifestement douée en damage control (le second ne va pas sans le premier).
En gros, on peut résumer ainsi son argumentation :
1/Kouchner et Hirsch (re-faute d'ailleurs) sont au gouvernement et le soutiennent
2/ ils veulent que ce gouvernement puisse continuer à gouverner
3/ donc ils soutiennent implicitement tous les candidats de l'UMP aux législatives
4/ ergo Mme Asmani était dans son droit de se targuer de ces soutiens dans sa profession de foi.
Ma bonne volonté achoppe entre l'étape 2 et 3. Après tout, on pourrait considérer que M. Kouchner est susceptible de "soutenir" à égalité tous les candidats suscptibles d'être d'accord avec sa politique étrangère, mettons, à titre d'exemple : UMP et Modem.
Mais admettons quand même ce point, pour  pouvoir passer au suivant : Selon sa rhétorique, elle peut mettre n'importe quelles louanges à sa personne dans la bouche de n'importe quel ministre, et considérer ça fair play.
Or, à mes yeux, il y a une grosse différence entre mettre dans ses tracts un paragraphe du type
"Les ministres du gouvernement viennent tout juste de prendre leurs fonctions; pour qu'ils puissent développer leur politique de réformes, donnez leur une assemblée coopérative en élisant les candidats UMP, comme moi"
et prétendre que lesdits ministres se consument d'admiration pour ma personne.
Notons d'ailleurs, histoire de finasser, que M. Hirsch n'est pas ministre mais Haut-commissaire, terme qui ne s'appliquait jusque-là que pour la sorte de préfet des territoires d'outre-mer.  

Pour terminer, elle passe à l'attaque ad hominem sur son concurrent direct, le maire PS du 10e arrondissement Tony Dreyfus. Le fait qu'il s
e moque ou pas des habitants de l'arrondissement est complètement à côté de la plaque.
Ce n'est pas parce que l'adversaire est un vilain-pas-beau qu'on est autorisé à faire n'importe quoi.
Et surtout, ce n'est pas parce que le vilain-pas-beau dénonce ledit n'importe quoi que la démarche devient soudainement honorable.

J'attend de voir son communiqué de presse. Les dénégations de Kouchner et Hirsch datent du 29 mai (probablement le moment où les professions de fois sont arrivées dans les chaumières), il y a presque déjà une semaine. J'ai l'impression qu'elle retarde au maximum, en espérant que les grands médias ne reprendront pas l'histoire et qu'elle pourra faire la sourde oreille jusqu'à dimanche, jour du premier tour.

Pour l'instant, l'histoire a été détaillée dans Libération (article daté du 2 juin) et le Nouvel Obs (31 mai), mais c'est à peu près tout, sauf à compter les blogs des opposants de Mme Asmani, comme celui de Véronique Dubarry (Les Verts).
J'ai toutefois noté qu'elle avait été rapportée, en anglais s'il-vous-plaît, par le blog French Politics de Arthur Goldhammer.
Wait and see...

Complément : L'histoire est reprise par 20 minutes (03/06)  et Orange Actualités (29/05), ainsi que par les Verts du 10e.


Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 00:07
Les mots me manquent. Bill O'Reilly, le présentateur télé l'animateur, le gâchis de cellules nerveuses américain, a encore commis une énormité dont les dimensions font frémir.
En interrogeant au sujet de l'immigration illégale le sénateur John McCain, un républicain qui se verrait bien en candidat à la Maison Blanche, il a énoncé ceci :
But do you understand what the New York Times wants, and the far-left want? They want to break down the white, Christian, male power structure, which you're a part, and so am I, and they want to bring in millions of foreign nationals to basically break down the structure that we have.

Mais est-ce que vous comprenez ce que le New York Times veut, ce que l'extrême-gauche veut? Ils veulent détruire la structure du pouvoir masculin, chrétien et blanc, dont vous faites partie et mois aussi, et ils veulent amener des millions d'étrangers pour détruire foncièrement la structure que nous avons


the white, Christian, male power structure, which you're a part [of], and so am I

Je n'en reviens toujours pas.
J'espère que vous n'êtes pas en train de manger en lisant ça, ou bien il ne doit pas vous rester des masses d'appétit. Si vous avez le coeur bien accroché, vous pouvez même regarder la vidéo (ça commence vers 4'40") :



 
On peut toutefois lui donner ceci : il est honnête. Il n'aime pas la "gauche" (tout est relatif, je pense que chez eux Bayrou serait accusé d'être un liberal échevelé) parce qu'elle ne défend pas le système dans lequel lui est au sommet.
Charité bien ordonnée...
Et bien sûr, McCain, qui fut un temps une voix raisonnable dans la cacophonie assordissante de la politique américaine, se tait, et finit même par donner sa bénédiction à l'«analyse» d'O'Reilly. Il faut dire que le fait d'être en campagne pour les primaires ne lui réussit vraiment pas : il l'avait déjà prouvé avec sa pathétque histoire de «promenade» à Bagdad.
Franchement, tout ça me donne envie de m'abonner au NYT.

Via Feministing
 
Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao