Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 14:10
Entendu au milieu de la nuit il y a quelques jours, dans une interview par Philippe Vandel de l'écrivain Patrick Besson (deuxième partie) :

J'ai tendance à penser, qu'au-dessous de cent kilos, j'ai du mal à prendre quelqu'un au sérieux, surtout un écrivain. Cent kilos, c'est le poids Bukowski, Hemingway...
En-dessous, je sais pas, il y a un flottement.

Du coup, j'ai su qu'il était vraiment temps que je dorme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Harold 08/11/2009 15:28


j'ai lu un instant "Éric Besson", et je me suis demandé combien il pesait.




Abie 09/11/2009 14:55


L'auteur explique d'ailleurs dans l'intervew qu'il avait une fois expulsé Eric Besson... (d'une table de restaurant, réservée à leur patronyme, d'où confusion).


Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao