Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 17:24
L'un de mes plaisir coupables, en particulier après des périodes de grosse charrette, est de lire de la science-fiction. Attention, ne vous méprenez pas : je lis aussi beaucoup de science-fiction pour mon plaisir non-coupable, mais cette sorte-là est particulière : il s'agit de séries Z, de romans de gare... c'est un peu à Dan Simmons ce que la collection Harlequin est à Madame Bovary.

Le spécimen que je suis en train de terminer nous présente une amérique dévastée par une maladie d'Alzheimer de plus en plus aggressive, et un héros doté d'une mémoire totale, soumis bien sûr aux pires avanies par les barbouzes locaux. Ils entreprennent de transférer tous ses souvenirs sur support informatique, et ça donne ça :

Nous ne savons toujours pas, poursuivait l'informaticien, combien de mémoires seront nécessaires pour enregistrer la totalité des informations contenues dans un cerveau humain. À ce titre, l'expérience sera du plus haut intérêt. Nous disposons ici de six cents millions d'octets, mais nous avons également effectué une liaison avec l'ensemble de notre système informatique, de sorte que toute la place disponible sera utilisée en cas de besoin.
Claude Ecken, La Mémoire Totale, 1985, Fleuve noir Anticipation.

Six cent millions d'octets ?  Ciel, un demi-giga ? Toute une clé USB ? Grands fous... vous avez vraiment mis les petits plats dans les grands !
Le chiffre devait paraître tellement énorme en 1985 à la sortie du bouquin...
On notera par ailleurs l'utilisation de mémoire comme un terme comptable, ce qui reflète peut-être l'usage de l'époque, mais qui est complètement tombé en désuétude, puisqu'on parle plutôt de machines avec plus ou moins, peu ou beaucoup de mémoire, au singulier.
Repost 0
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 18:43
Lu sur le site Écrans de Libération :

« Dick Rivers c’est l’ancêtre de Bittorrent. »
Proverbe populaire (de geek)


Ciel. J'ai mis quelques secondes à saisir...
Repost 0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 18:31
Mon auguste géniteur garde sous son crâne chenu une matière grise en bon état de marche, et une bonne mémoire de ce qu'on lui a inculqué en cours de latin au début des années 1950.

Ce qui le fait tiquer lorsqu'il entend des pédants causer dans le poste pour dire ce genre de chose

Et dans ces différents corpus, ou plutôt ces corpi

Quand on veut rodomonter en latin, on révise ses
déclinaisons et on dit corpora, de corpus, corporis, screugneugneu.
C'
est un peu comme les fats qui veulent dire forii internet au lieu de forums, alors que le pluriel latin sera bien sûr fora...

Repost 0
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 12:49
Un responsable de Système U explique, sur France Info, que les lois de "modernisation de l'économie" permettraient de
 relationner honnêtement et sincèrement avec les industriels.

Wahou. Pour solutionner, au moins, il y a l'excuse de la conjugaison un peu velue de résoudre.
Mais relationner ?
*
*  *

Il y a aussi le cas de Martin Hirsch, qui s'obstine à construire le verbe bénéficier avec un COD :  la prime bénéficie les gens, ce qui est un anglicisme (calque de construction) de la pire espèce. Trois points-faute !
*
*  *

Et ça continue... Un des des débatteurs de cet après-midi, des communicants qui discutaient de la communication de Sarkozy, a expliqué que le président était dans une démarche de réassurance.
Sauf que le mot n'est utilisé que dans un sens juridique :

Réassurance : Assurance de l'assureur qui se garantit lui-même contre le risque d'avoir à payer à ses assurés un sinistre trop important ou des sinistres en trop grand nombre. (TLFi)

C'est donc une affectation, car  le mot correct, si on tient absolument à conserver la structure, est 
rassurement. Et c'est aussi un anglicisme.


Allez, j'éteins la radio, sinon je en suis pas rendue...


Repost 0
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 18:18
Je discutais tout à l'heure de génération spontanée, plus préciséement de l'expérience notoire de Van Helmont avec les souris qui émergent d'une chemise sale. Et j'ai eu droit à :

Y'avait des oeufs de souris dedans ?

Morale
:
Tous les hotliners ont raison : il importe de vérifier que les appareils que vous voulez utiliser sont branchés. Et cela vaut aussi pour le cerveau de votre interlocuteur :-)

Repost 0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 02:29
Wah.
Toujours sympa au moment d'aller se pieuter :


Voilà qui donne un tout nouveau sens au bouton "supprimer".

NB : j'ai vérifié, ce n'est pas une boîte à bouteilles de bière vides, hein, il s'agit bien d'un conteneur à cadavres. Pour quand les frigos sont pleins, j'imagine...

Repost 0
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 21:20
Le titre d'une brève Yahoo m'a fait tiquer tout à l'heure : on y lisait  Un Japonais prouve qu'un boomerang fait demi-tour même dans l'espace.
Pardon ? dans l'espace interplanétaire, celui qui a une pression "atmosphérique" 1015 fois inférieure à celle dont vous profitez en me lisant ? Comment un boomerang pourrait-il "s'appuyer" sur un gaz tellement raréfié qu'il contient moins de 100 atomes d'hydrogène par mètre cube ?

La réponse est dans la dépêche AFP correspondante :

Un astronaute japonais, qui séjourne actuellement dans la station spatiale internationale (ISS), a démontré qu'un boomerang lancé dans un environnement en micro-gravité revenait à son point de départ, à l'instar de ce qui se produit sur Terre.


Hé oui, on ne parlait pas d'espace mais d'apesanteur : l'expérience a eu lieu dans une station spatiale normalement pressurisée. Encore une fois, la quête de sensationnalisme de Yahoo l'amène à donner des titres idiots à des dépêches parfaitement valables...



Repost 0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 00:35
En fouillant dans mes photos, je tombe sur celle-ci, d'un article de libé du 11 janvier qui m'a fait sourire :

cecilia.jpg
Alors, verglacée ou verte et glacée ? Y'a un relecteur qui a dû se sentir bête...




Repost 0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 09:57
Vous avez remarqué comment le vocabulaire change subtilement dans les médias ?
Quand on se demandait si le Conseil constitutionnel va émettre des objections à la loi sur le CPE, on parlait de retoquer la loi.

Maintenant que les Sages se sont prononcés de façon critique sur la "rétention de sûreté" (qui ressemble à s'y méprendre à de la détention arbitraire...), le mot utilisé dans la presse est tout autre : la loi a été censurée. Par exemple d'après cet article du Figaro (quatrième paragraphe).
Étrangement, le texte se retrouve aussi dans des publications qui ne cachent guère leur opposition à la loi....

Si j'étais membre du Conseil constitutionnel (merveille du conditionnel), je pense que je prendrais assez mal d'être traitée de Tante Anastasie aux longs ciseaux. Sur le sujet, lisez plutôt le Dossier fort instructif que le Canard enchaîné lui consacre, intitulé Les Nouveaux censeurs (voir aussi par là).



And now, for something completely different
, une petite devinette :
Quel était le plus grand pays d'Europe vers 1470 ?

Evidemment, ni l'Allemagne, ni l'Italie, qui sont des nations modernes.
Mais j'ai tout de même été surprise d'apprendre qu'il s'agissait... du Grand Duché de Lituanie.
Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 00:00
Lu sur le blog  Les 400 culs  sur le site de Libération :
Le 31 mai 2006, au Brésil, un fantôme permet d’acquitter une meurtrière. Un medium fournit en effet deux lettres dictées par l’esprit d’un mort (Monsieur Cardoso) pour disculper Madame Barcelos, 63 ans, accusée d’avoir tiré sur son amant volage. «Ce n’est pas elle qui m’a tuée», affirme Cardoso.
Je ne sais pas pour vous, mais cette brève, pour insolite qu'elle soit, me déprime profondément.
Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao