Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2006 1 09 /01 /janvier /2006 21:26
Profitant des listes obligeamment fournies par Over-blog, je me suis plongée dans les mots-clefs ayant donné lieu à une sélection de mon blog par un moteur de recherche, que nous appellerons G**gle pour préserver son anonymat (98% des hits quand même).
Jusqu'ici, j'avais pu vérifier l'importance de l'hypogastre dans les requêtes (même un site de mathématiques théoriques en recevrait, ne serait-ce qu'en parlant de théorie des noeuds), et, du fait du fonctionnement des moteurs, d'une certaine absurdité donnant parfois dans le surréalisme.

Mais je suis aujourd'hui au regret de vous annoncer que nous sommes entrés de plain-pied dans le grand n'importe quoi. Bien sûr, il y a tout de même quelques recherches pertinentes, et il est raisonnable et rassurant que des mots comme à bas la calotte ou abbé Meslier mènent à mes articles anticléricaux.
Mais en dehors de ça... eh bien disons qu'il ne fait plus aucun doute que l'internaute moyen ne sais pas ce que c'est qu'une recherche,

Voici donc, rien que pour vos yeux
les gagnants du grand concours : A la rue avec Google

traduire en anglais : chemisier
Est difficile de penser que pour une traduction, mieux vaut chercher dictionnaire? il faut croire que oui. Pour le punir, cet internaute à eu droit à l'une de mes élucubrations sur la traduction (3e résultat), ce qui n'a pas dû lui être des plus utile...
Edit : dans la même catégorie
, intitulée "Achète un dictionnaire", accueillons  mrsa en anglais c'est quoi?

le journaliste n'est pas un enfant de choeur(sujet de dissertation)
Ah, bah, c'est sûr que balancer sans réfléchir son sujet de devoir ne pas donner de grands résultats a fortiori sans guillements.  Désolé, il va falloir réfléchir (gasp!) ne serait-ce que pour trouver un mot-clef pertinent...
Edit : dans la même catégorie, intitulée "paresseux et à la rue", accueillons   exemple d'une aventure d'un candide moderne

a quoi sert les bactéries et les acariens?
Turing déjoué. Aucune machine ne pourra se faire passer pour humaine tant qu'elle ne répondra pas à cette question Pour faire parler les bavards!
D'autres réponses restent toutefois possibles, comme : à déclencher des allergies et toutes sortes de maladies, parce que les êtres vivants sont issu d'un dessein intelligent qui les soumet à l'Homme. Evidemment.

comment ecrire bonne annee
Alors celui-là m'a vraiment prise de court. Je vous donne la version la plus correcte orthographiquement, mais j'en ai eu trois ou quatre sur le même thème : comment souhaiter une bonne année.
La première réponse qui me vient à l'esprit est avec la bouche, vu qu'on n'a pas encore fait mieux pour parler, mais blague à part, je trouve un peu triste cette preuve que les autoroute de l'information ne facilitent peut-être pas tant que ça les rapports sociaux...
Edit : dans la même catégorie intitulée "Tristesse du monde moderne", accueillons trouver un passe-temps

Passons maintenant au grand prix du jury

rentrer dans al quaida

Manifestement, cette personne a encore beaucoup à apprendre sur la subtile notion de clandestinité. Lorsqu'on a la moitié du monde occidental sur le dos, on évite dans la mesure du possible d'avoir un bureau de recrutement avec les horaires des permanences affichées sur la porte...
Notez bien, peut-etre suis-je un agent recruteur qui s'ignore, pour avoir le 3e meilleur PageRank...

pythieMais je vous ai gardé le meilleur pour la fin.
L'anxiété maladive et les obsessions amoureuses font partie des caractéristiques de l'adolescence qui lui donnent du charme à condition de ne plus être dedans, auquel cas on peut se payer le luxe facile de la nostalgie. Mais quand on y est encore,  ça donne ça :

que signifie offrir du chocolat a une fille
Faire don d'un aliment composé essentiellement de cacao et de sucre à une personne du sexe féminin d'âge ou d'état-civil justifiant cette appellation.
Ou n'ai-je pas compris la question?


test amour 15 16 ans

Mais que cherche-t-il/elle exactement?


sortir avec un garcon de 17 ans quand on a 13 ans et moche
Hum. Ça fait un peu penser à Comment réussir quand on est con et pleurnichard, d'Audiard...

La tendance générale à prendre Google pour un oracle semble se vérifier encore plus qu'ailleurs chez les ados. Peut être faudrait-il le rebaptiser Pythie? Ses résultats pour ce genre de requêtes sont sans doute aussi cryptiques que ceux de l'originale...

Repost 0
Published by Abie - dans Blogosphères
commenter cet article
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 04:33
Il y a un concept amusant, et bien antérieur aux blogs, qui a trouvé dans ce nouveau média une forme d'expression imprévue : les mèmes.
La mémétique, qui étudie les mèmes (attention à l'accent), nous apprend que les idées se propagent à la manière de virus : plus elles sont intéressantes / originales / amusantes, plus elles se propageront vite et loin, de même qu'un virus très efficace contaminera beaucoup de gens.
On appellent donc mème une unité réplicative d'information.
Ah.

Cela rejoint d'assez prêt le concept de marketing viral, mais cela vaut aussi, et heureusement,  dans un contexte non commercial.
Un exemple de propagation de mèmes dans la blogosphère : les questionnaires.
Il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts : les livres, les films, les conneries, les secrets, les recettes de cuisine, les choses que les gens ignorent sur vous, vos films érotiques préférés,  et bien d'autres encore.

Pour la démonstration j'en choisis un plutôt orginal:  le questionnaire psycho-killer, qui plus est dans un contexte particulier que j'aime beaucoup, comme en témoigne ma colonne de liens, j'ai nommé les blogs dessinés.

Les questions ce ce Psycho Killer Quizz sont les suivantes :
1) Le questionnaire auquel j'aurais voulu répondre mais dont personne ne m'a passé le relais
2) Si j'étais un animal écrasé sur la route, je serais...
3) Mon dictateur préféré
4) Mon objet sexuel préféré
5) Ma déformation physique préférée
6) Si je devais brûler la voiture de quelqu'un à Clichy-sous-bois, ce serait celle de...
7) Si je devait exécuter un Bisounours, ce serait ...
8) Je passe le relais à...

Il semblerait que l'origine du questionnaire soit le blog de Sébastien Vassant Mais après, ça devient terrible à suivre, vu qu'il y en a vingt-cinq une trentaine presque quarante, avec des croisements dans tous les sens. (Je n'ai pas tenu compte des réponses non graphiques, ç'aurait été trop facile...)
Enjoy!

  

* mélaka
        Ak
        Capucine
        tanxxx => Princesse  Capiton
        raphael B ---
        Cali
        Florence h => Robert Cash => Mouarfff
        Iris => lino en gelée
              => louiza => je suis mégalo
                              => pauline (purple song)

--Raphaël B => Bunta => Babe =>SydN => mas => Maud-et-Agnès
                
=> toffeur               =>Lyase                => dolph   

                                                        => Joeflip      
The Great Moustache => Felk => Miss Gally
=> Pookey => Post Cranien
                                           => Gad                         => Obion
                                           => Gobe-la-lune             
=> Ryoga => Le Cornichon masqué---
                                                                                                    => Seven Bloug
                                                                                                   => JN => Poor Thomas B => Sooz
                                                                                                                => Pollo et Wilde  => Frç
--=>Le Cornichon masqué => Yuya
                                             => Marie des anges => Aquilaa
                                                                                => Lledewin => Khm
                                                                                                     => Nimwendil => Esther, de la Lanterne brisée


      


J'avoue que parmi tout ceux là, j'ai un faible pour les réponses d'Obion et de Tanxxx
mais, c'est peut-être parce que j'ai un humour tordu.

Edit : Esther vient de terminer le sien, qui est graphiquement monstrueux et qui m'a fait hurler de rire. Allez-y voir! : Esther et sa lanterne magique

Edit fevrier : j'en trouve encore!
Edit Avril
On a dépassé les 50 réponses, et encore, je n'ai compté que les illustrées...
N'hésitez pas à me signaler celles que j'ai ratées, ou qui ont été mises en ligne dans l'intervalle!


Crédit : Cette idée de généalogie de quizz me vient d'un post des CinéTribulations.

Repost 0
Published by Abie - dans Mèmes
commenter cet article
5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 00:00
icone diatribeIl y a deux semaines, Loïc Le Meur a réussi  un scoop : c'est le premier bloggueur à être reçu à ce titre par un ministre, et à podcaster l'interview sur son blog.
Vous allez croire que je fais une fixation, mais il se trouve que le ministre en question n'était pas un obscur secrétaire d'état aux nouvelles technologies, mais rien moins que Nicolas Sarkozy.

On peut débattre longtemps du podcast, de l'amincissement de la séparation entre journalistes et (certains) bloggueurs, et de la démagogie réelle ou supposée de la stratégie de communication du ministre de l'Intérieur, et ce n'est pas mon objet.
Je veux juste souligner qu'une fois de plus je ne comprend pas le discours des hommes politiques.
Je comprend les mots, le sens des phrases, mais je ne vois que très rarement ce que la personne veut dire. Et, encore une fois, j'en retire l'impression qu'on nous prend pour de doux imbéciles.

Démonstration (la transcription est de mon cru et couvre environ une minute à partir de 6'05") :

Loïc Le Meur : Certains parlent de fracture numérique...

Nicolas Sarkozy : Mais ils ont raison.

Ils ont raison d'en parler. C'est donc qu'il y a une fracture numérique. Très bien.

On peut pas avoir de fracture numérique, parce qu'elle serait trop grave à deux plans.

Ah non, finalement, y'en a pas. Faudrait savoir.

Fracture entre les générations : les plus anciens qui ne sauraient plus parler aux plus jeunes, parce que les plus jeunes, naturellement, s'expriment par le biais de cette technologie.
Donc y'a un effort à faire vers les classe les plus agées de la population.

On note le condtionnel. Si il y avait une fracture, les vieux seraient paumés. Je veux bien.

Et puis une fracture territoriale, parce que la France est avec l'Allemagne le pays qui a la superficie la plus large en Europe et donc ya des zones d'ombre, ya des endroit où ils n'ont pas le bénéfice de cela.

Il y a des zones d'ombres qui ne bénéficient pas de cela, c'est-à-dire des bienfaits d'Internet. Donc finalement, elle existe bien, cette fracture numérique, nom de nom!

Or, c'est capital, parce que grâce à ces technologies, y'a plus de territoires enclavés,

Ca y est, il recommence, il se contredit dans la même phrase, c'est usant à la fin. Y a-t-il des zones dépourvues d'internet, oui ou merde?

c'est à dire que l'information est la même pour tout le monde. c'est un fantastique média, moyen de donner de l'égalité : égalités, des chances, égalité du savoir, égalité devant la France.

Houston, on l'a perdu. "Egalité devant la France". Mais encore?

Voilà, c'est tout ce qu'on en tirera pour aujourd'hui : une fracture qu'on ne peut pas avoir mais qu'on a quand même, et un désenclavement qui n'aura jamais lieu, puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas de zones enclavées!
Je rend les armes et mes illusions.
Seul point positif : certe, l'intervieweur n'a pas relevé cet embrouillamini, mais il a l'excuse de ne pas se prétendre journaliste, contrairement à d'autres.
Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 07:14
C'est presque trop beau pour être vrai : Thatcher photographiée en train de faire deux superbes doigts à l'objectif, qui plus est, en croyant faire le V de victoire...
(Ne me demandez pas où j'ai trouvé ça... ou plutôt allez-y voir)


Comme quoi Bush n'a décidément rien inventé.
Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
3 janvier 2006 2 03 /01 /janvier /2006 05:43
Il y a quelque temps déjà, un jour que je lisais Slashdot (ça m'arrive, héééé oui...), je suis tombée sur un article qui m'a franchement bluffée.
C'est une histoire presque trop belle pour être vraie, une caricature de conte de Noël : l'histoire d'un jeune inventeur de jouets (ça commence bien, hein ?) qui, un jour, a l'idée du siècle. Les bulles de savon, voilà un jouet universel et indémodable qui a amusé des générations d'enfants depuis des siècles. Comment faire du neuf avec un classique pareil ?
Hé bien en faisant des bulles de couleur !

Sitôt dit, sitôt entrepris, il fonce chez le droguiste le plus proche en pensant qu'il va devenir riche avec cette idée.
Mais le problème est moins simple qu'il n'y paraît. Quand on mélange du savon et de la couleur, plusieurs options se présentent.
  • Le mélange ne mousse plus. Pas de bulles. Fin de l'histoire.
  • Le mélange fait des bulles, mais transparentes : échec.
  • Le mélange fait des bulles, mais toute la couleur tombe au bas des bulles : échec.
Il faut imaginer l'aspirant millionnaire dans une cuisine défigurée par ses expériences, se ruinant avec enthousiasme en teinture pour cheveux, colorants alimentaires, encres et autres, pour un seul résultat : strictement rien.
Il se met donc à considérer la chimie de la bulle, les différents surfactants et les brevets déposés dans le domaine des colorants et réussit même à obtenir de jolies bulles...à base d'acide nitrique, qui bouffe les vêtements et le reste. Encore raté.

zubble bleueEnfin, un jour, après plus d'une centaine de prototypes, miracle : une bulle bleue. Eurêka!
Il fonce voir les sociétés de jouets pour envisager la production, et se voit répondre... que ça ne va pas être possible.
La teinture est à peine soluble dans l'eau, c'est à dire indélébile selon les moyens les plus courants, y compris et surtout sur la peau.
Invendable. Retour à la case départ.

Sérieusement déprimé, notre inventeur remise son obsession au placard, et s'occupe de continuer à gagner sa vie comme inventeur de  jouets, ce qui n'est pas de tout repos.
Et puis au bout de huit ans, la chance finit par lui sourire. Il trouve un investiteur, monte sa petite société, et décide de présenter ses bulles à ce monsieur qui croit en lui, et
rendez-vous est pris pour le lundi suivant.
Mais tout s'écroule : il lui est impossible de reproduire les résultats précédents, sans doute à cause d'une modification des produits vendus en magasin.
Dans un grand week-end de panique, il essaye tous les savons qu'il peut trouver, sans succès et décide donc de chercher, en catastrophe, une nouvelle teinture : il dévalise l'intégralité des magasins ouvert et se ruine en colorants vendus 30 dollars le petits flacon, qu'il n'avait encore jamais utilisé.

Et poum, paf, tralala, ça marche. Non seulement il a des bulles colorées, mais la couleur part à l'eau !
Euphorie générale. Bonheur !

En été 2004, les deux partenaires réunissent un panel de gosses et de parents pour tester ce fabuleux produit. Les cinq premières minutes sont fabuleuses : les gosses sont épatés, les parents attendris... jusqu'à ce que les bulles explosent.
Et là, rien à faire : que ça parte à l'eau ou pas, le volume sonore indique bien vite que s'il veut vendre des bulles colorées, il va falloir qu'elles ne tachent pas du tout.

La chimie organique ne connaissant pas, aux dernières nouvelles, de colorant hydrosoluble qui disparaisse par magie, à ce stade là, une personne normalement constituée abandonne (en se demandant pourquoi elle ne l'a pas fait avant). Lui, non.
Notre héros prend conscience de ses lacunes en chimie, et va chercher un chimiste compétent en matière de colorants (ça n'a pas l'air facile à trouver).
Pendant des mois, ils testent des centaines de molécules, et à la sueur de leurs fronts, trouvent leur Graal : un colorant dont le noyau lactone est instable : la chaîne se referme sur elle même à la moindre provocation.
Un peu de frottement, d'eau, de chaleur, ou un simple contact prolongé avec l'air, et pouf ! plus rien.
En termes profanes : ça c'est de la magie, Mieux-Aimée.

Et voilà. Après onze ans de persévérance, nous avons enfin des bulles colorées.
Elles s'appellent Zubbles, ont gagné un
Best of What's New Awards  de Popular Science, et devraient débarquer aux Etats-Unis cet hiver.
Je serai sans doute parmi les premiers à me jeter dessus dès qu'elles seront disponibles..
Amen.



Sources :
Edit : Elles ont même une entrée Wikipédia (but then again, what doesn't?)
Edit : Nous sommes le 28 décembre 2009. J'ai des Zubbles plein ma salle de bain. Je suis émue, un peu.


The title of this note is funny, on account of it being a pune, or play on words

Repost 0
Published by Abie - dans Enthousiasmes
commenter cet article
2 janvier 2006 1 02 /01 /janvier /2006 01:48
Je continue tranquillement avec ma liste de mots préférés. Après tout, l'ordre alphabétique n'est pas plus mauvais qu'un autre...

Baste : délicieusement désuet, et avec tellement plus de panache que ça suffit!
Balancine : un terme de marine fort poétique, que l'argot a repris, au pluriel, pour désigner ... les bretelles. Moins éthéré, d'un coup.
Balouchistan : Non, il ne s'agit pas d'une contrée échappée d'un album de Tintin, le Balouchistan existe bel et bien, c'est une des provinces pakistanaises.
Balustre : mot masculin quoiqu'on en ait, il désigne la colonnette obèse qui, en nombre et collectivement, constitue une balustrade.
Bosco : maitre d'équipage, et plus beaucoup plus rarement bossu, le lien entre les deux sens restant mystérieux.
Brimborion : un bel exemple, avec colifichet, de la tendance à choisir des mots longs pour désigner des choses sans importance.



Illustration piquée sur le site pédagogique de la BNF, expo l'Aventure des écritures, atelier La lettre et le signe
Psautier de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, Lettrine B dans sa page France, XIe siècle © BnF
Repost 0
1 janvier 2006 7 01 /01 /janvier /2006 00:00
L'intérêt de la Saint-Sylvestre, c'est de savoir qu'on va pouvoir goûter à bien plus de choses qu'on n'en a cuisiné...

MENU

Apéritif
Tortillas et guacamole

Beureks à la féta

Entrées
Makis assortis
Rillettes de maquereau
Tarte à l'oignon
Tarte poireau-saumon-curry
Tartes aux pommes de terre

Plats
Salade landaise
Salade génoise
Salade catalane
Curry de Gambas
Poulet Rashida
Poulet Makhani
Riz aux pignons et aux raisins
Lasagnes au saumon
Chou aux marrons

Fromages variés

Fruits

Clémentines
Longanes

Desserts
Tiramisu framboise-Montbazillac
Tarte chocolat coco
Tarte chocolat ananas
Gateau ardéchois
Fruits déguisés

Boissons
Hypocras
Punch
Vin à la châtaigne

Étaient donc représentés : les Landes, l'Alsace, l'Ardèche, l'Italie, l'Espagne, le Japon, l'Inde, la Thaïlande... On est citoyen du monde, qu'on vous dit!
Je dois pouvoir dénicher les recettes si vous me demandez gentillement

Est-il besoin de dire que c'était vr
aiment très bon? Au cours actuel du péché de gourmandise, ça doit aller chercher dans les cent, cent cinquante ans de purgatoire, une orgie pareille...
Merci à tous ceux qui l'ont rendu possible.

NB : le zigouigoui en haut, ce n'est pas un bouquet, c'est une corne d'abondance.

Repost 0
Published by Abie - dans Enthousiasmes
commenter cet article
31 décembre 2005 6 31 /12 /décembre /2005 09:16
Ça fait un grand moment que je ne vous attaqué les mirettes avec des "productions" de mon cru, et je le déplore.
Pour fêter la nouvelle année, voici donc un petit dessin, qui était censé être un cadeau pour deux de mes amies, quasiment gémellaires.
C'est complètement anecdotique, et les proportions sont toutes ratouillées, mais l'intérêt de cette cribouille (pour moi) est qu'elle a été commencée sur papier et finie sur ordinateur (Gimp + Inkscape) : les joies d'avoir un scanner sous son toit!



La simplicité du trait est voulue, puisqu'elle doit rappeller les cartes de jeu
et qu'originellement j'avais envisagé de réaliser le dessin en linogravure, irréaliste que j'étais... D'où la bichromie.

Amusez-vous bien ce soir, si possible sans l'adjonction de trop de liquide inflammable, et bonne année à tous!

Repost 0
Published by Abie - dans Cribouillages
commenter cet article
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 00:00
diatribeUne interview de Nicolas Sarkozy dans le Libération d'aujourd'hui, présentée comme "musclée".
Je vous invite à la lire  en entier pour vous faire une idée, et je ne prétend pas faire une analyse de texte : je n'ai pas le commencement des éléments d'analyse nécessaire.

Je ne citerai que deux passages, qui m'ont particulièrement marquée.

Libération demande si les satisfecits donnés par Le Pen ne le troublent pas. Voici un bout de la (longue) réponse :

Est-ce que vous n'êtes pas troublés que ces véhémentes dénonciations du FN n'ont abouti qu'à une seule chose : à enfler le phénomène du FN ? Est-ce que vous n'êtes pas troublés que la pensée unique dont vous êtes vous, comme d'autres, les porteurs, n'a conduit qu'à pousser à la désespérance un certain nombre de gens qui n'ont rien à voir avec le FN ? Est-ce que vous expliquez comment l'extrême droite a pu passer de 3 % au début des années 80 à 25 % sous François Mitterrand ?

Je trouve que c'est un bel exemple de juxtaposition sans lien causal direct, qui donne pourtant l'impression qu'il accuse Libération, et les dénonciateurs du FN d'être responsables de l'augmentation de sa populatité. Sans que ce soit réellement écrit nulle part.
Soit c'est conscient, et c'est emblématique, soit c'est involontaire et c'est impressionnant.

En conclusion de l'interview, il récuse ainsi la supposée "droitisation" de son image :

Je ne vois ni dérive, ni droitisation, mais des Français de droite comme de gauche qui veulent que les valeurs du travail, du respect, de l'autorité, de la justice et de l'humanité soient davantage mises en avant. Ce sont les valeurs que je défends. Elles sont celles de tous les Français.

"les valeurs du travail, du respect, de l'autorité, de la justice et de l'humanité."
Je ne sais pas pour vous, mais je n'aurais sans doute pas mis les mots dans cet ordre.
Déjà, commencer une énumération de valeurs morales par "Travail"
réveille des échos peu recommandables de la devise vichyste.
Et puis, tout de même, même si l'on sait bien que l'énumération n'est pas censée porter une idée de hierarchie, placer justice et humanité après
autorité, ça me fait tout de même tiquer.
Quand aux valeurs des Français à titre collectif, je pensais naïvement que c'était celles qu'on trouve au fronton des écoles et des mairies...



Il va falloir que je réfléchisse à l'ordre que je privilégierais... Mais peut-être, lecteurs, avez-vous des idées plus précises sur la question?

PS : Je ne doute pas que cette interview sera largement commentée un peu partout sur le Web. Si vous tombez sur quelque chose d'intéressant, signalez-le-moi, j'aime m'instruire.

Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
22 décembre 2005 4 22 /12 /décembre /2005 00:00
hémicycleTout arrive. Je vous jure.
Si, il y a six ans, on vous avait prédit que Christine Boutin, l'égérie anti-IVG et anti-Pacs, grande brandisseuse de Bible en pleine Assemblée, serait un jour applaudie par toute la gauche de l'hémicycle après avoir défendu le point de vue des "jeunes" dans un débat où elle s'oppose à l'UMP, l'auriez vous cru?
Pas moi.

Et pourtant, lors du débat sur le DADVSI (Droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information, acronyme abscons et vide de sens) la nuit dernière à l'Assemblée, c'est bien ce qui est arrivé, comme en témoignent les comptes-rendus de débats:

Franchement ! Nous discutons de libertés fondamentales, et la seule chose qui vous intéresse est de savoir qui est de gauche et qui est de droite ? Si vous voulez un début de réponse, je vous signale que les jeunes, c'est-à-dire la France de demain, soutiennent cette proposition ! (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste et du groupe des députés communistes et républicains.)

(Via David Madore)


Lisez aussi l'article assez incroyable du digne maître Éolas (déjà cité ici) intitulé Le Dadvsi Code. (Via Mitternacht) et sa suite.

Et bien sûr le texte complet des débats.

Reste à voir ce qui va bien pouvoir en sortir : je doute que le gouvernement se laisse souffletter de telle manière.

Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao