Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 20:01
Je suis en train de lire La vie des termites  de Maeterlinck .
Riez, riez, moi j'assume grave, et puis j'ai comme qui dirait l'habitude : La vie des crapauds de l'Immortel   Jean Rostand avait beaucoup amusé dans ma classe de quatrième :-p .

L'ouvrage date de 1927, et on sent tout de même que l'auteur est un poète... Mais au delà des descriptions gothiques et des comparaisons politiques douteuses (termitière = soviet?), il y a quelques pépites.

Au sujet de l'explication de l'organisation des termites, et surtout de la gestion fine (réduire la ponte quand il y a pénurie, etc) :

En tout cas, l'hypothèse de l'instinct n'est pas plus satisfaisante que celle de l'intelligence. Peut-être l'est-elle un peu moins, car nous ne savons pas du tout ce que c'est que l'instinct, au lieu, que nous croyons à tort ou à raison, ne pas entièrement ignorer ce que c'est que l'intelligence. 

Et puis une belle explication de la notion de méta-organisme :

termitesUne autre hypothèse pourrait considérer la ruche, la fourmilière et la termitière comme un individu unique, mais encore ou déjà disséminé, un seul être vivant qui ne serait pas encore, ou qui ne serait déjà plus coagulé ou solidifié et dont les divers organes, formés de millers de cellules, bien qu'exteriorisés et malgré leur apparente indépendance, resteraient toujours soumis à la même loi centrale. Notre corps est aussi une association, un agglomérat, une colonie de soixante trillons de cellules, mais de cellules qui ne peuvent pas s'éloigner de leur nid, ou de leur noyau, et demeurent, jusqu'à la destruction de ce nid ou de ce noyau, sédentaires et captives. Si terrible, si inhumaine que paraisse l'orgnaisationd e la termitière, celle que nous portons en nous est calquée sur le même modèle. Même personnalité collective, même sacrifice incessant d'innombrables parties au tout, au bien commun, même système défensif, même cannibalisme des phagocytes envers les cellules mortes ou inutiles, même travail obscur, acharné, aveugle, pour une fin ignorée, même férocité, même spécialisation pour la nutrition, la reproduction, la respiration, la circulation, etc., mêmes complications, même solidarité, mêmes appels en cas de danger, mêmes équilibres, même police intérieure.

Voilà voilà.
Allez, j'y retourne, il me reste à apprendre comment un entomologiste s'est fait dévorer sa chemise (coton=cellulose=comestible) pendant son sommeil par les termites qu'il était venu étudier...

Edit (16/10) : La lecture étant terminée, j'amende un peu mon opinion.
La première partie est une monographie assez complète pour l'époque de l'état des connaissances sur ces mystérieuses fourmis blanches, pleine d'anecdotes et de vocabulaire délicieusement suranné. Mais la seconde partie est un amas de ratiocinations obscures, sur la destinée humaine, l'Anima Mundi, l'intelligence étherée...

À choisir une vie, je vous recommande donc, de loin,
La vie des crapauds de Rostand Jr., compte-rendu passionnant d'expériences minutieuses et de réflexions éminemment scientifiques.

Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 23:50
On ne peut pas dire que le monde souffre d'une pénurie de médecines alternatives et gentiment fumeuses.
Et ce n'est pas demain la veille que ça risque d'arriver si la grande nation américaine continue à nous pondre des trucs comme la thérapie cranio-sacrée (c'est à dire qu'elle s'occupe du crâne et du sacrum).
J'ai trouvé ça sur le site d'un incroyable "magazine de vie urbaine éclairée" (si, si) intitulé Conscious Choice :

Cranial sacral therapy focuses on the cerebrospinal fluid, which is produced and absorbed by the body on a regular rhythmical basis.

Certe, le liquide céphalorachidien est renouvelé en permanence, mais on peut en dire autant de beaucoup de choses, la lymphe par exemple, et je n'ai encore vu personne manger des araignées en clamant "La lymphe, c'est la vie!".
Attendez, comment s'appelle la thérapeute, déjà? Elaine Stocker.
Hum, il faut croire que la fascination pour les fluides interieurs est de famille...

Mais je m'égare. Continuons.

Cranial sacral therapists believe that irregularities, or glitches, in the regular flow of the cerebrospinal fluid

Sans vouloir défendre le jargon jargonnant affectionné par les disciples d'Hippocrate, il a en général le mérite d'être extrêmement précis et bien défini. Toutes choses qui ne s'appliquent, somme toute, qu'assez peu au terme glitch, qui désigne un type de bug en informatique...
Bon à la limite, qu'ils appellent ça comme ils veulent, mais comment comptent ils les arranger ces glitches?

The process of examining for glitches involves very light touch and testing the range of motion of the limbs.

Ah. En français  j'appelle ça de la relaxation. C'est sympa, moins qu'un massage, mais sympa. De là à  se clamer thérapeute, toutefois...
Mais le meilleur reste à venir :

Tom Tepe, the therapist I visited, describes his work as "a dance, in a way, almost like the two unconsciouses (of client and therapist) talking; there is an intuitive aspect to it." The therapist is "more of a follower and facilitator rather than change agent."

Oui, alors je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je vais voir un chiropracteur, ce n'est pas pour que nos inconscients discutent, ni pour me payer à prix d'or un "suiveur". Si un thérapeute n'est pas foutu d'être un "agent de changement" on se demande bien à quoi il est censé servir !

Et enfin :
Stocker says she can feel the cerebrospinal fluid at many different places around a client’s body, including the fingers and legs.

Si vous pouvez détecter du liquide cérébrospinal dans les jambes d'un patient, ce n'est pas d'un masseur qu'il a besoin, mais d'un bon médecin légiste !

Conclusion Encore une resucée sans aucune tentative d'originalité du mythique "fluide vital", "énergie", "influx" et  compagnie. Comme en plus il est "cérébral", il doit sûrement être encore plus efficace, non ?
Enfin, au moins j'aurais rigolé...

PS : Désolée Dragonne, pas le temps de traduire.

Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 00:15
On en apprend des choses sur Wikipédia.
Des choses parfois complètement inutiles, mais assez étonnantes tout de même.

Savez-vous par exemple qui est le prétendant légitimiste à la couronne de France?

Langue au chat? Hé ben c'est un certain Louis XX. (Rien que ça c'est drôle, comme nom..).
Ou plutôt Louis Alphonse Gonzalve Victor Emmanuel Marc de Bourbon, Duc d'Anjou (pensez à respirer de temps en temps), fringant trentenaire franco-espagnol, et banquier de son état.

Il est le second fils d'Alphonse de Bourbon et de son épouse Carmen Martínez-Bordiú.
Laquelle est la fille de Cristóbal Martínez-Bordiú, marquis de Villaverde, et de María del Carmen Ramona Felipa de la Cruz Franco Polo.
Laquelle est plus connue sous le nom plus simple de Carmen Franco, fille unique de Francisco Paulino Hermenegildo Teódulo Franco y Bahamonde Salgado Pardo de Andrade, couramment appelé Général Franco.

Conclusion :
Notre duc d'Anjou prétendant à la couronne de France est peut-être de successeur de la dixème génération de Louis XIV (si, si) mais il est aussi l'arrière petit-fils du Général Franco.
Notez bien, leur conception de l'état n'était peut-être pas si différente que ça...

Voilà, c'était le fait complètement inutile et donc absolument indispensable du jour!

Repost 0
Published by Abie - dans Wikipédies
commenter cet article
10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 14:46
Bouphonia est un blog (en anglais) que je lis régulièrement, et que j'ai même cité à plusieurs reprises.
Mais en plus d'être intéressant, il possède une particularité que je crois unique dans le pourtant vaste monde des blogs : Le Friday Nudibranch Blogging, ce qui pourrait se traduire par  "l'article du vendredi sur les Nudibranches".

Vous ne savez pas ce que  c'est ? Pas grave.
Vous n'en avez pas besoin pour apprécier l'immense beauté de ces photos : un carnaval de délicatesse intensément colorée, une ode à l'étrangeté...

Je vous ai regroupé les articles par genre : allez y lentement, prenez votre temps, savourez... (ou allez tout de suite à la fin de l'article, il y a des films ;p)
L'harmonie du monde est toujours insoupçonnée.

Halgerda

Hypselodoris

Eubranchus

Ceratosoma
Ceratosoma tenue  1, 2
Ceratosoma trilobatum. 1, 2
Ceratosoma magnifica 1, 2
Ceratosoma alleni
Ceratosoma sinuatum
Ceratosoma gracillimum
Ceratosoma amoenum

Bornella 
Bornella stellifer 1, 2

Chromodoris

Polycera

Glossodoris

Nembrotha

Autres genres


Nudibranches non identifiés
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10,
11, 12 ,13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20,
21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30,
31, 32

En mouvement!
 
Taille relative
Vous vous demandez peut-être comment on a pu vous laisserr ignorer si longtemps ces merveilleux monstres colorés qui recouvrent le fond des océans... Une des réponses est que les nudibranches ne sont guère colorés sur nos froides côtes, mais une autre est tout simplement leur taille !
Voici donc pour conclure une belle démonstration d'échelle

Vous êtes arrivés jusqu'ici ? Mes féléicitations, vous avez gagné le droit de voter pour élire la Miss Nudibranch : laquelle de ces incroyables photos avez-vous préféré ?

En vous priant d'accepter, Madame Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs... à plus tard!
Repost 0
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 00:00
Voici encore (oui, encore) un petit système fort amusant basé sur Flickr , découvert sur le blog de Mogore.

Le principe? Flickr a des photos de tout, y compris de lettres. Ce programme nous permet donc d'écrire avec une typo aléatoire prise dans le vrai monde : il s'appelle donc, en toute logique, Spell with Flickr.
Ca m'a rappellé une publicité pour une opération de ciné-pas-cher à subventions municipales d'il y a longtemps déjà, et qui épelait le message en mot d'enseignes fluorescentes.

Quoiqu'il en soit, je trouve cela rôli.
Signé :

A Blackie I E
Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 00:25
couvertureDans un livre assez intéressant intitulé Maigrir, c'est fou! (Odile Jacob, 2000), Gérard Apfeldorfer propose une plongée assez vertigineuse dans la jungle des régimes amaigrissants proposés depuis les débuts de la médecine.
Certains font vraiment peur, comme celui qui, s'appuyant sur l'idée que l'eau fabrique des hydrates de carbones (!), et donc fait grossir, recommande de ne pas boire et de manger exclusivement des aliments secs. Gloups!

Certaines remarques, pour être bien connues, n'en restent pas moins de bon sens :

Miss Suède 1951, qui pèse 69 kg pour 1,68m, n'aurait jamais osé se présenter avec ce corps bouffi en  1983 :  la gagnante du concours pèse 49, 5 kg pour 1,73m. (p.51)

Ce qui correspond, en terme d'indice de masse corporelle, à 24, 4 pour la Miss de 1951, contre 16,5 pour celle de 1983. Pour avoir un point de comparaison, la Miss 83 pesait, à taille égale, 3 kilos de moins que Kate Moss actuellement...

L'auteur cite également dans un genre complètement différent un certain Bienheureux Pierre de Luxembourg :

C'est vie d'ange de néant manger,
que une fois par jour manger est vie de saint,
deux fois par jour c'est vie d'homme
et de plus manger c'est vie de bête
.

Vous n'imaginez pas comme je me sens bestiale.
Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 00:00
Deux sites qui m'ont fait sourire ce matin :

Le premier s'appelle Mycathatesyou.com et propose des images assez terrifiantes.
Vous doutez, lecteurs de peu de foi? Cliquez donc si vous l'osez...



(Via Parano, merci Dém!)

Le second m'a fait sourire nettement plus jaune, mais bon...
Il s'appelle Timeo Danaos et dona ferentes (c'est du grec et ça veut dire : Je crains les Grecs même lorsqu'ils apportent des présents sic monsieur Virgile, rapport au Cheval de Troie)
Et il cause satire et politique. (via Rezo)

Voilà voilà.
Go to bed, now.
Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 00:48
La constante macabre peut se définir comme le pourcentage d'élève qui doivent se retrouver dans une situation d'échec pour que l'enseignant ait l'impression qu'il fait bien son travail.
   André Antibi, Éducation et devenir, 1988
Bim!  dans ma gueule.
Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 00:24
Oh!
Je viens, sans lâcher Wintersmith de mon Chevalier de l'Ordre de l'Empire Britannique favori, que j'avais dans la main droite, d'attrapper mon  Larousse étymologique et historique de la gauche.
Je peux donc vous l'affirmer : je viens de comprendre un truc. Si, si.

Édredon.
Le mot édredon.
Il n'a l'air de rien, hein? Pas une once de mystère, pas une ombre d'exotisme, plus franchouillard, tu meurs...
Hé bien pas du tout, nada, faux sur toute la ligne! C'est en lisant, page 235 du susdit Wintersmith :

She blew out a candle and sank gently under the eiderdown.

que j'ai compris... éder / eider, bon sang, mais c'est bien sûr!

Or donc :
édredon, du danois ederduun, de eder, eider et duun, duvet.

En sur ces entrefaits, mes chers poulpiquets, je m'en vais me coucher moins conne.


Repost 0
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 18:33
Merdre merdre et remerdre...
Ca commence à bien faire à la fin!
Si ça continue à ce train là je vais *vraiment* arrêter d'écouter France Infos parce que c'est mauvais pour mon coeur de m'énerver comme ça.

Entendu aujourd'hui, dans un flash d'info :

La Corée du Nord a annoncé le début d'essais nucléaires, dans le but de se protéger de l'hostilité des États Unis envers Séoul.

Je serais curieuse de connaître les raisons de l'hostilité de Washington envers Séoul, ville qui accueillit les Jeux olympiques de 1988 et la Coupe du monde de foot de 2002 , et  qui est incidemment la capitale de la Corée du SUD!
Mais si, souvenez vous, le pays avec lequel Pyongyang (capitale de la Corée du Nord) refuse de parlementer...Louxor

Et comme si ça ne suffisait pas, une chronique artistique/culturelle/snob nous intervieve un responsable du Musée du quai Branly, au sujet d'une grande statue caractéristique de l'art dogon.
Lequel nous explique impertubablement qu'avec son 1,90 mètre elle est incontestablement
la plus grande statue connue du continent africain.

Du continent africain.

Ah ouais, parce que Louxor, c'est australien peut-être??
Nom de merdre.

Et si on prend la peine de parler d'Afrique noire (enfin de nos jours, il est mieux vu de dire subsaharienne) c'est bien qu'il y a des Africains qui ne le sont pas, noirs.
Ce que ça peut m'énerver les gens qui confondent géographie et couleur de peau...
Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao