Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 00:00
Je pourrais commencer cet article par une exclamation cryptique et pourtant complètement vraie :

Ich bin ein Berliner!
signé : Le Monde

Aucune idée de ce dont je parle ? Pas de panique.
Il s'agit d'une grande vérité sur la quelle je suis tombée, comme souvent, au terme d'une de ces circumnavigations internautiques qui sont devenues chez moi une seconde nature (comme peuvent en témoigner les malheureux  assez imprudents pour avoir laissé leur adresse arriver sur ma liste-des-gens-à-qui-envoyer-des-liens-cools*).

Vous savez sans doute qu'il existe plusieurs formats de presse, la distinction la plus courante étant grand format contre tabloïd. Mais il y en a d'autres, bien d'autre ! Le Monde, par exemple, est au format berlinois (Berliner, en anglais), d'après le Berliner Zeitung. Et par un coup du sort qui réjouira le Club Contexte, il appert que le Berliner Zeitung, dit le Berliner, n'est pas (ou du moins plus) un Berliner !
Sans parler du fait que la plupart de ce qu'on entend par le terme «tabloid» en français correspond à des journaux à scandale, qui ne sont plus au format éponyme depuis lontemps.

Du coup, j'en profite pour vérifier exactement ce qu'est un Foolscap, que j'avais croisé au détour d'un bouquin. J'apprends donc qu'il correspond à peu près à un Tellière, tandis qu'un Raisin se place quelque part entre Royal et Cartridge.

La tête alourdie de toutes ces précisions inutiles, je peux maintenant me mettre au lit pour dormir du sommeil du juste.


*  Il est possible que ça se calme maintenant que j'ai un compte Twitter, mais n'y comptez pas trop tout de même : ça veut aussi dire que maintenant j'hérite aussi des liens twittés par plein de gens intéressants...

Partager cet article

Repost 0
Published by Abie - dans Wikipédies
commenter cet article

commentaires

Cyril 17/10/2009 22:09


A oui, tiens, je me trompais d'auteur pour cette phrase. Mes cours d'histoire sont bien lointains... il n'empêche que l'erreur est amusante.


Sandra 17/10/2009 20:01


"au terme d'une de ces circumnavigations internautiques"
je propose internavales


Abie 17/10/2009 20:04


Un fort joli néologism, mais qui me fait plutôt penser à l'espace entre deux navires (par exemple, et je dis ça complètement par hasard) dans le cadre de l'effet Casimir...
À creuser toutefois.


Cyril 17/10/2009 18:58


Tu le sais peut-être, mais cette phrase gaullienne si célèbre est un barbarisme (je cite le polyglotte Alex Taylor) : "ich bin ein berliner" signifie "je suis une saucisse" ! Le Général aurait dû
dire "ich bin Berliner". Apparemment les berlinois ne lui en ont pas voulu, ou ont bien rigolé. Faut dire que ça a plus de gueule et plus de poids politique que la "bravitude"
d'auhourd'hui... 


Abie 17/10/2009 19:57


Hmmm, Monsieur V. me fait remarquer que tu veux certainement parler de l'autre De Gaulle, celui qui ne s'appelait ni Charles, ni De Gaulle, quoiqu'il ait en commun avec lui un certain attentat à sa
personne, malheureusement autrement plus fatal que celui sur le Général...


Sabine 16/10/2009 12:33


Tu as un Twitter ? Quel est ton pseudo ? Tout un avenir de flooding de liens s'ouvre à moi, I am having an epiphany!


Abie 16/10/2009 18:22


je m'intitule temptoetiam, et une bonne âme m'a fait remarquer que ça donnait "Maïté" à l'envers...


Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao