Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 00:00

STOP !

Avant de lire ceci, assurez-vous d'abord d'avoir lu cela, ou alors laissez toute espérance de ne pas être spoilé...

 

dedopulos-telegrap 1981863a

 

Cette image est censée donner la clé d'un lieu précis.

Il s'agit de la Statue de la Liberté à New York.

 

Voici la liste des indices que j'ai pu identifier avec l'aide du Picard Garou (en anglais, parce que j'ai la flemme de traduire), en laissant quasiment de côté le texte qui, franchement, suffirait à lui seul mais n'est pas passionnant.

 

  • The dominoes have the form of Liberty Island.
    The marble looking like the Google Earth logo is at the place of the Statue of Liberty.
    The numbers on the dominoes spell out : 1-8-8-6, that is the year of the inauguration of the Statue.
    The text on the left mentions an "October day": the Statue was inaugurated on October 28.
    The shape on the back of the chair is that of the pedestal of the Statue.
    The torch on the left is the same as hers.
    The GPS coordinates engraved on the table and jotted on the pinned-up paper are that of the Bartholdi Museum in Colmar. Bartholdi designed the Statue.
    The open cage and the grappel reaching out from the poster illustrate the idea of breaking free.
  • The picture is that of the Philadelphia Liberty Bell.
    The broken chain is a symbol of freedom, and there is one at the feet of the Statue.
    The scene is set in Paris, with a view on the Eiffel Tower. Eiffel contributed to the conception of the Statue, and Paris is home to the smaller Statue, copy to scale of the New York one.
    The armillary sphere resembles the monument in Sutton Parks, New York.
    The ragged edge of the curtains delineates the famous Manhattan skyline.
    Manhattan's silhouette is drawn on the pinned-up paper. 
    The cuneiform inscription on the back of the chair is "amagi", which means "freedom" (or to be precise "freeing of the slaves") in Old Sumerian.
    There is a Peninsula Hotel in New York City.
    The picture on the wall behind the piles of boks is a map of Central Park, where the Reservoir can be seen very distinctly.

Et puis il y a les choses qui ont l'air d'avoir un rapport mais franchement c'est pas fameux-fameux .

  • Bouddha, Anubis, and the bull (which ravished Europa) are symbols of "ancient lands" mentioned in Emma Lazarus' sonnet on the Statue's pedestal.
    The scorpion might refer to the sea scorpion, state fossil of New York.
    The bonsai might represent the symbol of the liberty tree.
    The golden egg in the nest might be a reference to the sculpture "The Golden Egg" by Christopher Ries, which is exposed at the National Liberty Museum in Philadelphia.
    The Bunsen burner might be a reference to the fictional Clint Bunsen, hero of Garrison Keillor's novel Liberty, where he falls in love with the girl playing Miss Liberty in the town's parade.

 

Et enfin il y a les trucs gros comme des maisons dont il n'est vraiment pas possible de se dire qu'ils sont là par hasard, mais que franchement, quel rapport avec le schmilblik ?

  • The goldfish on the shelves
  • The Grail-like vase below it
  • The perspective trick in the way the shelves are drawn (optical illusion #1)
  • The Rubin vase (optical illusion #2)
    Spilt water from a knocked-over glass
  • The piles of books (skyline? WTC?)

Voilà, je me suis bien fait plaisir à satisfaire la tendance psychologique profonde qui veut voir des signes dans chaque détails, et je suis curieuse de voir la réponse complète...


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Abie - dans Enthousiasmes
commenter cet article

commentaires

Tororo 06/09/2011 16:09



I had second thoughts: certains des indices qui semblent ne pas "coller" à l'hypothèse "statue" pourraient désigner, soit directement(les illusions d'optique, les structures creuses, les éléments
en porte-à-faux, la skyline) soit indirectement (en suggérant non pas la tour en elle-même, mais l'ensemble des bâtiments du complexe mémorial) le projet de "Freedom Tower" sur le site des
tours jumelles (jumelles comme les profils jumeaux du vase de Rubin?).


Mais il me semble que les indices qui désignent la statue sont plus nombreux, aussi ces éléments (à supposer qu'ils doivent être interprétés dans ce sens) pourraient constituer un indice
"indirect" pour confirmer le mot "liberté" (au même titre que la "Liberty Bell")? 



Tororo 06/09/2011 06:04



Merci de nous tirer de l'incertitude! Tant d'indices pointaient vers la statue pour qu'on la manque... mais il y avait tellement d'indices "en trop" que j'étais parti dans un délire
d'interprétation: sans doute, "la statue de la Liberté", ce n'était pas assez, ce devait être un endroit précis, dedans ou à côté... les nombreuses références à Escher m'avaient fait me
demander: un endroit à l'intérieur de la statue d'où on aurait une illusion d'optique? Un point de vue d'où la statue apparaîtrait déformée, ou bien, d'où la perspective créerait une illusion sur
son emplacement? (mais rien n'est venu confirmer qu'un tel endroit existe)...


Le rideau déchiré m'avait fait penser à un emplacement lié à la guerre froide (ou directement au film d'Hitchcock); malheureusement, j'avais vu une confirmation de cette théorie dans la présence
des dominos - la fameuse théorie des dominos - sur la table (ayant complètement raté l'allusion à la forme de Liberty Island: en fait c'était tout simple!)... mais après tout, il n'est pas
impossible que tous ces indices surnuméraires soient bien supposés aider à déterminer un endroit sur l'île, ou un détail de la statue.



Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao