Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2005 6 28 /05 /mai /2005 00:00
La langue scientifique a tendance à créer beaucoup de mots aux racines obscures pour décrire des objets confidentiels.
Certains ne manquent pas d'élégance...

Migmatite est par exemple un mot joli et étrange, avec une formation autant originale dans le cas du nom que dans celui de la chose.
Selon les sources, il vient soit, très sérieusement, du grec migma (mélange), soit, plus étrange, de mi- et magma, ce qui est plus original, voire d'une déformation de pegmatite...

Micropyle, lui, doit son côté ridicule au fait qu'il n'a rien, mais alors rien à voir avec une mini-batterie (il veut dire petite porte en grec).
Il présente la particularité d'être une structure à la fois animale (photo noir et blanc) et
végétale (photo colorée), ce qui ne court pas les rues de nos jours, ma bonne dame. Et c'est l'anagramme de polymeric, mais ça n'a aucun rapport.



Repost 0
24 avril 2005 7 24 /04 /avril /2005 00:00

Mais assez causé de choses sérieuses... Je voulais vous confesser une de mes grandes faiblesses : j'aime les mots étranges, rigolos, bizarroïdes ou improbables.
Jugez donc, ô amis lecteurs, de l'affection que je dois porter au mot samizdat, donc je vous parlais l'autre soir au sujet d'un site ouèbe!
À vue de nez, comme ça, sans réfléchir, je trouvais qu'on l'aurait dit hébreu, à cause de la sonorité, mais il est vrai que mes compétences en morpholinguistique hébraïque n'étant pas ce qu'elles devraient être pour briller en société, non seulement cette supposition manque d'arguments pour l'étayer mais elle est surtout parfaitement fausse. So much for guessing.

Hé bien alors, quoi? Le responsable est encore une fois la langue russe, célébre pour son amour des néologismes, tant par acronymie que par crase et condensation...
Samizdat est donc un mélange de deux mots et signifie auto-édition. Dans le contexte soviétique, comprenez bien sûr : édition clandestine, souvent engagée.

(Une autre fois, si vous êtes sages, je vous parlerai des glorieux prénoms de l'époque soviétique, de "Granit" à "SaccoVanzetti" en passant par "Électrification et radiotification de la Russie". Non, je n'invente rien, je n'ai aucune imagination. D'ailleurs, Marat Safin, mais si, vous connaissez, Marat Safin le monsieur qui joue au jokari XXL? Marat, prononcé à la française, ça ne vous dit rien? Bah oui, celui-là-même, assassiné dans son bain.)

Mais enfin, pouquoi insister sur ce samizdat, tout exotique qu'il soit?
Parce qu'à ma grande honte, je me suis aperçue que je le confondais avec un autre mot, chinois celui-là, et qui désigne son exact contraire, c'est à dire un journal mural (donc public et pas clandestin), souvent manuscrit (et non imprimés), en Chine (et non en Russie). Seul point commun, à part leurs différences (je me comprend) : le régime communiste.
J'ai eu les pire difficultés à retrouver ce mot; mes dictionnaires, sans indice, étaient inutiles, même Google restait sourd à ma détresse, et ma mémoire tournait en rond : Viet vo dao? non... Tsing Tao? toujours pas dammit!

C'est bien sûr 24 heures plus tard, alors que j'avais abandonné tout espoir, que le mot est venu éclore à la surface de mon cortex comme un feu follet s'étant laborieusement frayé un chemin dans les épaisseurs fangeuses de mon subconscient. (Oui, parfois, je me sens lyrique, j'appelle ça mes périodes "je serai Chateaubriand ou rien")
Mais comme j'ai tant sué pour le retrouver, je vous laisse y réfléchir un moment...

Non, pas d'idée, z'êtes sûrs?
Ou alors vous voulez vérifier votre hypothèse? Alors surlignez ce qui suit :

Dazibao : n.m., vers 1970, mot chinois. Journal mural chinois, souvent manuscrit, affiché dans les lieux publics.
(Le Petit Robert)



Et pour vous remercier d'avoir lu tout ça jusqu'au bout, rien que pour vos yeux, je vous offre cette coquille formidable, dans un texte très sérieux :
"The medium is the massage".

Si le média est un massage, je suis très réceptive au message, moi...

Repost 0
11 mars 2005 5 11 /03 /mars /2005 00:00
Il y a des brouettes de mots qui ont toujours existé mais qui tombent en désuétude, remplacés par des périphrases, des mots plus généraux, enfantins ou étrangers...
N'est-ce pas un peu dommage?

Ne dites pas flash-back, mais analepse.
Ne dites pas caca d'yeux, mais chassie.
Ne dites pas à vomir, mais émétique.
Ne dites pas remettre à plus tard, mais procrastiner.

Pour retrouver le plaisir des mots, je vous recommande le Trésor informatisé de la langue française, ou dans un style beaucoup plus léger, le Dico du site Absurditis, dont la remarquable devise est : Vos délires font désordre...

[edit] Merci à Guy pour ce lien mirifique vers les mots supprimés du Dictionnaire de l'Academie française!

Ah, et nyctémère n'est pas une insulte...
Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao