Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 12:59
Il n'aura pas échappé aux quelques lecteurs névrotiquement minutieux de ce blog que je partage depuis quelques mois la gérance d'un représentant sur cette terre de Bastis (ou Bast, ou Bastet), j'ai nommé : un chat (quoique le nom porté par cette incarnation précise se réfère plutot à la famille des canidés, que voulez-vous ma bonne dame, on fait ce qu'on peut).

Du coup, j'ai pu apprécier toute l'efficacité des griffes de ces petites bêtes, et me rendre compte d'un phénomène qui me fascine : les griffes de chat regagnent leur pointe en poussant.
Entendons-nous : je ne m'ébaubis pas du fait que les griffes poussent, mais de ce que, coupées de façon à ne plus présenter de danger immédiat pour mes frêles épaules, elles reconstituent leur pointe avec une remarquable efficacité.
J'ai regardé mes ongles avec attention, et je vous assure que ça n'est pas le cas chez moi !
J'ai l'impression qu'un des mécanismes est que les parties latérales des griffes s'usent et partent en lambeau au fur et à mesure de la croissance, laissant la partie médiane, plus dure, former la pointe, mais ce n'est qu'une hypothèse, et je n'ai trouvé aucune explication précise.
La Wikipedia anglaise m'informe que :
Every so often, the growth of claws stops and restarts, as does hair. (...) In claws, this results in an abscission layer, and the old segment breaks off. This process takes several months for human thumbnails. Cats are often seen working old unguis layers off on wood or on boards made for the purpose.
Mais ce phénomène est-il bien celui que j'observe en voyant qu'une griffe coupée redevient pointue en moins de deux semaines ?
J'imagine que n'importe quel amateur de chat sera capable de répondre à cette interrogation : j'attends la solution de ce petit mystère avec impatience...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mogore 20/11/2009 20:58


La prochaine fois que je pars en week-end, je t'invite à occuper mon appart où seront 2 chattes à garder et à observer scientifiquement. On ne leur coupe les griffes qu'avant de les confier aux
beaux-parents (c'est la condition sine qua none). Le reste du temps, c'est du naturel....Je n'épile pas mes chats, moi...

Elles se font les griffes plusieurs fois par jour, car c'est une manière de marquer leur territoire (tu es mon humaine, disent elles),  Et les morceaux qui en tombent (à relever près du canapé
donc) sont des pelures de griffes, et pas du tout la pointe. Ce sont des croissants (par la forme) qui indiquent que c'est le côté qui se détache.


Cyril 30/10/2009 20:46


C'est peut-être idiot, mais l'autre particularité des griffes de félin, c'est d'être rétractiles : le mouvement de rétraction/sortie ne pourrait-il pas jouer dans cet aiguisage des griffes ?


maurinier 26/10/2009 23:16


Si tu veux tout connaître de la vie des chats, tant physiologique que psychologique (en gros), tu indiques à Gogole
chat   "se fait les griffes".
Tu découvriras, entre autre, que la génération des griffes (griffantes) n'est pas spontanée, pas plus que celle des souris dans le linge sale.
Plus sérieusement, ton chat ne griffe sans doute pas que tes épaules, il a certainement un coin de ton appart qui subit la même mésaventure.
Sur le web, la bataille fait rage entre ceux qui coupent les griffes et ceux qui s'y refusent.
Bonne lecture


Abie 27/10/2009 01:44


Je sais bien qu'un chat se fait les griffes. Pour moi ça consistait justement à les user par la pointe. Et sans doute à détacher la "mue" quand la nouvelle griffe est prête. Mmm.
Il faudrait vraiment que j'ai une idée de la fréquenc,e pour pouvoir comparer avec mon sujet d'observation.


Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao