Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 12:22
Pour les fêtes, la bande dessinée en ligne la plus steampunk de ma connaissance, Girl Genius (commencez par là), nous donne une version toute personnelle de l'histoire de Cendrillon. L'héroïne en profite pour remontrer deux-trois trucs à sa fée marraine :


Et hop, la troisième loi de Clarke, qui pose qu'il est impossible de faire la différence entre une technologie suffisemment avancée et de la magie, se fait retourner comme une chaussette :

« Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science! »
Toute magie suffisemment analysée est indiscernable de la science
!

Pensez-y la prochaine fois qu'un gratte-papier vous tannera avec la magie de Noël...

Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 17:08
S'il vous est déjà arrivé de regretter amèrement d'avoir laissé passer des coquilles dans un billet de blog, une copie, ou un mémoire, cette histoire vous consolera peut-être : elle est tirée d'un article discutant les particularités de l'industrie du livre au dix-septième siècle.

Printers had to work quickly. (...) As a result, their errors were often multicharacter ones, which could "corrupt & pervert the sence (sic)". The most common of all were monosyllabic ; the worst appeared in the early 1630s, when the King's Printers themselves omitted the word "not" from the Seventh Commandment and exhorted Charles's subjects to commit adultery.

Adrian Jones, « Natural history as print culture »in Cultures of Natural History, Cambridge University Press, 1996.
Repost 0
Published by Abie - dans Guillemets
commenter cet article
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 10:44

Parce que ça me permet d'entendre au réveil des phrases de cet acabit :


Sur le plan comptable, c'est une bonne opération : ça nous laisse un petit matelas d'oxygène.

(dixit un entraîneur de foute quelconque)


Je suis sûre que la rubrique sport de France infos est là pour remonter le moral des auditeurs après le chapelet des malheurs du monde. Et ça marche !

Repost 0
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 14:06


La presse papier serait mal en point, concurrencée de toute part par la publication en ligne ?

Possible...

En attendant, vos kiosques acueillent régulièrement de nouveaux titres parfois très novateurs : citons par exemple XXI (lisez vingt-et-un), un magazine original, très beau et sans publicité, lancé il y a  maintenant près d'un an, à raison d'un  numéro par trimestre. Il privilégie les formats longs qui permettent d'approfondir un sujets, les portfolios dignes de ce noms, et innove avec l'introduction de reportages en BD très intéressants narrativement.

Dans une philosophie assez proche,mais appliquée cette fois au domaine des lettres et de la culture, j'ai le plaisir de vous annoncer la sortie, ce jeudi,  d'un nouveau titre : Nonfiction, «le magazine des livres et des idées».



Cette nouvelle parution est une émanation trimestrielle du site Nonfiction.fr, établi depuis plus d'un an déjà. 

Le premier numéro, obtenu grâce à un peu de magie blanche, est actuellement posé en équilibre au sommet chaos stratigraphique qui me tient lieu de bureau, et je dois admettre qu'il m'a séduite : la maquette est claire sans être austère, et l'ensemble me parait infiniment plus atrrayant que ce que j'ai pu lire à l'occasion dans les magazines littéraires déjà bien établis.

Pour l'instant, je n'ai parcouru que le dossier sur les machine à idées en politique, mais je compte bien m'en faire une idée plus approfondie. Et si vous avez l'occasion d'acheter un numéro, je serais très curieuse de connaître votre opinion dessus...

Full disclaimer : Un des articles du magazine a été rédigé par la plume d'une de mes amies à la truffe brillante et la chevelure mordorée, mais je me suis bien gardée de le lire en premier : n'est-il pas d'usage de garder le meilleur pour la fin ? 


Repost 0
Published by Abie - dans Enthousiasmes
commenter cet article
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 01:26

J'aime mes amis, surtout quand j'obtiens des  phrases aussi fabuleuses que ça :


moi: oui bon

 Miss X: donc TOUT est possible
  (et inversement)
 moi: je le note !
 Miss X: Oui
 moi: vive l'alcool si ca permet d'émettre des perles aussi parfaites :-D


En bonus, au cours de la même conversation :

 Miss X:

je suis en train d'expliquer ma fascination flambant neuve pour le "rcr" de "mercredi"

 moi: !!
  maintenant que tu le dis....
  ;-p
 Miss X: Nan sérieusement
  j'avais jamais fait attention

J'ai raconté la chose à des potes le soir-même, et ils sont restés bloqués pendant vingt minutes pour chercher d'autres mots avec cette suite de lettres. Et je ne vous parle même pas de la future mère à qui j'ai donné l'idée de donner à son gamin un nom en acronyme récursif...

PS : pour les curieux : Miss X est sur ma blogroll...
Repost 0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 18:44

Cette image se retrouve un peu partout autour du Canal Saint-martin, dans une variété de couleur, avec ou sans la mystérieuse légende, que je crois lire "Narsk" :



Le dessin fait beaucoup penser à Blanquet, ou encore à J-maïe, mais pas moyen d'être sûr...

J'ai trouvé la réponse à l'énigme chez mon dealer de bandes dessinées, Philippe le libraire, sous la forme d'un artbook collectif avec cette image en couverture, mais -oh vey !- j'ai oublié de noter la référence.

Zut alors il va falloir que j'y retourne, quel dommage....

Edit : Après vérification, il s'agit (bon sang, mais c'est bien sûr !) d'un artbook de Charles Burns.


Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 15:35
Ceci est rédigé en urgence, je n'ai absolument pas le temps d'approfondir et d'aller voir la littérature scientifique : il faudra vous contenter de la dépêche Associated Press :

An American man who suffered from AIDS appears to have been cured of the disease 20 months after receiving a targeted bone marrow transplant normally used to fight leukemia, his doctors said Wednesday.

Des médecins allemands auraient réussi à faire disparaitre le virus d'un malade, du moins d'après les tests effectués pour l'instant.
Si c'est vrai, c'est énorme.
Si ce n'est que partiellement vrai ça reste encourageant.
J'y reviens dès que j'ai deux minutes.


Continué le 17 novembre :

Reprenons donc : la nouvelle a commencé à circuler au début du mois (cf. l'article du Wall Steet Journal daté du 7 novembre), et a été reprise en détail par Le Monde en milieu de semaine.
J'encourage ceux de mes lecteurs auquels un peu d'anglais, de biologie, et pas mal de sigles techniques* ne font pas peur à jeter un coup d'oeil au poster de la présentation sicentifique des résultats faite à un congrès consacré aux rétrovirus, tenu à Boston en février dernier. Ça pique un peu les yeux, mais c'est assez intéressant de voir la façon dont le résultat est présenté par l'équipe : à aucun moment ils ne prétendent avoir trouver la solution miracle.

Il faut dire que l'idée de la greffe de moelle osseuse, lieu de production de globules blancs, pour essayer de soigner le sida, ce n'est pas nouveau. On a même réalisé des xénogreffes : en 1995, un patient atteint du sida et ne répondant pas aux traitement antiviraux a reçu de la moelle de babouin, ce qui a amélioré son état, mais ne l'a pas guéri (voir l'article détaillé du NYT).

Là où cette annonce est très intéressante, c'est qu'il ne s'agit pas d'une «simple» greffe. En effet, une fois que le virus s'est installé dans un organisme, lui donner d'autres lymphocytes à contaminer ne semble pas être une façon de résoudre le problème à long terme.

L'approche de l'équipe allemande est adaptée au cas très particulier d'un patient infecté par le VIH, et ayant développé une leucémie, maladie pour laquelle la greffe de moelle est une procédure classique.
La démarche se distingue par le choix du donneur : ils ont sélectionné une personne qui était non seulement compatible avec le patient, mais aussi porteuse d'une mutation rare du gène qui fabrique une des protéines de surface des lymphocytes. Les rares personnes (~1% de la population) portant deux versions de cette mutation bénéficient d'une résistance au virus du sida : celui-ci ne peut plus s'attacher à ces protéines, qui lui servent de porte d'entrée dans les cellules.
Notre homme a donc reçu des cellules souches produisant des globules blancs théoriquement résistants au virus.
Un an et demi après avoir reçu la greffe et arrêté son traitement antiviral lourd, le patient a une charge virale indétectable avec les tests standards.
Cela ne veut pas dire que la charge virale est nulle, cela ne veut certainement pas dire les virus insérés dans l'ADN des cellules infectées se sont volatilisés par enchantement, mais c'est tout de même impressionnant.

La suite des événement ce sera d'essayer de recueillir des données plus précise, avec des tests plus fins, sur ce qui est exactement arrivé au virus, et aux lymphocytes autochtones ainsi qu'à ceux issus de la greffe. Si les résultats sont encourageants, on pourra réfléchir à généraliser la procédure chez les patients à la fois leucémiques et porteurs du VIH, voire aux leucémiques avec un sida déclaré**.
Au regard des statistique effectuées sur un échantillon plus significatif que cette cohorte à N=1, on sera ensuite en mesure d'évaluer le rapport risque/bénéfice pour les séropositifs non leucémiques.
S'il est favorable, on devra faire face à une explosion de la demande pour une greffe de moelle bien particulière, celle issus de donneurs homozyote pour la mutation Delta 32 de la protéine CCR5.
Et on pourra alors se lancer dans les essais de thérapie génique, qui permettrait d'insérer cette mutation dans des greffons normaux.
Ça à l'air long, lent, et désespérant ? Ça l'est, plus encore pour les malades et leur famille. Mais on sait maintenant pallier  l'infection au VIH pendant des années : il ne s'agit pas d'administrer aux patients un traitement plus dangereux et moins efficace que ceux utilisés actuellement. Cette démarche lourde et minutieuse est la seule façon d'avancer, et de mettre au point un moyen de combattre la maladie.


*Le sigle HAART veut dire trithérapie.
** Le syndrome peut mettre des années à se déclarer après l'infection.

Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 12:05
Croisé rue Saint-Maur, un soir d'automne.


Pas de doute, c'est bien un A noir...

Repost 0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 17:33
Je lis de temps en temps le bulletin de la mission scientifique et technique de l'ambassade aux États-unis. J'y ai trouvé cette information :

Des chercheurs des universités californiennes de Berkeley et de San Diego (UCSD) ont piraté un réseau de spams pour en analyser la valeur économique. Les résultats montrent que les spammeurs peuvent espérer mener une activité rentable en obtenant une réponse sur 12,5 millions de courriers électroniques envoyés.

C'est à dire un taux de réponse inférieur à 0,00001 %, ce qui explique le volume absolument faramineux de spam qui envahit vos boîtes mails. Comme ça, ça a l'air très peu, mais quand on pense que au moins 99% des spams sont filtrés par les systèmes d'analyse, grace à des critères qui s'affinent au fur et à mesure que les spammeurs inventent de nouvelles techniques.
Ce qui explique que vous n'en voyez que quelques uns par jour, alors
que plus de 90% du volume des e-mails reçus est constitué de spam...

Mais toutes ces belles statistiques n'empêchent pas que la première idée qui m'est passée par la tête est ce raisonnement (faux) : Une réponse pour 12,5 millions ? Ca fait cinq personnes qui répondent sur toute la France, et qui sont responsables pour les emmerdements de tous les autres ?!! Qu'on les trouve et qu'on les pende avec leur cable éthernet !
La deuxième idée a été : Mais je suis contre la peine de mort, alors disons simplement qu'ils seront interdits d'internet...
La troisième : Pff ma pauvre fille, faut vraiment que t'apprennes à lire correctement des stat...

Bonus pédagogique
: En dehors des spams commerciaux, il convient de se méfier des arnaques nigériennes mais aussi des mails viraux, chaînes de l'amitié et autres informations à diffuser urgemment à un maximum de personnes.
Pour vérifier que la petite fille en attente de greffe de moelle n'aurait pas trouvé un donneur depuis déjà trois ans, une seule adresse : Hoaxbuster.com, une ressource en français et très exhaustive. Pour les anglophones, rien ne vaut un petit tout chez Snopes, pour tout connaître des rumeurs qui circulent sur la toile de mon réseauuuu.
Mais vous savez que je suis une femme pressée, alors tschûss !


Repost 0
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 13:14
Attrapé il y a deux ou trois mois, sur la rue d'Oberkampf :


Prop ? Quel drôle de nom pour un roi...


Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao