Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 21:59

Je ne sais pas si vous regardez The Big Bang Theory aussi fidèlement que mon cercle amical, mais si c'est le cas, vous avez sûrement entendu Sheldon exposer tout son mépris pour le travail de son colocataire. Et l'insulte suprême pour exprimer cela, c'est "derivative".

Par ailleurs, je viens de lire cet article sur le blog de neurosciences du Scientific American, où l'auteur parle de sa déception à la lecture d'un papier pas aussi interressant qu'attendu :


To be clear (...), I do not think this study is BAD. It’s small and incremental.

Pour parler clairement, je n'ai pas trouvé cette étude mauvaise, mais petite et "incrémentielle".

 

« Petite et incrémentielle », c'est-à-dire une étude qui apporte peu d'information, et surtout une information pas très étonnante, qui n'ajoute que peu de chose à la somme des connaissances.

Arrêtez-moi si vous pensez que je surinterprète, mais il me semble que ça reflète assez bien les différences entre les deux champs disciplinaires. Avoir des résultats dérivative, cela signifie étudier l'application particulière à un sous-cas qui n'intéresse personne d'un(e) théorème/règle/idée/ général(e).

En biologie parler de recherche derivative n'aurait pas beaucoup de sens, étant donné que la biologie est dépourvue d'axiome fondateur (oui, on a déjà observé des corbeaux blancs). Le dogme central de la biologie lui-même, idée-force s'il en est, admet pléthore d'exceptions ponctuelles (transcriptases inverses, pour commencer). Etudier un corbeau de plus et conclure qu'il est noir, c'est toujours ça de pris pour la cause, mais ça ne déclenche pas un enthousiame délirant, alors que l'hypothèse d'un ADN à l'arsenic était autrement séduisante. Et fausse, aussi. La vie est pleine de déception.

 
Bien sûr, il y a beaucoup de critères pour décider que certaines recherches sont « de pointe » ou au contraire « d'arrière-garde » (encore une image pas forcément subtile), mais la différence de vocabulaire est à mons sens une illustration de la façon dont les scientifiques perçoivent leur discipline : top-down pour la physique (au moins théorique), bottom-up pour la biologie.

 

C'était le soliloque du soir, histoire de rappeler que ce blog, pour aimer dormir (c'est le mien après tout), n'en reste pas moins vivant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 12/06/2012 03:57


 Blog(fermaton.over-blog.com),No-16. -THÉORÈME BOMBELLI. - ENFANTS vs MATHS ? .

Tororo 09/02/2012 08:40


Hourra! Hourra! Ceciestuntest a ouvert un œil, ça me manquait.  Bon, d'accord, je vais bien rendre visite
régulièrement à Temptoetiam, et chaque fois ce que j'y lis me comble d'aise, mais c'est pas tout à fait pareil quand même. Une très bonne année, pleine de vœux!

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao