Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 12:00
Certes, un souci raisonnable de sa santé est le moyen le plus simple de détecter tôt les maladies que l'on développe. Cependant, sachez que s'angoisser sur sa santé, n'est apparemment pas une bonne stratégie de survie :

A classic study of 7,000 adults found that that perceived health is a better predictor of death than actual health, and another looking at elderly people found that those who perceive their health to be poor are 6 times more likely to die than those who perceive their health to be excellent, regardless of how healthy they actually are.

Une étude classique de 7 000 adultes a trouvé que la santé perçue par le patient est un meilleur prédicteur de mortalité que la santé réelle, et une autre étude concacrées aux personnes âgées a trouvé que ceux qui se considèrent en mauvaise santé ont six fois plus de chance de mourir que ceux qui considère leur santé comme excellente, indépendamment de le santé réelle.


C'est le Docteur Goldacre qui le dit, sur son passionnant blog intitulé Bad Science.

Les références des études en questions sont :

Kaplan, G.A., & Camacho, T. (1983). Perceived health and mortality: A nine-year follow-up of the Human Population Laboratory cohort. American Journal of Epidemiology, 177, 292–304.

Idler, E., & Kasl, S. (1991). Health perceptions and survival: Do global evaluations of health status predict mortality? Journals of Gerontology, 46 (2), S55–S65.


J'en profite pour signaler que le terme d'hypocondriaque vient d'hypocondre :
Chacune des parties latérales de l'abdomen, situées sous le bord inférieur des côtes, de part et d'autre de l'épigastre

En gros, donc, ce sont les flancs. Le rapport avec les angoissés médicaux ? Un peu tiré par les cheveux, je vous l'accorde :

 1. Vx. Forme de maladie dépressive qui était attribuée à un mauvais fonctionnement des organes contenus dans les hypocondres.
 2. Syndrome caractérisé par des préoccupations excessives et angoissées du sujet sur son état de santé en rapport avec des sensations subjectives.

Voilà encore une maladie nerveuse nommée d'après un organe qui n'a aucun rapport avec le problème, comme l'hystérie (du mot grec pour utérus)...

 

Repost 0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 12:00
Vous aurez sans doute remarqué que mes billets, après avoir été inexistants, tendent à devenir fréquents mais des plus lapidaires. J'espère que cela n'incommode pas trop votre lecture, mais si jamais vous préféreriez à cet état des choses une livraison, mettons, hebdomadaire et plus consistante (dans le gence de ce que fait Phila avec son Friday Hope Blogging), n'hésitez pas à le signaler. Ça ne veut pas dire que je le ferai, notez bien, mais c'est tout de même toujours intéressant à savoir.

Aujourd'hui, je commence par un peu de copinage de bon aloi : Tibo, charmant garçon et propriétaire gérant d'un blog dessiné de première qualité, ainsi que fier papa d'un album sévèrement déjanté (ça se termine dans une agence ANPE, c'est dire), Tibo, disais-je, m'a fait l'honneur de m'écrire.
Il me signale l'existence d'un blog, lui aussi dessiné, mais cette fois par les blanches mains de Marion Montaigne qui traite de sujets scientifique avec une approche des plus originales : ça s'appelle Tu mourras moins bête (mais tu mourras quand même), ce qui paraît très adapté vu que ça traite de tout et du reste, depuis l'entraînement des cosmonautes aux bébés lotus, en passant par la médecine légale et l'autotomie chez les animaux.

Et puis bien sûr, en partant de là, de lien en lien j'ai trouvé tout plein de trucs à vous refiler :

Une petite animation choupinette, avec un côté Amélie Poulain, sur une chanson de la môme Piaf : À quoi ça sert l'amour ?

Une vidéo musicale doublement geek : et de une, c'est la musique de Mario Bros(*), et de deux, c'est exécuté sur un Thérémine, un instrument de musique que j'aurais ferment cru inimaginable, si ce n'est qu'il a manifestement été imaginé.
Dans un genre proche quoique subtilement différent, il y a aussi les ondes Martenot. Truc de ouf, je vous dis.
je crois, hein, j'en sais rien, j'ai jamais joué.)

J'ai
aussi découvert dans ces périgrinations l'existence du peuple des !Kung, oui, oui, avec un point d'exclamation au début. Je trouve ça fabuleux... Pour comprendre pourquoi, il faut s'intéresser à leur language, des plus particuliers.

Et pour conclure, rien que pour vos yeux,
une ressource passionnante de miniatures médiévales comme celle de cet antiphonaire que je vous mets ci-dessous. Mais attention, certaines sont presques olé-olé !


Enjoy!


Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 12:00
J'ai photographié ceci rue Saint-Maur, près du croisement avec Oberkampf, un jour de beau temps de juin dernier :



Repost 0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 12:00
Comment faites-vous quand vous êtes censé enseigner l'évolution biologique à des élèves convaincus  que la Terre a 6 000 ans ?
Vous invoquez les mânes de Karl Popper et vous vous lancez :

The morning after (...), he bounced a pink rubber Spalding ball on the classroom’s hard linoleum floor.

“Gravity,” he said. “I can do this until the end of the semester, and I can only assume that it will work the same way each time.”

He looked around the room. “Bryce, what is it called when natural laws are suspended — what do you call it when water changes into wine?”

“Miracle?” Bryce supplied.

Mr. Campbell nodded. The ball hit the floor again.

“Science explores nature by testing and gathering data,” he said. “It can’t tell you what’s right and wrong. It doesn’t address ethics. But it is not anti-religion. Science and religion just ask different questions.”

He grabbed the ball and held it still.

“Can anybody think of a question science can’t answer?”

“Is there a God?” shot back a boy near the window.

“Good,” said Mr. Campbell, an Anglican who attends church most Sundays. “Can’t test it. Can’t prove it, can’t disprove it. It’s not a question for science.”

Bryce raised his hand.

“But there is scientific proof that there is a God,” he said. “Over in Turkey there’s a piece of wood from Noah’s ark that came out of a glacier.”

Mr. Campbell chose his words carefully.

“If I could prove, tomorrow, that that chunk of wood is not from the ark, is not even 500 years old and not even from the right kind of tree — would that damage your religious faith at all?”

Bryce thought for a moment.

“No,” he said.

The room was unusually quiet.

“Faith is not based on science,” Mr. Campbell said. “And science is not based on faith. I don’t expect you to ‘believe’ the scientific explanation of evolution that we’re going to talk about over the next few weeks.”

“But I do,” he added, “expect you to understand it.”

Tiré de l'article A Teacher on the Front Line as Faith and Science Clash, New York Times, 23 août 2008.


Monsieur Campbell, je vous tire mon chapeau.
Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 12:00
J'ai attrapé ce slogan pour le moins original il y a quelques mois, sur une affiche de la campagne particulièrement pénible qui nous infligeait un Frédéric Beigbeder torse nu en train de lire La société de consommation de Baudrillard.


Les toilettes sèches sont par ailleurs une excellente idée lorsqu'on n'habite pas un appartement en pleine ville. Quant à savoir si elles vaincront...

Repost 0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 12:00
En coup de vent, je passe encourager les anglophone à jeter un oeil à cette compilation de malheureusement bien trop croyables témoignages de personnel médical pratiquant l'IVG aux États-Unis : When the Anti-Choice Choose.
Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 12:00
Cette image n'a pas vraiment sa place dans la catégorie «Au fil des rues», mais c'est encore là qu'elle sera le mieux...

J'ai volé cette photo au printemps dernier à la Bibliothèque centrale de la Sorbonne, et si j'avais été plus discrète, vous auriez pu admirer, dans le même style, les XIe,  XVIIe et XVIIe siècles, si ma mémoire est bonne.
Repost 0
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 12:34
All stories, they say, begin in one of two ways: "A stranger came to town", or else, "I set out upon a journey." The rest is all just metaphor and simile.

Toutes les histoires, dit-on, comment d'une de ces deux façons : « Un inconnu arriva en ville » et « Je partis en voyage ». Tout le reste n'est que métaphore  et comparaison.

Barbara Kingsolver, Animal, Vegetable, Miracle, Faber and Faber, 2007.
À votre avis, qu'en penserait Vladimir Propp ?
Et vous pouvez vous amuser avec le générateur automatique de contes (en anglais)...



Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 12:27
Je peine à croire que j'ai laissé ces deux joyaux se morfondre aussi longtemps dans le petit carnet qui me sert de mémoire portative :

Un miracle, c'est un théorème qu'on n'a pas encore remarqué.

et

En physique, il n'y a plus que deux sortes de problèmes : les choses inconnues et les choses intéressantes. Le problème, c'est que ce ne sont pas les mêmes.


Les physiciens lisant cela ne seront pas étonnés d'apprendre que l'auteur de ces phrases immortelles est informaticien...

Repost 0
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 12:16
Emmanuel Kant conjecturait avec perspicacité que les babouins pourraient parler s'ils le voulaient , mais qu'ils ne le faisaient pas parce qu'ils craignaient d'être mis au travail
.
Groupe Krisis, Manifeste contre le travail, 10/18, 2004.

Quelqu'un aurait-il la référence exacte chez Kant ?

Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao