Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 00:00
Ceci n'est pas ironique, il faut vraiment faire quelque chose pour aider les États-Unis : le pays craque dans les grandes largeurs.
NB: Si la note vous paraît trop longue, passez au troisième indice directement.

Indice n°1 :
Who’s to Blame? (À qui la faute?), un article de Dan Savage et Bradley Steinbacher paru dans The Stranger

On apprend dans cet article que le cyclone Katrina a été attribué, selon les groupuscules évoqués à divers sujets de colères divines:
- l'homosexualité
- l'avortement (pourquoi la Nouvelle Orléans spécifiquement? mystère...)
- l'Amérique en générale (dans le cas où la colère vient d'Allah).
Il y a aussi ceux qui pensent que c'est une attaque d'Al Quaida (zut, j'ai paumé le lien...)

Le drame, c'est qu'il ne s'agit pas forcément de fanatiques montés sur leur caisse pour prêcher dans les parcs : Pat Robertson (*), prédicateur qui a tout de même l'oreille du président Bush depuis qu'il l'a remis sur le droit chemin, a demandé si par hasard il n'y aurait pas un lien entre Katrina, la menace biblique que la terre "vomisse" ceux qui ont péché, et la politique américaine sur l'avortement.
Et puis il en a dit d'autres, aussi.
Ce qu'il y a de bien, c'est qu'on n'a pas forcément besoin d'avorter pour attirer la colère de Dieu, selon lui. Attention, tenez vous bien :

Ce qu'il y a de bien, c'est qu'on n'a pas forcément besoin d'avorter pour attirer la colère de Dieu, selon lui. Attention, tenez vous bien :
Toujours d'après Robertson, si une tornade (pas Katrina, cette fois) a frappé le Kentucky, c'est entièrement la faute de M. Warren Beatty et Mme Annette Bening.
Qui ça? Oui, moi non plus ça ne me disait rien.
Eh bien ce sont des acteurs militants qui ont perturbé un meeting de Schwarzenegger (par Pharyngula).
Je récapitule : si vous dérangez un républicain en Californie, Dieu est furax, et pour la peine, il vous balance une tornade de l'autre côté du pays. Subtil.


Indice n°2 :  Science vs. axiome infalsifiable

Le Bureau de l'Éducation du Kansas a redéfini la science, comme le dit le titre de CNN, pour faire rentrer le "dessein intelligent" dedans.
L'intelligent design, c'est le nouveau cheval de Troie des créationnistes, ou plus largement des anti-évolutionnistes, pour entrer dans le système éducatif : plus c'est gros, mieux ça passe...

La récapitulation disponible sur la page wikipédia sur l'Intelligent design (en) est simple et de bon goût : cette théorie n'est ni parcimonieuse, ni falsifiable, ni testable. Ce n'est donc *pas* un énoncé scientifique.
Que les mânes de Popper nous assistent...

Indice n°3 : Biophobie

Oui, vous avez bien lu, j'ai écrit biophobie, pas biologie. Parce que franchement, des fois on se demande si certains bouts de l'opinion publique américaine n'ont pas tout simplement peur de la vie.
Cette histoire est un peu longue, miais croyez-mois, elle en vaut la peine.

Vous savez que le cancer est un ensemble de maladies très diverses, généralement sournoises, et dont on ne s'explique que très mal l'explosion au cours du  dernier siècle.
Il y a un type de cancer humain, toutefois, dont on connaît la cause : ce sont les cancers viraux, déclenchés par un infection virale. Ils ne sont pas très nombreux en comparaison des autres, mais on note parmi eux le lymphome de Burkitt, l'hépatite C, et, plus particulièrement, le cancer du col de l'utérus.

papillomavirus D'un côté, ce genre de cancer est affreux au sens où il peut s'attraper, et se propager. Oh bien sûr, on peut attraper le papillomavirus (le triste sire ci-contre) sans développer de cancer, et heureusement, puisque 15% de la population féminine des USA a été infectée, souvent par voie sexuelle (mais pas seulement), souvent par l'intermédiaire des partenaires mâles...

De l'autre, le bon côté des choses, c'est qu'on peut essayer fabriquer des vaccins contre les virus.
Le cas du cancer cervical (cervical=cou=col,  ne froncez pas les sourcils) concerne tout de même un demi-million de personnes par an (bizarrement toutes des femmes), et vient juste après le cancer du sein sur le podium des cancers féminins : la recherche médicale s'est donc lancée dans ce défi avec le soutien de l'OMS et l'énergie du désespoir et, ô merveille, ils ont réussi à produire un vaccin.
Il a été testé sur l'homme (enfin, la femme) dernièrement, et les résultats sont ébouriffant : 100% des patientes ayant reçu les trois injections sont protégées contre le virus.
Même celles qui n'en ont reçu qu'une sont protégées à plus de 90%.
Pas d'effets secondaires gênants. Une réussite complète.

Une protection simple et inespérée contre une saloperie qui vous ronge de l'intérieur en métastasant prioritairement dans la moelle épinière pour que ça fasse bien mal.
Qui pourrait y trouver à redire?
Des gens comme Family Research Council, ou encore Focus on the Family essayent d'empêcher sa généralisation.
Pourquoi?
Parce que, d'après eux, cela encouragerait les adolescents à avoir des relations sexuelles.

J'aimerais beaucoup que ce soit une blague, mais ce n'est malheureusement pas le cas.
Pour reprendre l'image de Alan Kaye, directeur exectutif de
la National Cervical Cancer Coalition, il y aurait donc des gens pour soutenir que la ceinture de sécurité encourage les gens à chercher les accidents?
Mais bon sang si vous voulez transmettre à vos gosses la conviction que baiser avant le mariage est une mauvaise idée, ayez au moins la décence d'utiliser des croque-mitaines théologiques, que personne ne va vous infirmer... Les flammes de l'enfer sont bien assez brûlantes pour que vous ne défendiez pas bec et ongle une tumeur maligne! Non? Non.
"Ma chérie, sois sage, ou tu mourras sûrement dans d'atroces souffrances..."
Il y a des gens qui méritent exactement ce qu'ils souhaitent aux autres.



J'ai initialement entendu parler de cette histoire chez Pharyngula (encore), et je me sens tenue de vous traduire quelques bouts de son article, parce qu'il dit les choses plus violemment que moi, mais exactement comme je les pense :


Je pensais qu'on s'arrêtait au sacrifice humain dans ce pays!

Il y a une maladie qui tue environ un tiers des femmes qui l'attrapent. Elle transforme leur appareil reproducteur en un nid de tumeurs (...).
Et elle est
évitable.
Pourtant ces gens malades, veulent pouvoir présenter cette horrible maladie comme une menace à leurs filles, les filles de leurs amis, les filles de leurs voisins -- ils veulent pouvoir dire à leurs gosses : "Si tu n'obéis pas à mes règles, ton utérus pourrira et dégoulinera par tes parties intimes, et tu te débattras de douleur pendant un moment avant de mourir et d'aller en enfer."
Ils aiment l'idée d'une maladie dont ils peuvent dire qu'elle n'est pas évitée par les préservatifs [car il y a aussi des transmissions par la peau], pour pouvoir continuer à prêcher l'abstinence avec des menaces.
(...)
"Culture de vie", mon cul. Ces gens sont des barbares. Peut-on s'il-vous-plait convenir que Family Research Council et Focus on the Family
sont l'équivalent des vieilles qui attaquent la vulves de leurs filles avec des tessons de verre, et  qu'il faut faire sortir ces monstres du discours public civilisé?



(*) L'auteur de cette fabuleuse citation :

The feminist agenda is not about equal rights for women.
It is about a socialist, anti-family political movement that encourages women to leave their husbands, kill their children, practice witchcraft, destroy capitalism, and become lesbians.

(Par Pharyngula)

Partager cet article

Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article

commentaires

LARCHANGE 15/11/2005 09:36

J'ai fais le voyage de chez la
Dragonne.
bien vu, bien dit. Merci de l'info.
@+

sieglind 14/11/2005 09:59

Extraordinaire d'obscurantisme! ça fiche les jetons (à quand les bûchers et la restauration de tribunaux de l'inquisition?) incroyable! Je fais un lien tout de suite! C'est à ne pas rater ça!
Bonne journée et merci pour cet article!

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao