Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 00:18
Piqué sur Feministing.com :


Ginger Rogers did everything Fred Astaire did.
She just did it backwards and in high heels.


Ginger Rogers faisait les mêmes choses que Fred Astaire.
Simplement, elle les faisait en marche arrière et en  talons hauts.


Mrs. Ann Richards, late Governor of Texas

J'ajouterais même : et en robe longue.
Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 00:12
chiasma optique


Quoiqu'il y ait beaucoup de livres, croyez-moi, peu de gens lisent, et parmi ceux qui lisent, il y en a beaucoup qui ne se servent que de leurs yeux.

Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
1 octobre 2006 7 01 /10 /octobre /2006 00:02
Why should I bestow all my tediousness upon you, because I have you in my power, and have ink, paper, and time before me?

Pourquoi devrais-je t'infliger toute ma fastidiosité  du simple fait que j'ai de l'encre, du papier et du temps devant moi?


Question hautement blogosphérique, si l'on néglige la délicieuse obsolescence du papier et de l'encre. 
La réponse en est, je le crains, digne de l'Orangina Rouge : Parce que!

Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 00:58
La meilleure façon de rater complètement sa vie, c'est encore de ne pas naître. Cette aubaine étant toutefois réservée à un nombre d'êtres vivants fâcheusement proche de zéro, nous ne nous y attarderons pas.
Dominique Noguez, Comment rater complètement sa vie en onze leçons,
Payot, 2001
Heureusement, je tiens à votre disposition pléthore de solutions de rechange.
Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 00:33
saignée puge et lavementDans Des femmes et de leur éducation (aux éditions Mille et Une nuits), Choderlos de Laclos défend la qualité de vie d'un hypothétique état de nature.
À la remarque que l'homme et la femme naturels ne pourraient pas survivre bien longtemps, il répond :

Ils auront peut-être des accidents, mais leurs maladies resteront rares, et qui les causeraient? ils n'ont ni passions, ni cuisiniers, ni médecins.

Je sens que l'Ordre des médecins et le Syndicat des professions hôtellières ne se seraient pas très bien entendus avec ce monsieur....

J'en profite pour vous mettre cette jolie illustration trouvée (ça ne s'invente pas) sur le site de l'ordre de pharmaciens...
La légende en est :

Avez-vous la fièvre quartaine
Des cors aux pieds ou la migraine
Mal à l'esprit ou mal au corps
Mal au dedans mal au dehors
Purgé saigné prenez force clisteres
Vous creverez ou bien vous sortirez d'affaires

C'est tout pour aujourd'hui!

Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 16:27
C'est sans doute un terrible avantage que de n'avoir rien fait, mais il ne faut pas en abuser.

Attribué à Antoine de Rivarol (1753-1801)

On ne peut guère qu'abonder en son sens. De toute façon, ce genre d'avantage tend, chez les gens raisonnables, à disparaître avant qu'on puisse réellement en abuser...
 
Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 15:39
singes capucins (sapajous)Bonjour à tous, sapajous que vous êtes.

Après une interruption d'un mois qui m'a été hautement bénéfique (si,si, je vous assure, c'est fou comme ça peut être reposant de s'imposer un peu de constipation textuelle !), me voici donc à nouveau prête à abreuver les unsuspecting browserbys de mes considérations profondes  sur la Vie, l'Univers et Tout le reste.
On peut espérer que mon retour ne fera pas trop baisser le nombre de mes lecteurs....

Pour les petits curieux, voici le programme que je me propose de suivre :
Petit tas : Commencer par une rafale de citations aussi diverses que variées glanées dans mes lectures.
Petit bey : Vous donner enfin la suite de mon billet à l'écorché, qui sera intitulé avec un manque total de fantaisie Art et biologie (2).
Peu tissé : Et puis tenir ma promesse de vous parler de cinéma, pour vous montrer que je n'ai qu'une parole même si je mets parfois du temps à la trouver. Les commentaires m'ont réclamé onze films parmi les trente-et-un proposés, mais il est encore temps d'aller voter pour celui qui titille votre curiosité exacerbée...

J'espère que ce billet aura rassuré ceux d'entre vous qui s'inquiétaient pour mon pronostic vital. J'ai prouvé qu'on peut survivre un mois sans blogger, ce qui rend la chose à peu près aussi nécessaire que la nourriture  ;-)

Enfin, je profite de l'occasion pour préciser un point de doctrine important : le titre de ce blog n'a rien, je répète *rien* à voir avec le système du test décrit ici ou . Ou alors c'est mon inconscient qui travaillait dur ce jour-là...
Repost 0
Published by Abie - dans Blogosphères
commenter cet article
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 01:13
J'ai ouvert le dictionnaire au hasard et je suis tombée sur le mot enclouure. D'après le TLFI,

Enclouure : subst. fém.
a) Blessure du pied du cheval, faite lorsqu'on a enfoncé un clou dans la chair en le ferrant. L'enclouure résulte de la mauvaise direction imprimée à la pointe du clou au moment du ferrage
GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 165).
b) Au fig. Difficulté qui arrête quelqu'un.

Je me suis donc demandé quels autres mots de la langue française pouvaient bien contenir "UU"... Vacuum? non c'est anglais... Je vois pas.

J'entreprend donc de googler  la chose et je m'aperçois :

1/ que le dictionnaire Scrabble a bien moins de scrupules que moi quand à l'origine des mots, et

2/ que cette question a déjà été traitée. Point par point. Dans un blog intitulé le journal de la Nuit :

En français il y a cinq six mots avec deux lettres « u » consécutives :

[...] J’avais croisé le premier mot « enclouure », dans les logs d'importation du 8e dictionnaire de l’Académie française sur le wiktionnaire.

Snif.
Je suis un doublon....
Repost 0
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 01:16
J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne :

Le conseil scolaire  de la ville de Canton, Ohio, a revu  son  programme d'éducation sexuelle : jusqu'ici la politique pédagogique était "Abstinence Only", alors que le nouveau programme incluera des notions de contraception.

There's hope yet.

La mauvaise :

La décisions a été prise lorsque ils ont réalisé que, dans un des lycées sous leur juridiction, 13% des filles étaient enceintes.

L'article précise de 18% des bébés nés à Canton ont une mère de moins de 20 ans (plus précisément de 11 (!) à 19 ans) .

Il est pourtant connu depuis un moment que la statégie "Abstinence Only" ne marche pas...

Source, via Savage Love.
Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
17 août 2006 4 17 /08 /août /2006 00:00
Je ne sais pas si vous avez vu le film Freaks (La Monstrueuse Parade).
Non ? C'est bien dommage, il est terrible (à tous les sens du terme d'ailleurs) et vous allez voir qu'il a un rapport avec ce dont je veux vous parler...

Comme d'habitude, tout a commencé sur Pharyngula où nous est soumise une bien étrange photo : chez un papillon les ailes de devant sont assez souvent différentes des ailes de derrière, mais est fort rare d'observer une différence entre la moitié droite et la moitié gauche...

gynandromorphie

Et le web a ceci de formidable qu'une fois la question correctement formulée, la réponse n'est jamais bien loin : ce type de configuration, quoique peu courante est bien connue et expliquée en détails, et en anglais, sur ce site consacré aux Lépidoptères de Georgie. Eh oui.

Commençons par une photo plus lisible :

gynandromorphe, Speyeria diana

On voit que le papillon est bien séparé par le milieu : noir avec un peu de blanc à gauche, orange avec un peu de noir à droite. La séparation est même clairement visible au niveau de l'abdomen...
Mais ce qui est encore plus intéressant c'est de remarquer que les dessins ne sont pas du tout désorganisés, et correspondent bien à l'espèce (ici
Speyeria diana). Le seul problème est que l'une moitié a un motif mâle (orangé), et l'autre un motif femelle (sombre).
On s'enfonce dans le mystère me direz-vous!

Eh bien pas du tout : l'explication est à la portée  de n'importe qui.
Il est de notoriété publique que les chromosomes sexuels de l'espèce humaine sont XX (femme) ou XY (homme). Chez les Lépidoptères, pour faire parler les bavards, c'est exactement le contraire : le mâle est ZZ (ou ZZZ ou ZZZZ) et  la  femelle est ZW (ou Z tout court).  En première approximation, c'est donc le nombre de Z qui détermine le sexe .

L'autre donnée utile pour comprendre le phénomène est que, au tout premier commencement des choses, ô Mieux-aimée, un individu est d'abord une cellule unique, qui se divise pour en former deux. Une à gauche, une à droite (c'est le début de la symétrie bilatérale). Si tout va bien, les chromosomes préalablement dédoublés se répartissent également entre les deux cellules-filles : deux de chaque paire à gauche, deux de chaque paire à droite.

Je suis sûre que vous commencez à voir où je veux en venir...
Prenons un zygote (la Toute Première Cellule, ô  Mieux-aimée)  de sexe mâle. Si j'ai bien tout compris elle est donc  ZZ.
Elle duplique ses chromosomes, ce qui nous donne donc (plus fort au fond, je ne vous entend pas!) quatre Z :
(ZZ + ZZ)

Normalement, bien sûr , chaque cellule-fille est sensée se retrouver bien contente avec ses deux chromosomes Z bien à elle. Mais parfois la machine se grippe et l'on obtient:

(ZZ + ZZ)
|
/
(ZZZ) + (Z)

Ce qui nous donne une cellule à trois Z donc mâle, et une cellule à un seul Z donc femelle. Chacune va poursuivre son petit bonhomme de développement sans se soucier le moins du monde de sa voisine, et c'est ainsi qu'on arrive à de jolis monstres comme ceux illustrés plus haut, avec deux moitiés de sexe différent accolées dans le même organisme. Fascinant.

Reste à lui donner un nom grec pour faire joli : hermaphrodisme est déjà pris, alors on construit un mot pour l'occasion : c'est une "forme mâle-femelle".
forme => morphe
mâle => andro (comme androgène)
femelle => gyno (comme gynécologue ou misogyne)
Maintenant vous pouvez briller dans les salons à la mode en parlant de Gynandromorphie. Ne me remerciez pas, c'est tout naturel...

Et que ce passe-t-il lorsque les deux sexes n'ont pas la même taille? Une bien pauvre bête, ma foi...

Ah, et le rapport avec Freaks, dans tout ça?
C'est tout simplement que parmi les phénomènes de foire qui forment le cast de ce film unique en son genre, entre l'homme-tronc, les siamoises, le nain et la femme à barbe, il y a le personnage de Joséphine-Joseph, qui se présente comme mi-femme
mi-homme, avec les problèmes amoureux qu'on peut imaginer.



Ici, je ne sais pas si le mécanisme décrit plus haut peut s'appliquer : une mauvaise séparation des chromosomes d'un embryon féminin donnerait
(XX+XX) =>  (XXX) + (X)
C'est à dire pour moitié un syndrome du Triple X et pour moitié un syndrome de Turner, qui correspondent tous les deux à un phénotype féminin, sans puberté pour le second, pour cause d'absence d'hormones féminines. Au premier abord ceci pourrait expliquer une asymétrie des seins, mais en fait la circulation sanguine commune devrait compenser le déséquilibre hormonal.

Je penche donc plutôt pour un cas d'asymétrie mammaire, voire d'aplasie complète d'une des glandes mammaires (côté "homme") aux causes possibles aussi mutiples que mal connues. Je suppose que cette asymétrie, quoique superficielle, ait pu suffire à construire un numéro de chimère gynandromorphe avec moult maquillage de circonstance.

Si un de mes lecteurs a une formation médicale, je serais toutefois ravie d'avoir un avis plus autorisé que le mien sur la question!
Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao