Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 19:02

Allez, assumons jusqu'au bout ma poussée de « loisirs créatifs », ou manie de vouloir faire des choses avec mes mimines. (Si toutefois, j'émettais un jour le souhait de me mettre au serviettage veuillez être doux mais ferme quand vous me mettrez un pain dans la gueule.)

 

En janvier, j'ai accompagné une amie au MArché Saint-Pierre, et j'en suis revenue avec un mètre de tissus aux imprimés variés (mais tous noirs, parce que le gris, c'est criard).

 

Alors j'ai réfléchi à ce que je pouvais en faire, j'ai désigné un coussin particulièrement laid comme candidat au don d'organes et j'ai commis quelques bébêtes.

 

Primitivement : Moby Dark, d'après un patron de Metacharis :

 

Mobydark-copie-1.jpg

Moi aussi, j'ai rarement vu une photo aussi pourrie, mais mon appareil est dans les chous.

 

Secondairement : Deng Xiao Pinguin (nom © LPG), d'après un patron de The Purl Bee, très fort pour haranguer les foules :

 

dengxiao.jpg

 

Terziotement, Bucéphale, que j'ai gardé secret jusqu'à sa livraison à sa destinataire.

Cette fois, c'est moi qui ai fait le patron en m'inspirant du tuto de Léopold le petit cheval :

 

Bucephalepetit.jpg

Productivité galopante comme vous le voyez.


Mai en attendant, il me reste toujours 70 cm de tissu. Heureusement que mes amis font des gosses...


Repost 0
Published by Abie - dans Enthousiasmes
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 17:42

On dirait pas comme ça, mais je suis quelqu'un de sensible. La dernière fois que j'ai regardé le Zapping, j'ai failli me faire une rupture d'anévrisme.

 

Du coup je me suis bien juré de ne plus regarder ce « reflet de la télévision », mais v'là-t-y pas qu'aujourd'hui, paf accident bête, je regarde un quart d'heure du Petit Journal de Canal Plus. Non seulement je me suis étranglée sur le générique, mais en plus ils ont diffusé un extrait de JT.

Du 13 heures.

De Jean-Pierre Pernaut.

Je vous jure que quelqu'un veut ma mort.

 

HistogrammePernaud2.png

 

Sans déconner les gars, un histogramme* diagramme en bâtons pour montrer une liste ?

 

Du coup j'ai cherché l'étude à l'origine de ce schéma et j'ai trouvé ce sondage TNS Sofres de novembre 2012 mentionné sur le site de TF1 dès sa sortie (pourquoi la ressortir deux mois plus tard ?), et lequel était fourni avec un histodiagramme qui raconte lui une toute autre histoire...

 

tofres.png

Les graphistes de TF1 ont donc eu le front de représenter les crêpes comme quasiment deux fois plus populaires que l'île flottante alors que les deux desserts obtiennent le même nombre de mentions ?! Y'a des explosions de rotules qui se perdent ! 

 

Quant aux axes muets... disons que je me retiens de ne pas appliquer la méthode SMBC.

 


* Un lecteur aussi fidèle qu'attentif m'a rappelé la différence entre histogramme et diagramme en bâtons, le premier terme étant réservé à la représentation d'une variable continue.



Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 17:18

Je viens de jeter un œil à la vidéo du Petit Journal de Canal Plus d'hier, et pour la première fois, j'ai vraiment regardé le générique.

Du coup, j'ai remarqué qu'iil y a dedans une image qui m'a fait saigner les yeux : vous savez, le moment où tourne un globe terrestre coupé en deux avec le titre de l'émission sur la section.

 

Capture-du-2013-01-31-17-12-33-copie-1.png

 

Ça ne vous choque pas ? Zoomons un peu :

 

terrepttjournal.png

 

Le problème, c'est que ce qui est montré n'est pas un globe terrestre : si tous les continents étaient regroupés sur la même face du globe, ça se saurait !

Un globe terrestre, ça ressemble à ça :

 

3dglobe.jpg

 

Rien à voir, donc.

Ces gros branlôs ont simplement collé sur une demi-sphère une projection de mappemonde, et pas n'importe laquelle : une projection de Mercator, notoirement déformante, et préférable uniquement pour calculer les caps de navigation.

 

J'espère que les graphistes responsables ont au moins un peu honte. À titre de démonstration de contrition, je leur prescris la lecture du très bon  How to lie with maps, histoire que ça ne se reproduise pas.

 

Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 02:58

Il y a peu, j'ai eu le plaisir de dîner dans un restaurant servant de la cuisine de la Terre de Feu (fueguien ?), et bien que la chère y soit très bonne j'ai été encore plus marquée par la décoration exubérante et pour le moins syncrétique.

 

L'exemple le plus frappant était cette fresque :

 

annonciation.jpg

 

Hey, girl, t'as un polichinelle dans le tiroir, buvons donc un coup à sa santé ! L'ange Gabiel, ce sacré boute-en-train...

Plus sérieusement : vous pensez que les flammes aux pieds de Marie ont un sens particulier ?

 

(Pour ceux que ça intéresse, le site du resto donne la carte, et la cave du patron est apparemment une mine de vins sud-américains introuvables ailleurs.)

Repost 0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 19:22

 

Comme mentionné précédemment, mes amis se reproduisent en ce moment à un rythme rien moins qu'impressionnant et j'essaye donc de m'adapter.

Voici donc deux nouveaux motifs animaux, dont l'un est particulièrement moutard-friendly :

 

photo-1-.jpg

 

Le mouton n'est pas nouveau, et le renard est une nouvelle tentative de kawaÏ.

 

renard.jpg

 

Si je suis forte dans ma tête je ferai peut-être un chiot en train de roupiller, histoire de pouvoir faire des t-shirts  illustrant la phrase The quick brown fox jumps over the lazy dog. Avec un peu de chance, il devrait rendre un peu mieux sur un tissu coloré.

 

Pour équilibrer entre canins et félins, j'ai aussi découpé un genre de chat du Cheshire pour ma coloc.

 

chatCh

 

Je vous trouverai une photo du t-shirt lui-même un de ces quatre. D'ici-là, portez-vous bien !

 


Repost 0
Published by Abie - dans Stencils
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 15:48

Dans le zapping de samedi dernier, je suis tombée sur une nouvelle qui m'a fait tiquer :

 

Un chiffre, ce soir : 500 000 professeurs en France auraient fait le choix de s'assurer, eh bien, contre les coups et blessures qu'ils pourraient recevoir

 

On peut voir  le reportage complet dans la vidéo du journal de 20h de vendredi sur le site de France 2 (vers 14 minutes 30).

 

500 000 profs, c'est beaucoup, sur un total de 850 000 (public et privé confondu). D'où vient ce chiffre ? Directement de l'assurance en question : on le retrouve dans cet édito du Président daté du 6 août : 

 

En deux ans, près de 500 000 professionnels de l’Education ont déjà fait le choix de cette protection.

 

Notez la précision : l'assurance n'offre cette possibilité que depuis deux ans. C'est en fait un partenariat récent avec la MAIF, célèbre assurance historique du monde enseignant. Est-ce que la petite assurance "l'Autonome" a réussi à reunir plus de la moitié de enseignants en deux ans ? Bien sûr que non, c'est un chiffre qui correspond probablement aux nombres de souscripteurs à l'offre "Métiers de l'éducation" de la MAIF, qui existe depuis trèèèèès longtemps.

Mais peut-être les inscriptions à cette offre ont-elles augmenté cette rentrée, une nouveauté qui du coup expliquerait sa présence au journal, vous savez, là où on vous cause d'actualité ? Peut-être, on ne le saura pas. Les journalistes ont préféré aller interviouver un employé de l'Autonome pour qu'il leur explique à quel point leur contrat est formidable.

 

Donc : c'est un chiffre non recoupé, présenté de façon peu claire, utilisé pour offrir à la société qui l'a fourni une page de pub de plusieurs minutes à un moment de grande écoute et pile à la date où ça l'arrange.  Je vous passe l'ambiance anxiogène générale, c'est si courant qu'on ne le remarque plus.

 

Ça ne vous rappelle rien ? On dirait l'histoire du chiffre terrible de 200 000 usurpations d'identité par an (f34r!) qui était agité par des experts recommandant l'achat immédiat d'un broyeur à documents sous peine de passer pour un irresponsable.

Un chiffre magique issu d'une étude financée par pure coïncidence et par le fabriquant de broyeurs qui donnait tous ces bons conseils... Arrêt sur Image y a même consacré toute une enquête.

 

Ce type de journalisme fait passer pour de l'information une espèce d'informercial qui récompense les boîtes assez attentionnées pour fournir des histoires déjà investiguées, avec des chiffres choc, communiqués de presse rédigés, experts fournis et témoins bien disposés. Nick Davies a inventé un mot pour ça dans son terrifiant livre Flat Eath News sur l'évolution de la presse : churnalism, de churn, dans ce contexte "pisser-la-copie", et journalism : pas le temps de vérifier, recouper, encore moins de réfléchir. Même la tradition (en elle-meme assez contestable) de chercher une voix discordante pour donner une impression d'impartialité a été oubliée depuis longtemps : on fait de la communication, information be damned.

 

Sur ce, je vous laisse avant de me métamorphoser définitivement en Will McAvoy. (Je vous dirais bien que Newsroom c'est de la balle, matez-le, mais il me manque le recoupement d'une deuxième source indépendante.)

 

Morale de l'histoire : un chiffre ne vaut qu'avec son contexte, et dans ce contexte il y a les méthodes d'obtention et l'origine....

 

Morale de cette morale : Douze ans que je n'ai plus la télé, et le simple visionnage d'un zapping sur internet suffit à me mettre hors de moi. Ne serait-ce que pour ma tension artérielle, j'ai fait le bon choix...


Repost 0
Published by Abie - dans Diatribes
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 14:14

L'autre jour, j'ai eu dans la tête La Croisade des enfants de Jacques Higelin pendant que je prenais ma douche. Ma vie est passionnante, hein ? (Pour ceux qui n'étaient pas nés dans les années 80, cliquez à vos risques et périls.)

Dans une volonté de vengeance, je suis allée me renseigner et les chiffres sont sans appel : environ une étoile naît par an dans chaque galaxie, ce qui nous fait un total d'environ 100 milliards de naissances (et de morts) par an.

 

Or :

Des milliards d'étoiles naissent et meurent à chaque instant
Où l'Homme apprend la guerre à ses enfants.

Conclusion : l'Homme apprend la guerre à ses enfants une fois par semaine maximum. (Ou en une semaine, la formulation manque nettement de rigueur.)

Merci de votre attention.

Repost 0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 18:05

L'autre jour, devant l'air piteux du basilic.

- D'après Internet, il faut le bassiner pour qu'il se réhydrate.

- (Au basilic) Eh, eh, dis, tu fais quoi ? Tu fais quoi, dis, dis dis. Eh, ...

 

Aujourd'hui, en regardant sa tartine de fromage :

- Eh, ta mère, elle a couché avec un schtroumpf, c'est pour ça que t'es bleu ?

- (...) Plaît-il ?!

- Bah oui, je chambre le Stilton.

 

Le pire étant qu'il a l'air content de lui.... Ce garçon est perdu pour la cause.

 

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 02:15

Je savais depuis bien longtemps que le mot coléoptère signifie  « aile-étui », de κολεός, étui. Par ailleurs, leurs élytres, ces ailes modifiés très rigides, ont également un nom qui signifie « étui » en grec.

Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai additionné ces deux étymologies, ce qui m'a posé la question de la nuance entre κολεός et ἔλυτρον. Après tout qu'une langue ait des mots différents pour des objets proches, qui de plus naturel ? Mais encore faudrait-il savoir quels objets exactement...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/45/Eupatorus_gracilicornis_Vol.jpg/597px-Eupatorus_gracilicornis_Vol.jpg

 

Je me suis donc mollement tournée, vers Twitter, un outil qui (grâce aux biais combinés de relations transitives variées et de mon heureuse disposition d'esprit) me semble une source inépuisable de gens formidables (si vous demandez, je vous fait une liste).

Lancé un vendredi soir, cet appel qui semblait condamné à ne rester qu'un prétexte à changer un peu d'alphabet dans ma timeline a en fait réveillé une bienveillante classiciste qui pour mes beaux yeux est partie en quête de réponses (qu'elle soit remerciée, elle et sa bibliothèque).

Le Bailly n'a pas donné de différence significative, mais le Chantraine (que je découvre pour l'occasion), dictionnaire étymologique, précise que ἔλυτρον vient de εἰλέω, « rouler » : il s'agirait donc une gaine au sens « enveloppe », quelque chose qu'on peut enrouler autour du contenu.

Pas de différence flagrante donc, mais peut-être subtilité. Peut-être les taxonomistes ont-is simplement voulu éviter la répétition ? En tout cas, ma curiosité est satisfaite, et plus encore, grâce à cette anecdote croustillante (enfin je trouve ; il est possible que mes seuils soient un peu bas)

sinon apparemment κολεός signifie le vagin en grec moderne, alors que κόλυθρον c’est les testicules (possiblement lié). :)


Il faut dire que la particularité des orchides, c'est d'être fournies avec leur enveloppe...


Repost 0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 23:37

Ça fait un moment qu'à chaque fois que la radio m'inflige les résultats sportifs entre le journal et la météo,  je me pose des questions sans doute mal formulées, mais auxquelles je n'ai pas trouvé de réponse.

Par exemple, tel chroniqueur s'époumonne parce que l'équipe A de deuxième division est bien partie pour monter en L1 alors quelle était encore en National l'année précédente, ou encore que l'équipe B risque fort la relégation après trente-cinq ans en Ligue 1, rendez-vous compte...   

Ben non, je ne me rends pas compte.

Au lieu de me rendre compte, je me demande si quelqu'un dispose de statistiques pertinentes pour analyser les montées et les relégations : on peut sans doute se faire une idée des chances d'une équipe de rester 5, 10 ou 44 ans d'affilée (le record) en Ligue 1 avec un modèle tout con prenant en compte la taille des ligues (20 équipes en L1, L2 et N1) et les règles de tranfert.

Et puis les 80 ans d'archives disponibles permettrait d'étudier un peu mieux des durées moyennes de résidence des équipes dans chacun des réservoirs, et des facteurs susceptibles d'esquisser une typologie des équipes (les régulières, les étoiles filantes...).

Je serais curieuse de savoir comment elles se répartissent et si par hasard l'impression de niveau variable n'est pas juste un artéfact cognitif d'une répartition bêtement aléatoire. Et franchement, ça m'intéresserait beaucoup plus que les résultats du dernier match en retard de la tantième journée de championnat.

 

Quelqu'un aurait des pistes ?


(Spécial dédicace à Lucas, seul vrai fanatique de mes connaissances.)

Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao