Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 22:37
Mes lecteurs réguliers se souviennent peut-être de ce que j'aime à considérer comme mon grand feuilleton de l'été dernier : un étude illustrée approfondie de la représentation de l'évolution humaine.
Commencez par aller vous rafraîchir la mémoire, parce que voici enfin la suite....

Épisodes prédécents :  

Pourquoi avoir attendu presqu'un an pour y revenir ?
 Je pourrais donner plein de raisons, certaines bonnes (problèmes avec ma bécane et perte d'un certain nombres d'images méticuleusement collectées au fil de la Toile), d'autres moins bonnes (on dirait pas, mais c'est du boulot, hein, quand même !)...
Mais la raison profonde, c'est que j'ai (enfin) lu
Le Gène égoïste de  Richard Dawkins.
Et outre plein de choses intéressantes, j'y ai fait une découverte mortifiante : c'est que cette démarche de compilation et d'analyse de cette représentation (erronée) d'un  fait scientifique, avait déjà été entreprise, en mieux, par M. Dawkins, qui n'est tout de même pas le dernier des benêts.
Donc j'invitent ceux qui veulent une discussion plus approfondie que la mienne de la pertinence scientifique de cette imagerie à se plonger sur le champ dans l'oeuvre sus-citée.

Malgré tout, le livre n'est pas tout neuf, la Toile est vaste et la diversité des variations est presque infinie.
Voici donc un complément aux différentes catégories évoquées précédemment :

Humour idiot :

Hé ! Y'a des singes qui me suivent !

Une explication originale de la disparition de l'homme de Néanderthal, alors  que Homo sapiens a connu un certain succès démographique :

Ce jeu de mot (s'il on peut dire cela pour un dessin sans légende !) est basé sur l'idée de chaînon manquant, qui se dit missing link en anglais , c'est-à-dire "lien manquant", d'où l'icône signifiant "lien cassé"...

Cette autre approche de la succession évolutive est beaucoup plus prosaïque  (j'aime bien ce cartooniste, allez donc voir son site):

Je suis en train de faire la queue,
et je crois que ça va prendre pas mal de temps...

Continuons avec ce visuel de t-shirt, trouvé à l'époque, si ma mémoire ne me fait pas défaut, chez l'excellentissime Imaginary Foundation :


Pour ceux à qui ça ne dit rien, révisez vos Monty Python... Il s'agit bien sûr d'une démonstration de Silly Walk !

Enfin, pour conclure, j'aimerais vous présenter l'interprétation qui m'a réjouie le plus totalement (qui plus est, elle plairait à Opus) :


J'en ris encore...
Je me suis rendue compte en rédigeant cet article que mes réserves iconographiques étaient plus fournies que je ne le pensaient. Je vous donne donc rendez-vous pour le prochain épisode : à plus tard !


Repost 0
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 13:11

Si la politique est un domaine qui se prête aisément à la caricature et au détournement de clichés graphiques comme celui qui nous occuppe ici, certains sujets sont par nature encore plus susceptibles d'attirer ce genre de dessins.
Par exemple, la controverse si vibrante outre-Atlantique entre, d'une part, le point de vue scientifique de l'origine de la vie l'univers et tout le reste, c'est-à-dire l'évolution biologique, et, d'autre part, les différentes sortes et variétés de créationnisme, qui prospèrent fort bien sous les longitudes américaines.

Il y a les créationnistes "old school", les Young Earthers, qui croient dur comme une bite en teck que le monde a été créé en six jours de 24 heures, il y a quelque 6 000 ans.
Grand bien leur fasse.

march.jpgUn Prix Nobel découvre le chaînon manquant
"La Terre n'a que 10 000 ans !"

Forcément, ça rentre un peu en conflit avec le consensus de la communauté scientifique.

biblicalevolution.gif    L'Évolution biblique  

Et la chose devient beaucoupt plus controversée lorsqu'il s'agit de l'enseigner dans les écoles, qui ne sont pas, même aux USA, censées soutenir telle ou telle religion. Le débat s'est donc beaucoup déroulé dans le cadre des schools boards, ces instances locales élues de règlementation des écoles publiques.     
 
aschooltandards.gif
C'est ainsi qu'un procès sur la question à Dover (Pennsylvanie) s'est trouvé extrêmement médiatisé, et a abouti à une interdiction de l'enseignement de l'intelligent design dans les écoles publiques. Ouf!

Evolution d'un électeur de Dover, Pennsylvania
Les écoles vont enseigner le dessein intelligent
Des créationnistes au Conseil de l'éducation? Non

Pourquoi ? Parce que le dessein intelligent cru 2006 n'est en fait, comme l'a montré la défense, qu'un créationnisme mal déguisé. Ceci dit, il y a des versions plus convaincantes que d'autres... (on clique pour mieux lire)

canard.jpgSur le pupitre : Coalition des valeurs traditionnelles
Je dois dire que j'ai été touché par votre invitation à venir exposer ma théorie de nos origines.
Quel meilleur moment pour que le monde entier arrête de grogrer et adrmette l'évidence :
Le dessein intelligent a été la clé de notre développement spirituel et biologique incroyablement avancé. (applaudissements) Sur le dessin : Intervention céleste
Mais c'était ça la partie intelligente !

Mais la controverse a une ampleur bien plus large que ce niveau locale : le président actuel s'est par exemple prononcé en faveur de l'enseignement de l'intelligent design (conception intelligente) dans les écoles, parallèlement à la théorie scientifique de l'évolution.


bush-id-cartoon-Rex-Babin.gif
Le drame étant qu'il n'est bien sûr pas le seul :

meyer-devolution.gif
Santorum (sénateur) : Les homos sont aussi mauvais que les adutères.
La fin justifie les moyens.
La raison du plus fort est toujours la meilleure.
Bush : L'évolution n'est qu'une théorie.

C'est incroyable comme on peut vexer les gens dès qu'on se met à parler des mécanismes de l'évolution :

N'appelle pas ça "évolution",sinon le petit gars derrière se vexe...

Vous avez sans doute remarqué que Bush se retrouve en général sous les traits du plus simiesque de chaque image. Ce n'est pas réservé aux dessins : la comparaison du président américain avec un singe est incroyablement répandue.

N'empêche, on peut toujours se moquer des  Protestants, mais les choses commencent à sentir mauvais ici aussi (je veux dire, dans le vieux monde) : Benoît s'est mis en tête de nous faire regretter Jipé Deux, et croyez, moi y'a du boulot... Il est donc plus ou moins revenu sur le concensus de son prédecesseur sur la question.


evolutionMictoboy.gif
Mais assez parlé des créationnistes...
Je vous remets juste un petit dessin bête et méchant sur Pat Roberson (il le mérite), qui avait échappé à la partie précédente :

patrob.jpgToutes nos excuses...
et je vous promets que le prochain épisode sera beaucoup moins sérieux !

Repost 0
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 15:13

S'il est un domaine où le commentaire peut se faire acerbe et la critique piquante, c'est bien celui de la politique : c'est donc sans surprise que nous retrouvons dans ce cadre un usage immodéré de notre défilé évolutif.

Voici un exemple venu d'Australie, où John Howard est Premier ministre depuis 1996 :

Evolution-of-John-Howard.jpg
Et l'on en trouve aussi, bien sûr, chez nos voisins britanniques, que ce soit pour critique la stratégie de l'union européenne :

homo-sapiens-europeus.jpgNB : Homo emergus et evolvus, comme le Homo european unionus, sont une invention du cartooniste

Ou pour résumer l'évolution du party tory (travailliste).
Cet exemple, est bien entendu vintage, puisqu'il date de l'entrée au fonction de Tony Blair, qui est maintenant un jeune retraité...

toryman.pngSource : BBC2 via Doctor Vee

Et surtout, bien sûr, ce gimmick est utilisé à tour de bras aux États-Unis, que ce soit pour critiquer la gauche
(NB : Ted Rall est très à gauche)

evolutionoftheleft.gifÉvolution de la gauche 
CP : Parti communiste, PC : Politiquement correct (pancarte : Je suis nul), 
DLC : Conseil de direction des Démocrates, DOA : Mort à l'admission à l'hôpital
"Dieu merci, il y a la droite ! Ils bottent le cul des républicains !"

ou la droite :

honestabe.jpgÉvolution de l'honnêteté présidentielle :
dans l'ordre, Abraham Lincoln (surnommé Abe l'honnête), Richard  Nixon ("Rickie la magouille"),
Bill Clinton ("popol glissant"), et G. W. Bush.

Comme vous l'aurez sans doute remarqué entre cette entrée et la précédente, dès que l'on donne dans le militantisme, l'évolution a une fâcheuse tendance à glissr vers la "dévolution"...

Mais ce n'est pas encore tout !

La suite : Évolution (6) : Et Dieu, dans tout ça ?

 
Repost 0
4 juillet 2007 3 04 /07 /juillet /2007 00:00

L'utilisation de cette icone scientifique est donc généralisée : on s'en servira pour faire passer des messages raisonnablement subtils, ou au contraire assez brutaux. Cela va des grandes questions métaphysiques :

Whatabout.jpg- Manger. Survivre. Se reproduire.
- Quel est le but de tout cela ?
 
...jusqu'au commentaire sarcastique au sujet d'à peu près tout et n'importe quoi.
Par exemple, pour vous moquer de la mode des années 80, il suffit de dessiner ceci :

Annees80.jpg
Ou si vous soulez faire passer le message que la violence, c'est mal et fort peu urbain, rien de plus simple, il vous suffit d'inclure votre idée du hooligan dans le défilé :

hooligans.jpgDans ces conditions, vu l'aversion dont ils font l'objet aux États-Unis, il y avait peu de chances que les avocats y échappent...

lawyers.jpg
Mais je dois dire que les attaques les plus violentes que j'ai pu trouver visaient une catégorie démographique  bien plus large :

ascentwomanchimp.jpg
Je dois admettre que c'est une des images les plus laides de tout mon tas (et la moins originale graphiquement, vu que c'est un copié collé). On retrouve le même genre d'idée ailleurs :

evolmanwoman.jpg
Cette version  est notablement plus intéressante, entre autres parce qu'elle peut être interprétée, selon le contexte, comme très misogyne (probablement le cas sur le site ahajokes.com), ou comme féministe militant...

Au totale, je dois dire que j'ai été surprise que dans tout ces dessins, il y en ait si peu représentant des femmes. À part ces deux-ci, je n'ai guère trouvé que cette couverture de The Economist :


ascent-of-man-economist.jpg
Titré L'Histoire de l'Homme, l'image compose la progression de gauche à droite d'une idée d'ascension (notons que le dessin original est souvent appellé The Ascent of man), mais surtout l'individu présenté au pinacle de cette progression est une femme (le bonnet, c'est juste parce que c'était le numéro de Noêl, je pense...). À moinq qu'il ne s'agisse, avec le passage du baâton à la coupe de champagne, d'une exaltation de l'alcoolisme mondain....

Et puis, comme je n'ai pas trouvé grand'chose
sur le thème de la distinction homme/femme, j'en profite pour exploiter la suggestion d'un lecteur, Ash, avec le début de la fresque (pseudo)-historique de Manara (Bolero) que j'avais déjà vue sur Pharyngula il y a longtemps :

htime.jpg
D'où l'on conclut que la femme n'est apparut que fort tard dans l'évolution de l'espèce, toute épilée, juste après Homo... euh... erectus... :)

Ayant fait le tour du thème de la différence des sexes, j'en reste là pour le moment, mais vous ne vous en tirez pas à si bon compte : le reste suivra !


La suite :
Evolution (5). L'homme est un animal politique
Repost 0
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 00:00
Épisodes prédécents :  
1. La marche triomphale
2. Vers l'Homme cybernétique

Certes, le progrès techniques a beaucoup influencé les manières de s'entretuer, mais il y a un autre domaine où le changement a été radical : les communications.
Le développement de la presse, pour commencer,
journal.jpg
Et puis, très vite, tout s'accélère : le téléphone, puis le téléphone portable :

2007-388-ascent-of-communications-man.jpgL'ascension de l'homme communicant
(politiques des téléphones portables nouvelle génération)
Et puis évidemment, avec le progrès de l'informatique :

evolution-of-disk.jpg...s'ouvrent les autoroutes de l'information :

evolutionordi.jpg
En terme d'activité physique, ça a des conséquences notables :
ACtPhysique.JPG
On en oublie de se tenir correctement :

maldedos.jpg"Aie! Mon dos..."

...et c'est toute la stature qui en prend un coup... j'en sais quelque chose ! Ajoutez à ça une alimentation débridée, et le résultat est sans mystère :

evo-obesity.jpg
On grossit...
cochon.jpeg
...et on grossit encore !

EvolutionOfManPig.jpg
C'est fou ce qu'on peut grossir...
Heureusement qu'il reste le sport :

descendents-ascent.jpg
Lequel, soyons francs, n'est pas toujours sans danger...

evolution-monocycle.gif

La suite :  Évolution (4) : La femme est l'avenir de l'homme
Repost 0
28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 00:10
 Par ici pour lire le début de cette série sur la représentation iconique de l'évolution humaine.

Parmi les versions diverses que j'ai pu recueillir dans le  grand foisonnement internautique, on trouve finalement peu d'illustrations originales, je veux dire par là des images présentant au premier degré l'évolution  supposée des hominidés au cours du temps.  Dans la plupart des cas, cette image stéréotypée (j'ai presque  écrit cette "locution" graphique) est en fait détournée pour y rajouter un sens nouveau.

Un des thèmes les plus représentés est celui de la distance croissante entre l'homme et sa nature "animale" , tandis que la technologie prend une place toujours plus importante.
On a ainsi l'homme conquérant des étoiles :

ascentofmancosmo.jpg © A. Busetto
(À noter : c'est un des rares dessins à ne pas cacher systématiquement les organes génitaux, et, incroyable, à représenter une femelle !  - la troisième en partant de la gauche, pour les myopes.)

Le rêve de l'homme cybernétique peut quant à lui être vu avec idéalisme :
Missing-Link-cyborg.jpg
ou avec un certain scepticisme :

apetorobot.jpg
Car tous ces progrès en valent-ils bien la peine?

evolution-vacuum.jpg
Pourquoi tant de doute?
Parce que le progrès est parfois contre-productif ?

nonsequitur-evolution.gif

Ou peut-être parce que la technologie a permis d'améliorer, entre autres choses, les moyens de s'entretuer :

jandarasz.jpgQuelque soit l'idéologie...
revolution.jpgComme le reconstitue le photographe Miguel Calderon :
Evolution-of-Man-and-Weapon.jpg
Et il y a malheureusement bien pire que la mitraillette :

NonsequiturEvolution.gif"L'obstacle évolutif"

Voilà qui n'est pas des plus joyeux, j'en conviens. Mais rassurez-vous : le stéréotype de l'évolution humaine est utilisée pour parler de beaucoup d'autres choses...

La suite :  
Évolution (3) :  Aspects sociaux et physiques
Repost 0
25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 00:05
Certains d'entre vous aurons peut-être remarqué  l'album d'image, qui apparaît en bas de la colonne de gauche depuis des temps immomoriaux. Voici enfin son explication...

Il est toujours intéressant de se pencher sur l'histoire des images très connues.
Par exemple, tout le monde connaît, sous une forme ou sous une autre, le dessin des hominidés présentés en train de marcher à la queue leu leu, du plus simiesque à l'homme moderne. En général tout ce petit monde marche vers la droite, parce que c'est le sens de la lecture (on ne voudrait tout de même pas que la "marche du progrès" aille à reculons !), ce qui correspond donc au sens standard de la flèche du temps, de gauche à droite : c'est censé être le sens dans lequel on lit à la notable exception des lecteurs de l'arabe et de l'hébreu (et du boustrophédon, mais c'est plus rare).

learnerarchive.jpg

Notons que la tête de l'homme moderne a varié aussi. Celui-ci, par exemple, plus récent que le précédent, nous présente un Homo sapiens plus yuppie, glabre et néoténique que jamais :

evolution-classique.jpg


La représentation des primates de profil pour pouvoir comparer leur stature est une tradition naturaliste qui remonte fort loin, comme en atteste cette illustration de Haeckel (1908), copiée de Huxley (1863).

Mensch.jpg

Quant à représenter les descendants successifs marchant les un derrière les autres, on ne peut pas dire que cela soit une grand nouveauté non plus : j'ai trouvé cette image de 1882, mais il y en a sans doute d'autres...

Man-is-But-a-Worm.jpg

Si je vous épargne une chronologie détaillée des variations de cette icône scientifique, c'est surtout que je manque de sources iconographiques : il serait sans doute très instructif de comparer les images proposées par différents livres de classe, et de voir quand exactement cette repésentation linéaire de "chaîne humaine" a cessée d'être enseignée. 
Car, je vous l'apprend peut-être, cette vision de l'évolution humaine n'est plus du tout soutenue par la multiplication des données fossiles.

Un coup d'oeil au chapitre "Place de l'homme dans l'évolution" du manuel Hachette d'enseignement scientifique de 1ère L est révélateur : on évite ce genre de mise en scène, préférant les comparaison entre espèces actuelles (homme/chimpanzé), ou des schémas montrant le "caractère buissonnant de la lignée humaine" (je n'invente rien...) :

Hachette0002.jpg
© Hachette Livres 2006

Mais surtout, lorsqu'effectivement on trouve dans un livre moderne la "chenille" classique, c'est dans des exercices de ce type : 

Hachette0001.jpg
© Hachette Livres 2006

Sauriez-vous  répondre à cette question ?

Continuez la lecture : Évolution (2) : vers l'homme cybernétique

Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao