Mots et merveilles

Dimanche 7 novembre 7 07 /11 /Nov 16:27

- Tu sais ce que c'est qu'une chalémie ?

- Bah oui, c'est une sorte de cromorne, sauf que ça n'a pas de capsule. Tu peux en acheter chez Moeck.

 

C'est ce genre de conversations avec Mr V. qui me font saisir l'ampleur de l'utilité de Wikipédia.

Donc pour la moisson de mots marrants du jours, je vous donne :

Chalémie

Cromorne

Et pendant qu'on y est :

 Sacqueboute

Cervelas (non comestible)

 

Mais après vérification, je suis au regret de devoir le corriger : la section Instruments Renaissance et baroques de Moeck a fermé en 2008...


Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Samedi 28 août 6 28 /08 /Août 19:16

Parmi les tics linguistiques étatiques, j'ai toujours été étonnée par l'affection immodérée des régimes socialistes pour les abréviations syllabiques. Le procédé est simple : au lieu de prendre les premières lettres de chaque mot pour en faire un sigle plus ou moins facilement prononçable comme on le pratique en français ou en anglais, il s'agit de concaténer les premières syllabes.
(Je laisse bien sûr de côté le cas des langues idéogrammatiques, chez qui les premières «lettres» et les premières syllabes sont confondues.)

Dans les exemples les plus connus on peut citer le Komintern ou le Komsomol, mais il y a a bien d'autres, dont voici les premiers qui ne viennent à l'esprit

 

kolkhoze (kollektivnoïé khostaïstvo) ferme collective, URSS
sovkhoze (sovietnoïé khostaïstvo) ferme soviétique, URSS
Komsomol (Kommounistitcheskiï Soïouz Molodioji) Union des jeunesses communistes, URSS

Komintern (Kommunistitcheskiy Internatsional) Internationale communiste, URSS

Goulag (Glavnoïe Oupravlenie Laguereï Direction principale des camps, URSS

Agitprop (otdel agitatsii i propagandy) Département pour l'agitation et la propagande, URSS

Stasi (Staatssicherheit) Sécurité d'état, RDA
Vopo (Volks polizist) Policier du peuple, RDA

 

 Bien sûr, le procédé n'a rien de spécifiquement communiste et il y a de vieilles traditions d'abréviations de ce type, par exemple en Allemagne (hors-RDA) il y a la Schupo (Schutzpolizei, police de protection), plus sinistrement la Gestapo (Geheime Staats-Polizei, police secrète d'état), ainsi que les Stalags (camp de prisonniers de guerre) et Oflags (camps d'officiers).

 

Mais personne n'a poussé l'enthousiasme aussi loin que les Russes, au point qu'il existe même une anekdoti (blague) d'époque  qui s'en moque. La voici, telle que racontée par Mr V. :

Rakovski arrive au Kremlin et se fait accueillir par Lénine d'un retentissant «Dourak !» (idiot). Surpris, il demande à Lénine ce qu'il a fait pour mériter l'insulte, et le «génial continuateur de Marx» répond : - N'est-ce pas comme ça que l'on parle, maintenant ? Je te disais juste "Bonjour, Rakovski !"».

En effet, Dobroe outro (bon matin) Rakovski donne Dourak.

Glacé et sophistiqué, n'est-il pas ?


Et ça ne s'arrête pas là : parmi les palanquées de nouveaux prénoms comme Granit, Mir ou Elektron chargés d'effacer les traces des prénoms traditionnels (pour la plupart néo- ou vétérotestamentaires, donc suspects) on trouve ces magnifiques slogans :

Artaka f l'Académie de l'artillerie
Arvil m l'armée de Vladimir Illitch Lénine
Dalis m vivent Lénine et Staline
Damir m vive la paix
Dazdraperma f  vive le 1er Mai
Dazvsemir m vive la révolution mondiale
Delej m l'œuvre de Lénine vit
Diner m Dinera f  l'enfant de la nouvelle ère
Dognat-Peregnat m rattraper et dépasser (référence au slogan «Rattraper et dépasser l'Amérique»)
Donera f la fille de la nouvelle ère
Dotnara f la fille du peuple travailleur
Elem m Engels, LEnine, Marx
Erlen m Erlena f  l'ère de Lénine
Guertrouda f le héros du travail
Iaslenik m  je suis avec Lénine et Kroupskaïa
Idlen m  les idées de Lénine
Iounnata f jeune naturaliste
Istmat m le matérialisme historique
Izil m exécute les préceptes de Lénine
Jeldora f le chemin de fer
Kid m  l'idéal communiste
Kim m, Kima f International de la Jeunesse communiste
Koukoutsapol m le maïs est la reine des champs
Krarmia f l'Armée Rouge
Lagchmivara f le campement de Chmidt en Arctique (un scientifique et explorateur qui avait été bloqué sur la banquise)
Lapanalda f  le campement des Papanintsy (du nom de Papanine) sur la banquise)
Last m le tireur letton
Ledat m (LEv DAvidovitch Trotski)
Ledroud m Lénine est l'ami des enfants
Lelud m Lénine aime les enfants
Lemira f Lénine, la révolution mondiale
Lenara f l'armée de Lénine
Lenguenmir m Lénine est le génie du monde
Leninid m les idées de Lénine
Leninir m Lénine et la révolution
Lenior m (LENIn I Oktiabrskaïa Revolutsia) Lénine et la révolution d'octobre
Leniz m les préceptes de Lénine
Lenora f Lénine est notre arme
Lenta f l'armée des travailleurs de Lénine
Lentroch m (LENin, TROtski, CHaoumian)
Leoundiej m Lénine est mort, mais son œuvre vit
Les m (LEnin, Stalin) Lénine, Staline
Lestak m Lénine, Staline, communisme
Lorierik m Lénine, révolution d'octobre, industrialisation, électrification, radiofication et communisme
Lounio m Lénine est mort, mais ses idées restent
Louïdji m, Louïdja f Lénine est mort, mais ses idées vivent
Lublen m aime Lénine
Maenlest m Marx, Engels, Lénine, Staline
Marksen m, Marksena f Marx, Engels
Marklen m, Marlen m Marx, Lénine
Melor m Marx, Engels, Lénine, révolution d'octobre
Miouda f journée internationale de la jeunesse
Ninel  f Lénine à l'envers. Ce prénom a été utilisé plus longtemps que les autres, peut-être à cause du verlan !
Niserkha f (NIkita SERgueïevitch KHrouchtchev)
Novomir m le monde nouveau
Odvara f l'armée spéciale de l'Extrême-Orient'
Oïouchminalda f Otto Ioulievitch Chmidt sur la banquise
Orletos m révolution d'octobre, Lénine et travail sont la base du socialisme
Ouriourvkos m houra, Ioura est dans l'espace (il s'agit de Iouri Gagarine)
Papir m la pyramide du parti
Persostrat m le premier stratostat soviétique
Piatvtchet m le plan quinquennal en quatre ans
Plinta f le parti de Lénine et l'armée des travailleurs du peuple
Pofistal m le vainqueur du fascisme Iossif Staline
Polza f souviens-toi des préceptes de Lénine
Pores m souviens-toi des résolutions des congrès (il s'agit des congrès du parti communiste)
Pravlen m la vérité de Lénine
Pridespar m salut aux délégués du congrès du parti
Rada f la démocratie du peuple
Raïtia f la typographie du district
Rem m, Remir m révolution, électrification, paix
Revmark m le marxisme révolutionnaire
Revmira f la révolution du monde
Revold m le mouvement révolutionnaire
Rim m révolution et paix
Roblen m né pour être léniniste
Selsoviet  m le soviet du village
Silen m la force de Lénine
Spermaïa f bonne fête du 1er mai
Stator m  Staline triomphe
Statrazav m usine de tracteurs Staline
Taklis m la tactique de Lénine et Staline
Tchelnaldina f, Tchelusnaldina f  Tcheluskine sur la banquise (du nom du navire de Chmidt déjà cité)
Tomik m marxisme et communisme triomphent
Tomil m le triomphe de Marx et Lénine
Trolen m (TROtski, LENin)
Trolezin m (TROtski, LEnin, ZINoviev)
Vaterpejekosma f  Valentina Terechkova - la première femme cosmonaute
Vektor m  le grand communisme triomphe
Velior m  la grande révolution d'octobre
Velira f  le grand ouvrier
Veor m  la grande révolution d'octobre
Vidlen m  les grandes idées de Lénine
Vilen m  Vladimir Ilitch Lénine
Vilor m, Vilora f Vladimir Ilitch Lénine est l'organisateur de la révolution
Vilorik m  Vladimir Ilitch Lénine est le libérateur des ouvriers et des paysans
Vilur m  Vladimir Ilitch aime sa patrie
Vinoun m   Vladimir Ilitch ne mourra jamais
Vist m  la grande force historique du travail
Vladlen m, Vladlena f Vladimir Lénine
 
Vladilen m, Vladilena f  Vladimir Lénine
Volen m  la volonté de Lénine
Vors m  le tireur de Vorochilov
Vykraznar m  le drapeau rouge de la révolution, hissez haut!


Il y a aussi Polza (Pomni Leninskie Zavety, «souviens-toi des préceptes de Lénine») et  Trolenzi de Trotski Lenine Zinoviev, prénom de deux héros de Larcenet dans son roman graphique Blast (qui a l'air très bien, je l'ai ajouté à ma très longue to-read liste).


Franchement, je préfère encore m'appeler Tracteur ou Aimant que Le-Plan-quinquennal-en-quatre-ans ou Spermaïa ! Mais certains ne manque pas d'une certaine classe dans le ridicule héroïque : je n'appelle plus Mr V. que Dognat-Peregnat , et j'envisage de prendre Iounnata comme prénom...
On remarquera aussi l'habileté dans la construction de noms crédibles, proches voire identiques à ceux déjà en usage déjà utilisés (Marlen, Kim, Louïdji~Luigi, Lenora, Vektor, etc.).

Allez donc lire la liste entière, ça en vaut la peine (malgré l'absence regrettable de l'inénarrable Sacoévanzeti, en l'honneur des éponymes Nicola et Bart...)

Du coup, j'ai cherché  des exemples d'abréviation syllabique un peu partout : j'ai par exemple mis à contribution celles de mes taupes dont les tunnels pass(ai)ent sous le rideau de fer, et j'ai obtenu comme réponse :

 

Tu vas à ton frigo, tu ouvres le congel, tu prends une bouteille de Wyborowa, et tu remarques qu'elle est produite par Polmos (POLski MOnopol Spirytusowy).  De joie, tu prends une bonne rasade.
Quand j'étais petit, il y avait un seul fromage bleu en Pologne, le Rokpol. 

 

(Je rassure tout de suite ma mère : non, je n'ai pas de vodka dans mon frigo.)

Ces exemples polonais rejoignent l'usage assez courant, même dans les langues peu enclines à l'abréviation syllabique pour  deux choses bien précises : les administrations d'une part,

Minefi, ministère des finances

Mindef, ministère de la défense

Courly, ancien nom de la Communauté urbaine de Lyon

et d'autre part les entreprises  (ou les marques), qui préfèrent, de façon bien compréhensible, un nom à peu près prononçable :

Haribo, basé sur le nom et la ville du fondateur HAns RIegel BOnn

Matmut, Mutuelle d'Assurance des Travailleurs MUTutualistes

(La Société générale est diversement abrégé Socgen ou Sogé, mais ce n'est pas une utilisation officielle)

 

En anglais, on a les LibDem (libéraux démocrates), et on pourrait sans doute inclure les expressions comme pop rock, brit pop, etc. Plus sérieusement, et plus internationalement,  on me souffle : CalTech (Université technologique de Californie) et RADAR (Radio Detection And Ranging).

 

La politique française fournit : radsoc (radicaux socialistes),  agitprop volé au russe, Modem (Mouvement démocrate, mais le modem informatique marche : modulateur démodulateur).

On trouve quelques occurrences  qui relèvent de la terminologie administrative, mais leur étymologie n'est pas perçue par le commun des mortels : avant de me lancer dans la rédaction de cet article, j'ignorais par exemple complètement que le plan Orsec signifie «Organisation des Secours » ...
Il y aussi le jagon technique :

  • - la biomol, la biostat, la biodev (biologie moléculaire, statistique et du développement respectivement) en sciences de la vie ;
  • - les matap (maths appliquées), la géodiff (géométrie différentielle), les équadiff (équations différentielles) en maths ; 
  • - la mécaflu (mécanique des fluides) en physique, voire la phy-chi pour les cours de lycée...

(Ajoutons également les jumeaux terribles math-sup et math-spé, ainsi que leur petit frère maintenant disparu, math-élem, anciennement la classe de terminale scientifique : il va falloir que je me renseigne sur la date de disparition du terme, d'ailleurs).


Mais on ne peut pas vraiment dire que ces mots appartiennent au lexique de la vie de tous les jours. Le seul mot d'usage courant que j'ai pu trouver sent bon la poussière de craie, la règle à calcul et les Disparus de Saint-Agil : c'est le surgé, surveillant général de lycée.

Ce site fort intéressant, me donne également le tout aussi suranné margis, pour maréchal des logis.

J'imagine que les déformations argotiques de noms propres sont assez courantes, comme pour le Boul'Mich' (Boulevard Saint-Michel), mais c'est le seul exemple qui me vienne à l'esprit.

 En dehors de ça, je ne vois guère que le prénom antillais désuet Fetnat pour Fête Nationale, donné aux enfants né le 14 juillet, fête nationale notée Fêt.Nat. sur les calendrier.

Heureusement, on me souffle : les Batdaf (bataillons d'Afrique).



Estimés lecteurs, je fais donc appel à vous : connaissez-vous d'autres mots français construits avec ce procédé ?

 


 

NB : On me fait remarquer que novlangue remplit les critères de construction et d'usage courant, et pour cause ! Orwell a remarquablement réussi à rendre l'oppression intellectuelle issue du muselage du langage par le Miniver (Ministère de la Vérité) dans sa dystopie communiste.

 

Remerciements : Flo, Julo, V., Chewie, Lucie, Tororo, Bitox et Cyril. (Et puis mon papa pour math-élèm.)

 

Modifié le 29 et le 30/08 pour tenir compte des suggestions.


Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Dimanche 11 avril 7 11 /04 /Avr 23:19

J'aimerais partager avec vous une de ces fulgurances composées à parts égales de génie et d'insondable bêtise qui constituent le plus clair de production du cerveau de Monsieur V.

J'ai lu il y a quelques mois un article de Christopher Hitchens pour Vanity Fair sur la pertinence des dix Commandements dans la société actuelle1, et ce à quoi ils ressembleraient si on les écrivait aujourd'hui. Comme prévisible, son verdict n'est pas des plus doux envers le Décalogue, et il conclut son article par ce jeu de mot très british (car Hitchens est un Brit malgré sa tendance à dire de strong words devant une compagnie féminine) :


Do not swallow your moral code in tablet form.


La phrase joue sur le double sens de tablet, qui signifie aussi bien «Table (de la Loi)» que «comprimé», ce qui la rend à peu près intraduisible.

Or voici que, pas plus tard que l'autre jour, elle me revient en mémoire. Du coup, je la soumets à mon ayatollah-de-la-version favori2. Il continue de se raser un instant, puis s'interrompt, regarde dans le vide, prend cet air profondément demeuré qui fait tout son charme, pouffe et enfin me répond :


Le Lévitique, c'est pas automatique !


Merci, merci pour lui : sachez que vos applaudissements lui vont droit au cœur3.



Sandra, of Albion fame, propose :

L'Ancien Testament est un médicament à ne pas laisser à la portée des enfants. 

 



1. Je vous rappelle qu'il y a aux États-Unis des batailles juridiques pour déterminer l'oppotunité d'avoir une sculpture des Tables de la Loi à l'entrée des tribunaux...

2. Car, croyez-le ou non, j'en fréquente plein, des ayatollahs de la version.

3. En passant par l'estomac. Car, comme le savent tous les lecteurs de Pratchett et les ménagères des années cinquante, the way to a man's heart is through his stomach.


Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Samedi 17 octobre 6 17 /10 /Oct 09:56
Un aimable lecteur m'a contacté après avoir lu ma petite réminiscence sur le mot yacht, et m'a gentiment fourni une occurence de pnonciation non snob du mot, dans une chanson de marin intitlée Le Galipetant :
Quel yacht est pour un marin,
Plus beau que le sien ?

Il m'assure que le mot y est prononcé yak, et rien d'autre.


NB : le titre de ce billet
reprend le merveilleux deuxième vers de la chanson.

MàJ : On me signale que certaine interprétation datant des années trente atteste d'une prononciation en yot.


Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Mardi 6 octobre 2 06 /10 /Oct 21:01
J'ai le plaisir de vous annoncer que j'ai décidé pas plus tard qu'hier de redéfinir le mot combiné (téléphonique). Fut un temps, il était pertinent de préciser d'un récepteur téléphonique qu'il combinait les fonctions de micro et de haut-parleur.
Exemple de téléphone non combiné

Aujourd'hui la question ne se pose plus, mais on se retrouve à utiliser son téléphone (de τῆλε, loin, et  φωνή, voix)  pour prendre des photos, lire des e-mails ou en taper, faire de la géolocalisation, etc., toutes choses qui chiffonnent ma sensibilité étymologique1.
Je décrète donc unilatéralement qu'un combiné sera désormais pour moi un téléphone multifonctions. Quelques exemples :
- Je l'ai photographié avec mon combiné.
- J'ai téléchargé un nouveau jeu génial sur mon combiné.
- Ha, écoute pas trop de musique sur mon combiné, il n'a plus de batterie, je veux encore pouvoir téléphoner...
N'hésitez pas à populariser ce nouvel usage, vous y gagnerez toute ma reconnaissance, et la satisfaction de participer à une nécessaire évolution de la langue (une qui fait moins mal au coeur que celle-là).
Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Samedi 5 septembre 6 05 /09 /Sep 10:38
J'ai entendu dans mon demi-sommeil de ce matin, sur France Info, cette phrase au sujet de l'affaire Clearstream :

L'informaticien a reconnu avoir caviardé les listings pour faire apparaître le nom de Nicolas Sarkozy.

L'emploi du mot caviarder me paraît un peu abusif, ou plutôt, histoire de ne pas trop râler, une exagération du sens original. Caviarder signifie censurer, enlever une partie d'un texte,
comme son nom l'indique initialement :
en biffant à l'encre noire les passages d'un écrit interdits par la censure. (TLFi)

Je n'arrive pas trouver d'images en ligne, mais j'ai un souvenir précis de journaux de la première guerre mondiale où presque seul le titre de la une est lisible, le plus gros des articles ayant été recouvert d'encre par la censure militaire
... Il faudra que je regarde dans le supplément du Canard  intitulé Les Nouveaux censeurs pour essayer de trouver un peu d'iconographie.

France info nous montre donc que caviarder est en train d'acquérir un nouveau sens : de "recouvrir d'encre" et "supprimer" il est maintenant employé pour dire simplement "falsifier". En réactionnaire de la langue que je suis, je trouve ça un peu dommage, parce qu'on y perd toute la force de l'image....
Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Mardi 21 juillet 2 21 /07 /Juil 00:24
Avec mes copines, on pend les vies de jeune fille avec classe et distinction. Ben oui, faut bien les pendre avant, ne me dites pas que vous enterrez les vies de jeune fille vivantes, vous !

Par exemple en discutant des pluriels internes en français : avouez queça a le mérite de l'originalité.

Qu'en dire ? Hé bien qu'il n'y en a pas tant que ça. Celui qui m'a fait me poser la questtion est :
Un bonhomme, des bonshommes

Dans le même genre, le Grévisse donne : gentilshommes, mesdames, mesdemoiselles, messeigneurs, messieurs (clairement le plus courant de tous). On pourrait rajouter les relatifs composés comme auquel, auxquels, mais avouez que c'est tout de même beaucoup moins drôle.
Alors c'est tout ? Presque... En matière de pluriel interne le français est terriblement pauvres, même en comptant les pluriels très irréguliers comme un oeil des yeux, un ail des aulx...

En anglais le choix est plus large. Au-delà de man/men et woman/women, et des formes particulières en -ife/-ives, ou -en (child/children, ox/oxen), On trouve le très archaïque brother/brethren, mais aussi :
foot / feet (pieds)
goose / geese (oies)
louse / lice (poux)
mouse / mice (souris)
tooth / teeth (dents)

That's all for tonight, my dear brethren !


Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Mercredi 3 juin 3 03 /06 /Juin 17:16
Il y a quelque chose de vexant à se prendre une claque intellectuelle en lisant un bouquin vieux de cent cinquante ans, mais c'est aussi enivrant : au moins ça prouve qu'il n'est jamais trop tard pour apprendre, et que ce nest pas de sitôt qu'on me verra gémir que la chair est triste hélas, et que j'ai lu tous les livres.
Or donc, je viens de terminer La Cité Antique,
une somme peut-être un peu datée, mais qui m'a tout de même pas mal ouvert les yeux sur la nature profonde des sociétés grecques et romaines. Certes, on rigole moins ouvertement qu'en regardant Rome
: Fustel de Coulanges n'est pas Titus Pullo, et quelqu'un prénommé Numa Denys (il y a des parents sans coeur) prend forcément l'histoire antique fort au sérieux.

Mais ça n'empêche pas de s'amuser comme des petits fous. Connaissiez-vous le rôle fondamental de féciaux et des thesmothètes ? Avez-vous déjà croisé un proèdre ou un pélate ? Et quand vous serez grands, ça vous dirait de devenir sitophylaque ? C'est un peu comme un agoranome.
Et si j'osais, je dirais bien que le préfet de police est notre pullaire moderne...
La sportule est une merveille à elle toute seule, mais quand ce grand fou de Fufu a utilisé négligeamment le verbe funester, je l'aurais embrassé sur les deux joues rouflaquettes !
Une engueulade avec votre chef vous a mis les nerfs en pelote ce matin ? Il ne vous reste plus qu'à répéter avec Stendhal (cité par le TLFi):
Cette conversation m'a funesté pour toute la journée (Stendhal, Journal, 1807, p. 341).
Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Lundi 25 mai 1 25 /05 /Mai 22:41
Décidément, l'être humain ne sait pas résister à l'attrait de la bonne blague, de la tentative de mot d'esprit.
Je connaissais depuis longtemps le terme de Bounty. J'ai découvert plus récemment, dans une interview d'une actrice d'ascendance asiatique, le terme banane. Et voilà t'y pas que je découvre que Claude Allègre, dans son rôle de fou du roi, a qualifié certains écologistes de pastèques.

Vous ne voyez pas du tout de quoi je parle ? Un petit tableau pour tout éclaircir :

Surnom Extérieur Intérieur Utilisation
Bounty ou Oreo  noir blanc Un "noir"  qui se comporte comme un "blanc"
Banane ou Twinkie jaune blanc Un "jaune" qui se comporte comme un "blanc"
Noix de coco (coconut) marron blanc Un "hispanique" (US)/indien(UK) qui se comporte comme un "blanc"
Oeuf (egg) blanc jaune Un "blanc" s'étant approprié une culture asiatique

Évidemment, ces termes sont nés et sont principalement utilisés aux Etat-Unis où la société est extrêmement attentive à la notion de race, et aux caractères plus ou moins stéréotypiques qui y sont associés. La problématique de ces termes est bien sûr très différente selon qu'il s'agisse d'insulte ou d'identité revendiquée, et qu'ils soient appliqués à des enfants d'immigrés (par ex. : Chinois aux États-Unis), d'anciens colonisés (Indiens en Grande-Bretagne), à une population autochtone depuis des siècles (Afro-Américains) ou encore à des enfants adoptés.

 

On trouve aussi des termes moins connus pour les Indiens d'Amérique acculturés :

apple: A person who is ethnically American Indian but culturally American.
In the Navajo language, the word bilasáana ‘apple’ is used.
Pomme : une personne ethniquement Indienne d'Amérique mais culturellement Américaine. Dans la langue navajo, le mot
bilasáana, «pomme», est utilisé.

et, comme on pouvait s'y attendre, pas mal d'appellation franchement plaisantes construites sur le même modèle, comme celle-ci :

One of my best friends in college was a Taiwanese fellow enamored with South Asia. He called himself a “Milano cookie.”
Un de mes meilleurs amis à la fac était un Taiwanais tombé amoureux du sous-continent indien. Il disait être un gâteau Milano. (jaune à l'extérieur et marron à l'intérieur).

La question que je me pose est la suivante : pourquoi diable toutes ces métaphores font-elle référence à des choses comestibles ?

Hypothèse 1 : Bounty a été le premier terme inventé, les autres ont conservé le même champ lexical.

Hypothèse 2 : Les fruits d'une part et les aliments manufacturés d'autre part présentent le double avantage d'avoir des contrastes de couleurs forts et d'être des référents familiers, stables et quasi-universels....

Hypothèse 3 : Le vocabulaire de l'alimentation permet des foultitudes de blagues d'un goût douteux dont le génie de la langue aurait tort de se priver...

Évidemment, elles sont loin d'être mutuellement exclusives...


Et les pastèques de Claude Allègre, me direz-vous ? Il reprend simplement l'expression américaine qui décrit les écologistes radicaux comme des watermelons : à l'extérieur, ce sont des Verts, mais à l'intérieur, ce sont des Rouges !

Mise à jour :  On me signale que dès la IIIe République, les radicaux étaient surnommés les radis, pour des raisons d'euphonie évidentes, mais surtout parce qu'ils étaient

 rouges à l'extérieur, blancs à l'intérieur et toujours près de l'assiette au beurre.

La politique a donc largement précédé les problématiques raciales dans la métaphore...

Pour aller plus loin :

- Les liens saupoudrés dans cet article.

- Une liste de termes extraite du Oxford Dictionary of American Political Slang (Oxford University Press, 2004).

- Un article sur le blog Racialicious : Bananas, Oreos and Coconuts: Would You Identify as White on the Inside?


Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?
Mardi 7 avril 2 07 /04 /Avr 10:52
Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un article plein de mots groovy, et pas simplement avec un en passant (cromorne, ombudsman, belluaire -que j'avais en fait déjà lu, mais je me fais vieille, j'ai plus ma tête...-).

Je vous donne donc :

Colostrum
, dont le nom vulgaire est le betton.

Préciput, qui n'a rien à voir avec le prépuce ni l'occiput,et qui semble, tristement, abandonné par les juristes de succession. Sans-coeur...

Osculation, une des propriétés du cercle osculateur, à ne pas confondra avec un oscule.
Aussi, (et c'est bien le plus important) : un bisou.

Zeuzère, c'est le nom d'un joli papillon noir et blanc. Essayez donc de répéter zeuzère zébrée dix fois très vite ! Sans parler des points au Scrabble...

Et parce qu'il ne faut pas négliger les adjectifs, je vous propose d'honorer de votre attention les deux derniers pour lesquels j'ai ressenti une bouffée d'affection :

frumentaire
(qui a trait au grain, au froment)  et puis

vétéro-testamentaire, qui justifie à lui tout seul l'existence de l'exégèse biblique.

Joli, non ? C'est tout pour aujourd'hui...
Par Abie - Publié dans : Mots et merveilles
Insurgez-vous ! - Quèqu'y-z-ont dit ?

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo ab Chao

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés