Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 20:51
Le cercle est-il réellement la figure la plus parfaite (en deux dimensions) ?

Plus précisément, je me suis posée une question toute bête la dernière fois que je me suis retrouvée à faire un changement particulièrement fastidieux à la station de métro Nation.
Avertissement : pour ceux qui ne s'en seraient pas encore douté, cet article va être terriblement parisianiste et capitalocentré. Mes sincères excuses à mes lecteurs des DOP-TOP (Départements et Territoires d'Outre-Périphérique).


Pour une ligne de transports en commun, quels sont les avantages respectifs d'un ligne circulaire par rapport à une ligne en tronçon ?
Et pour détailler la chose de façon plus fine :
Pourquoi la RATP a-t-elle divisé le bus de petite ceinture en trois parties (PC1,PC2,PC3) ?
Ne serait-il pas intéressant (s'il on néglige un instant le coût des travaux nécessaires pour percer les quelques dizaines de mètres de tunnel manquants), en terme de desserte, d'anastomoser les lignes 2 et 6, qui vont toutes deux de Nation à Étoile, la première par la rive droite, la seconde par la rive gauche ?
J'imagine que l'amélioration du service pour les Parisiens habitant à proximité des deux terminus serait tout à fait significative. Y-a-t-il des raisons d'exploitation autres qu'historiques qui rendent cette circularisation non-souhaitable ?

Le métro parisen en 1914

Et enfin, une dernière question à poser au prochain ingénieur BTP qui me passera sous la main (probablement chenu et animé d'une passion peu ordinaire pour les silos). Je ne sais pas si vous avez suivi tout le blabla autour des plans de «Grand Paris», mais il se trouve qu'on parle de couvrir le périphérique.
Question : que pourra(it)-t-on mettre par-dessus ?
Des pistes cyclables, des jardins, mais probablement rien de bien plus lourd, non ?
Après tout, une simple couverture ne peut supporter la même charge que les dizaines de mètres de caillasse qui séparent le trottoir parisien des lignes de métro qui gruyérisent* le sous-sol...


*Oui, je sais, le gruyère est un fromage entièrement dépourvu de trous. Mais que voulez-vous, emmentaler, c'est un peu pourri, comme verbe...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao