Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 00:10
Mon père, qui n'est que marginalement postérieur à la transition Crétacé-Tertiaire, me disait récemment que ce qui l'a le mieux préparé à faire des mathématique sérieuses, parmi toute sa scolarité du collège à sa classe de première, a été, à son avis,.. le latin!
Parce que c'est là qu'il a appris la nécessité d'une approche rigoureuse des problèmes, et l'intérêt de la méthode hypothético-déductive.
Et si on devait abandonner le latin, ajouta-t-il, il faudrait le remplacer par quelque chose aux propriétés équivalentes, par exemple... les mots croisés.

Ça peut avoir l'air idiot dit comme ça, mais 
(0/ c'est mon papa donc il a raison)

1/ La démarche nécessaire au remplissage d'une grille demande effectivement la formulation d'hypothèses (premiers mots) plus ou moins bien étayées (la spéculation y a une part non-nulle) qu'il faut ensuite évaluer à l'aune de la lumière qu'elles apportent au reste de la grille. 

2/ Les conclusions impossibles permettent de réfuter l'hypothèse qui y a mené
("Pronom personnel" en trois lettres commençant par Z ?! Mmmm j'ai dû me tromper quelque part...).
En mathématiques, ça s'appelle une démonstration par l'absurde.

3/ La solution d'une grille en cours de remplissage peut être améliorée en changeant un mot : même sans changer les intersections déjà remplies, il peut tout simplement mieux répondre à la définition posée que celui qu'il remplace, et facilitera sans doute la complétion de la grille.
Et souvent, c'est une aide extérieure qui permet cette substitution, et vous sort de l'impasse où ce mot vous avait mis. Pour filer la métaphore, j'appellerais ça une révolution scientifique (paradigm shift) au sens de Kuhn.
4/ Certains verbicrucistes fous sont d'ailleurs connus pour produire des grilles possédant deux solutions pour la même liste de définitions. (Ne me demandez pas comment, ça dépasse mon entendement de plusieurs ordres de grandeur). En tirant un peu sur les cheveux de votre imagination abstraite, vous verrez peut-être ce que je veux dire en comparant ça aux différents types de géométrie : la géométrie euclidienne n'est ni plus ni moins vraie que la non-euclidienne, vu qu'elles respectent les mêmes règles logiques (définitions). Elles peuvent partager certaines de leurs propriétés (mots en commun), mais n'en reste pas moins fidèles à leur cohérence interne.
Et puis les deux raisons principales pour lesquelles ce parallèle est intéressant :
5/ Il a déja été développé de façon pertinente sur Saint Gasoline dans le cas particulier de l'opposition entre approche scientifique et créationnisme (en anglais).
(Via Pharyngula, com' d'hab').

6/ Et en plus, ça m'a fait rire :
Science-As-A-Crossword-Puzzle.JPG
Cet article est dédicacé à mon père, grand cruciverbiste, et à M. Lion, grand verbicruciste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bli 14/07/2007 14:54

M. Lion a-t-il déjà fait une grille présentant deux solutions pour la même liste de définitions ?

Dém 27/06/2007 01:48

Très bon article !

M. Lion 23/06/2007 13:49

Alors ça, c'est vraiment gentil ! Mais je ne sais pas si je le mérite vu que je n'ai pas fait de grille depuis bien longtemps...

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao