Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:48

Dans le zapping de samedi dernier, je suis tombée sur une nouvelle qui m'a fait tiquer :

 

Un chiffre, ce soir : 500 000 professeurs en France auraient fait le choix de s'assurer, eh bien, contre les coups et blessures qu'ils pourraient recevoir

 

On peut voir  le reportage complet dans la vidéo du journal de 20h de vendredi sur le site de France 2 (vers 14 minutes 30).

 

500 000 profs, c'est beaucoup, sur un total de 850 000 (public et privé confondu). D'où vient ce chiffre ? Directement de l'assurance en question : on le retrouve dans cet édito du Président daté du 6 août : 

 

En deux ans, près de 500 000 professionnels de l’Education ont déjà fait le choix de cette protection.

 

Notez la précision : l'assurance n'offre cette possibilité que depuis deux ans. C'est en fait un partenariat récent avec la MAIF, célèbre assurance historique du monde enseignant. Est-ce que la petite assurance "l'Autonome" a réussi à reunir plus de la moitié de enseignants en deux ans ? Bien sûr que non, c'est un chiffre qui correspond probablement aux nombres de souscripteurs à l'offre "Métiers de l'éducation" de la MAIF, qui existe depuis trèèèèès longtemps.

Mais peut-être les inscriptions à cette offre ont-elles augmenté cette rentrée, une nouveauté qui du coup expliquerait sa présence au journal, vous savez, là où on vous cause d'actualité ? Peut-être, on ne le saura pas. Les journalistes ont préféré aller interviouver un employé de l'Autonome pour qu'il leur explique à quel point leur contrat est formidable.

 

Donc : c'est un chiffre non recoupé, présenté de façon peu claire, utilisé pour offrir à la société qui l'a fourni une page de pub de plusieurs minutes à un moment de grande écoute et pile à la date où ça l'arrange.  Je vous passe l'ambiance anxiogène générale, c'est si courant qu'on ne le remarque plus.

 

Ça ne vous rappelle rien ? On dirait l'histoire du chiffre terrible de 200 000 usurpations d'identité par an (f34r!) qui était agité par des experts recommandant l'achat immédiat d'un broyeur à documents sous peine de passer pour un irresponsable.

Un chiffre magique issu d'une étude financée par pure coïncidence et par le fabriquant de broyeurs qui donnait tous ces bons conseils... Arrêt sur Image y a même consacré toute une enquête.

 

Ce type de journalisme fait passer pour de l'information une espèce d'informercial qui récompense les boîtes assez attentionnées pour fournir des histoires déjà investiguées, avec des chiffres choc, communiqués de presse rédigés, experts fournis et témoins bien disposés. Nick Davies a inventé un mot pour ça dans son terrifiant livre Flat Eath News sur l'évolution de la presse : churnalism, de churn, dans ce contexte "pisser-la-copie", et journalism : pas le temps de vérifier, recouper, encore moins de réfléchir. Même la tradition (en elle-meme assez contestable) de chercher une voix discordante pour donner une impression d'impartialité a été oubliée depuis longtemps : on fait de la communication, information be damned.

 

Sur ce, je vous laisse avant de me métamorphoser définitivement en Will McAvoy. (Je vous dirais bien que Newsroom c'est de la balle, matez-le, mais il me manque le recoupement d'une deuxième source indépendante.)

 

Morale de l'histoire : un chiffre ne vaut qu'avec son contexte, et dans ce contexte il y a les méthodes d'obtention et l'origine....

 

Morale de cette morale : Douze ans que je n'ai plus la télé, et le simple visionnage d'un zapping sur internet suffit à me mettre hors de moi. Ne serait-ce que pour ma tension artérielle, j'ai fait le bon choix...


Partager cet article

Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article

commentaires

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao