Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 09:22
Rue Bichat, entre les rues Alibert et du Faubourg du Temple :

miroir1petit.jpg

miroir2petit.jpg

Edit: D'autres miroirs.
Merci à Baudelaire pour le titre.
Repost 0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 09:13
On me fait remarquer mon silence, et je ne peux qu'acquiescer. Il se trouve que dernièrement mon temps m'appartient peu, et que je me vois dans l'obligation de destiner ma prose à des exutoires plus réfléchis, quoique pas nécessairement moins confidentiels.
Mais mes fichiers n'en débordent pas moins d'images prises au fil des rues.
Pour au moins un moment, elles vont pouvoir remplacer -sans doute avantageusement- mon incontinence verbale ordinaire.

bepowerfulpetit.jpg

Un étrange couple présidentiel quai de Valmy, sur la placette en face du collège Louise Michel.
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 04:33
C'est du moins ce que j'ai compris de la composition et de la signature presqu'illisible.
(Encore à hauteur de genoux, et encore rue du Faubourg du Temple, mais cette fois entre République et le canal, si je ne mélange pas tout.)


basquiat.jpg


Repost 0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 12:01

L'avantage d'avoir une mémoire de poisson rouge, c'est que du coup la vie est pleine de surprises.
Par exemple, ça me permet d'ouvrir les colis que je reçois avec la même excitation qu'un cadeau de Noël (l'étonnement à l'ouverture de la boîte aux lettres en plus), parce que j'ai complètement oublié ce que j'avais commandé à trois heures du matin sur Amazon une nuit d'insomnie.
Là c'est encore mieux, j'ai reçu un plein carton de goodies hawaiens, dont j'avais complètement oublié qu'on me l'avait promis, et me voici l'heureuse propriétaire, entre autres choses, d'un mug à motifs à la fois floraux et piscicoles, ce qui n'est pas exactement courant. Voilà qui me récompense plus qu'amplement ma bonne action d'il ya  deux mois en tant que sidekick exceptionnel de Sandra. Scientia pro scientia, comme dirait mon chat en secouant ses moustaches et en roucoulant un peu.

Par ailleurs j'ai aussi eu le plaisir symmétrique* : concevoir, préparer puis poster une carte de voeux, ce qui ne m'était pas arrivé depuis ma première tentative voilà trois ans. Cette fois-ci, pas de dessin ni de coloriage : j'ai donné dans la sobriété et le conceptuel, s'il vous plaît. Je crois que je vieillis...
Lo and behold, voici ma première carte toute en ambigrammes :
carte.png
Vous pouvez vérifier, ça tourne** !
Je me suis aussi bien amusée pour l'extérieur et le pliage, mais mon appareil refuse d'en prendre une photo correcte : mes prouesses manuelles resteront donc dans les limbes de la légende.
J'espère que de la voir ici ne gâchera pas la surprise de ceux qui ne l'ont pas encore reçue...
À ceux-là, et à tous les autres, je souhaite bien des joies et moultes découvertes pour cette nouvelle année !


*C'est le cas de le dire.
** Στρεφοιται, ajouterais-je même pour le seul bénéfice de deux barbus qui me sont chers.

Repost 0
Published by Abie - dans Ambigrammes
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 00:19
Toute une procession de petits extraterrestres avait décidé de mourir, ce soir-là, rue du Faubourg du Temple (entre le canal et Parmentier), à peu près à hauteur de genoux :

deadaliens.jpg
Le travail de pochoir est aussi discret que subtil :


deadalienszoom.jpg
Paix à leur petites âmes vertes...


Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 21:25

Ce mail, lu au retour de mon marathon transannuel de balthazars, m'a complètement prise par surprise :

  • Bonjour 
  • Je travaille comme iconographe pour un manuel scolaire  de mathématiques 5ème aux éditions M******. J'aimerais savoir si vous nous autoriseriez à reproduire dans ce livre votre ambigramme du prénom Stéphane (et figurant sur votre blog) afin d'illustrer un paragraphe  sur  ce thème.
  • En vous remerciant de l'attention que vous voudrez bien porter ma demande.
  • Bien cordialement 
  • Cécile *****
  • Iconographe

ambisteph.pngIl s'agit de mon tout premier ambigramme (à ce jour le plus réussi), et j'ai bien sûr accepté avec grand plaisir.
Pas de doute, voilà la gloire ! Il ne reste plus qu'à trouver de la drogue et des filles...

Repost 0
Published by Abie - dans Ambigrammes
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 00:00




...

Et voilà, vous l'avez ratée ! La prochaine fois, ouvrez mieux les oreilles au lieu de brailler «Zérooooo !».
Repost 0
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 01:00
Je dédie à mes petits camarades ayatollahs orthographiques et psychorigides de la typo (ils se reconnaîtront) cette brève issue de la rubrique «La très grande Médiatoc» du Charlie Hebdo daté du 23 décembre :
  • La Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), dépendant du ministère de la Culture, a réalisé une enquête sur plus de 7 000 campagnes publicitaires, afin de vérifier le bon usage du français dans les slogans. Bilan : seulement 4 % de ces pubs comportent des fautes de français. Par contre, 82 % d'entre elles utilisent des expressions anglo-saxonnes non traduites. Il faudrait donc remplacer «low cost» pas «bas coût» et «hot ligne» par «chaude ligne». Et pourquoi pas, tans qu'on y est, «publicitaire» par «escroc».
Je suis particulièrement marquée par le premier chiffre, mais je dois admettre qu'il ne m'étonne pas plus que ça, vu les horreurs que j'ai pu constater par moi-même, quoique je sois, à la louche, plutôt moins exposée à la publicité que le Français moyen*.
Le seul chiffre que j'ai pu trouver en moins d'un quart d'heure de recherche est une moyenne de 3 000 messages publicitaires reçus par jour (en Amérique du Nord, mais ni la date ni les références de l'étude ne sont données). Même en ne conservant que l'ordre de grandeur, cela fait quand même une centaine de fautes d'orthographe mises tous les jours sous le nez de tout un chacun par un média méchamment prescripteur...

Et encore, le pourcentage donné par Charlie ne prend pas en compte la catégorie à laquelle appartient ma dernière rigolade en date : les énormités typographiques qui ont passé toute les étapes de la conception pour arriver indétectées à la mise en production. L'exemple en question (la photo viendra si j'y pense) se trouve sur la grande campagne d'affiche pour le nouveau transilien : l'URL du site Ça bouge dans les transports est retranscrite, en lettres d'un pied de haut, www.cabougdanslestransports.com. Pile au moment où les RER buggaient justement dans tous les sens... 


* Faisons les comptes : je n'ai plus de télé depuis dix ans, j'utilise le plugin Adblock pour Firefox, et je ne lis (presque) que des titres de presse sans publicité. Mais bon, j'habite Paris et je prends le métro, donc l'exposition reste significative.
** Vous savez, celles avec quatre «vrai(e)s gens» aligné(e)s, tous de moins de 25 ans, qui prennent le train et c'est cool.
Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 14:14
Pour rester dans l'art urbain animalier, une photo de ce gros hippocampe qui flotte depuis un bon moment au-dessus du Design Bookstore du quai de Valmy :
hippocampe.jpg

Google Streetview en a une image plus jolie (la honte).
Et une musique adaptée :
Repost 0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 21:56
Ceci est une retranscription d'une authentique conversation :
  • - C'est de ta faute...
  • - Tota responsibilita,
  •   tota responsibilita,
  •   totam responsabilitam,
  •   totae responsibilitae,...
  • - Mais qu'est-ce que tu racontes ?
  • - Je décline «toute responsabilité».
Je vous le demande : qu'est-ce que j'ai fait au bon dieu ?

MàJ : il semblerait que j'ai affreusement médit, et sali l'honorable nom de Monsieur V. En fait, ce qu'il essayait de me dire, c'est :
  • Tota responsabilitas,
  • tota responsabilitas,
  • totam responsabilitatem,
  • totae responsabilitatis, ...
Troisème déclinaison, pas première, screugneugneu !

Repost 0

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao