Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 00:00
Je n'ai pas grand'chose d'ébouriffant à vous raconter sur ces dernières élections que vous ne sachiez déjà...

cartefrance.pngÀ titre personnel, je peux tout de même annoncer que je suis fort satisfaite des défaites :
- d'Alain Juppé à Bordeaux, parce qu'il me paraît aberrant de réélir quelqu'un qui a déjà  abusé de la confiance du corps électoral.
- d'Alain Carignon en Isère, pour les mêmes raisons. Mais il ne se démonte pas pour autant, et se présente aux municipales...
- d'Arno Klarsfeld, dans le 8e arrondissement de Paris, parce que sa campagne a été une insulte à l'idée de démocratie représentative, sur l'air de "moi, je suis là pour sourire, pour le programme, demandez à la permanence !"
- de Lynda Asmani, pour ses menteries éhontées. Et puis battue, certes, mais pas qu'un peu : elle a fait au second tour 36,81%, soit le score qu'elle espérait avoir au premier, alors qu'il y a dix jours elle rodomontait encore :
Ségolène Royal a obtenu 62,38 % des voix dans ce secteur mais Lynda Asmani, tente de convaincre la presse que le député-maire sortant, Tony Dreyfus (PS), va être victime d'un vote sanction. Pourquoi ? A cause du campement du canal Saint-Martin. «Le député-maire a été absent», prétend-elle. Elle compte jouer sur le mécontentement des riverains. «Ils sont 4 500 et en 2002, l'élection législative s'est jouée à 4 500 voix» 
Il y en sans doute plein d'autres résultats qui m'ont plu, mais ils m'échappent sur le moment.

Par ailleurs, l'article de Libération intitulé Plus de jeunes, plus de femmes, toujours pas de couleur a retenu mon attention et, il faut bien le dire, mon irritation.
Pourquoi ?
Parce que
vous ne croyez tout de même pas que je vais laisser passer une élection nationale sans vous infliger une de ces diatribes dont j'ai le secret !
Plus sérieusement, parce qu'on y lit :
Aucun candidat d’origine africaine ou maghrébine n’ayant été élu en France métropolitaine à l’issue du second tour des législatives, l'Assemblée reste toujours aussi «blanche».
Ah bon ? Et Arnaud Montebourg, en Saône-et-Loire, alors? Ah, mais il s'appelle Mntebourg, me direz-vous, comment peut-on être issu de l'immigration quand on s'appelle d'un nom aussi franchouillard queMontebourg, hein?
Eh bien à moins de défend
re la théorie spermiste de la préformation, les deux parents contribuent autant l'un que l'autre à l'origine du rejeton. Et en l'occurence, la mère de M. Montebourg vient de l'autre côté de la Méditerrannée, ce qui est, ma foi, bien son droit.
Il se trouve que je connaissais ce détail, sans doute parce que c'est un "ténor" du Parti socialiste, mais je suis certaine que sur les 577 députés, même sans compter les élus des DOM-TOM, il y en a un nombre certain qui sont
, au moins par un parent, issus de l'immigration, comme on dit.
Et que parmi ceux-ci, on trouvera à coup sûr un sous-ensemble non-nul d'élus d'origine africaine.

Ce qui m'irrite, c'est que le journaliste moyen ne prend en compte que les informations qui lui sont fourrées dans le jabot avec énergie, c'est-à-dire  :
- soit des choses évidentes à l'œil (Ciel, mais, mais, elle est noire !),
- soit  des choses "évidentes" à la lecture : si Montebourg s'était appellé Ould Cadi, du nom de sa mère, soyez bien sûr que personne ne serait passé à côté, et que la question aurait pointé son nez à chaque interview...
- soit des infos prédigérées : croyez-moi que les directeurs de campagne UMP issus de l'immigration ne laissent pas planer le doute sur leurs origines, et tiennent au maximum deux minutes avant de mettre la question sur le tapis.
Personne ne les force, bon sang de dieu, à décompter les reubeus à l'Assemblée ! S'ils n'ont pas l'intention de se bouffer les biographies de chacuns des élus, qu'ils en restent aux caractéristiques plus facilement accessible : sexe (quoique...), pigmentation de la peau (et encore)...
Que je sache, ça leur viendrait pas à l'esprit de faire des statistiques sur, mettons, le nombre de députés ayant une seconde langue maternelle, parce que les infos seraient infernales à collecter !

Comme on dit en primaire aux souffleurs intempestifs : quand on sait pas, on dit pas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maurinier 21/06/2007 00:41

…on trouvera à coup sûr un sous-ensemble non-nul d'élus d'origine africaine. Petite précision mathématique. Un ensemble contient (ou non) des éléments et un élément appartient (ou non) à un ensemble. Si un ensemble n’a pas d’élément, on le dit vide (et non pas nul). Ce qui est nul, donc valant zéro, c’est le nombre d’éléments de l’ensemble vide. On dit que le cardinal de l’ensemble vide est zéro.

Abie 21/06/2007 18:28

Point n'est besoin d'user d'euphémisme, Maurinier, il s'agit bien d'une correction, non d'une précision. Je me suis effectivement laissée emporter par mon indignation, aux dépens de l'exactitude lexicale.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao