Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 17:02
Le précepte du soir aura été un anathème de saison :
Le Beaujolais nouveau, c'est de la pédophilie !

Suivi de près par :
Une «règle de vie», c'est un truc pour mesurer les bites ?

Du coup, j'en profite pour soumettre à votre sagacité la pépite émise voici quelques jours par M. V (ou Mr. W., à votre convenance), lors d'une discussion fort érudite sur les noms collectifs d'animaux en anglais :
Comment on appelle un troupeau de phoques en anglais ?
A gay pride of sea lions?


Vous en trouverez une liste aussi jolie que fantaisiste chez Wondermark, with the Stoakes-Whibley index of supernatural collective nouns.
Repost 0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 14:48
Ce week-end, nous célébrâmes les noces de féta de deux amis avec force vin millésime 5768. Les fulgurances sont tombées dru :

Et sur ton reader, il y a une fonction anti-Fermat ?

Le cidre doux, c'est comme le sel doux.

- Pourquoi tu payes pas par carte ?
- Parce que le chèque, c'est parallélisable.

Félicitations à eux et merci à tous.

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 14:10
Entendu au milieu de la nuit il y a quelques jours, dans une interview par Philippe Vandel de l'écrivain Patrick Besson (deuxième partie) :

J'ai tendance à penser, qu'au-dessous de cent kilos, j'ai du mal à prendre quelqu'un au sérieux, surtout un écrivain. Cent kilos, c'est le poids Bukowski, Hemingway...
En-dessous, je sais pas, il y a un flottement.

Du coup, j'ai su qu'il était vraiment temps que je dorme.
Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 06:18
Et ce n'est peut-être pas plus mal :

- Je crois que si je m'étais croisée à l'époque, je me serais vite mis deux claques.
- Oh, tu sais, si je m'étais rencontré à ce moment-là, je me serais donné des claques, des coups de boule, et puis je me serais rossé à mort.


Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 01:56
Au début de l'été j'avais râlé tout mon saoûl sur la propension des économistes à parler pour ne rien dire, et à croire qu'une description a la valeur épistémologique d'un mécanisme ou d'une explication.
Hé bien Sabine (she of the sideways egg) me prouve que je méjugeais encore leur capacité d'invention visuelle : après la reprise en V en U, en W, en saxophone et en racine carré, voici la reprise en brouette
:


Le site apparemment très sérieux s'appelle Vernimmen.net, et au moment de la rédaction de ce billet ladite brouette caracolait en tête du scrutin avec près la de la majorité absolue des suffrages. N'hésitez pas à donner votre avis, je suis sûre que vous aussi vous avez une boule à neige qui, correctement astiquée, vous permettra de prédire l'avenir de la situation économique avec approximativement le même degré de précision.

Voilà qui m'a presque autant fait rire que le coup du journaliste éconmique qui dégomme le cours de l'action Microsoft en confondant les revenus et les dépenses opérationnelles (H/t à Lucas).


(Et mes excuses aux Japonais : j'avais juste besoin d'un gentilé exotique pour le titre, et en matière d'économie boursière ils sont plus crédibles que les Îles Féroé.)
Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 09:06
Ce mardi, je lisais de façon distraite quelques articles du Monde quand je suis tombée sur ce comparatif entre le mariage et le Pacs, rédigé à l'occasion des dix ans de celui-ci. On y lit :
Si les pacsés s'engagent également à une assistance réciproque, cet engagement est moins exigeant [que le mariage]. Les pacsés peuvent rompre leur pacs unilatéralement et n'ont aucune obligation de fidélité.
J'ai arrêté là ma lecture pour aller fouiller dans mes petits papiers encore tous récents (sans quoi la recherche aurait été en pure perte, vu qu'en ce moment mon «bordel organisé»TM mérite de moins en moins son adjectif), et j'ai trouvé ce que j'avais en tête : «TGI L. ordce 5.6.02 drt fam.». Ah-HA !

J'ai donc eu la satisfaction fate et fayotte d'écrire ceci au journaliste :
Aucune obligation de ce type n'est en effet formulée explicitement dans les textes de loi, mais une ordonnance du président du tribunal de grande instance de Lille du 5 juin 2002 s'appuie sur l'obligation de bonne foi liant les contractants pour statuer que « l’obligation d’exécuter loyalement le devoir de communauté de vie commande de sanctionner toute forme d’infidélité entre les partenaires ». (plus par ici)
Notons toutefois qu'une telle jurisprudence semble outrepasser l'esprit de la loi. Je me demande également dans quelle mesure cette obligation de bonne foi ne s'applique pas tant à l'adultère qu'à sa clandestinité. Et si on avoue à son pacsé qu'on le trompe, l'obligation de bonne foi est-elle remplie ?  La question reste fort théorique de toute façon, mais pinailler est un art, mes amis, surtout en droit.

J'ai donc reçu un gentil mot de remerciement dudit journaliste, et je me sens vachement super-hérotte : pas tant d'avoir tiqué sur l'article et retrouvé la référence que d'avoir pris la peine de lui écrire au lieu de me féliciter dans mon for intérieur ou de me contenter de râler ici. Il m'en faut parfois peu...
Repost 0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 19:07
Au cours da la même soirée, j'ai été successivement appellée : «Niagara», «Boy George» et «Cruella du XXIe siècle».
Heureusement, la prochaine soirée rétro eighties n'est pas pour tout de suite...
Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 11:36
Il m'a tout de même été déclaré, à quelques heures d'intervalle et par une variété de gens :

On les appelle la société civile, mais en fait, c'est les gens. Et les gens, on sait ce qu'on en pense !

Il pleut dans mon ventre. Pas moi.

J'la sentais pas, elle étais pas assez nombreuse.

Merci aux participants de ce fabuleux week-end.
Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 10:00
Photo prise à la mi-août au Pot Still de Glasgow, pub spécialisé dans les single malts de folie :


Mais apparemment, pas de Lagavulin ce jour-là...
Repost 0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 12:37
Cet été j'ai passé deux petites semaines en Écosse, dans l'ensemble on a pas mal rigolé.
Par exemple en lisant la carte de de cet excellent pub glaswegien : un latte ? Dans un pub ?! Et puis quoi encore !

for god's sake get a grip ~ mais bon Dieu, secoue-toi !

NB : Le titre est tiré de the Banks of Loch Lomond, que mon papa chante en faisant la vaisselle.

Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao