Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 19:58

Dans le style du Makura no sōshi (ou Pillow Book, pour mes co-amateurs d'Ewan McGregor), voici enfin la liste des éruptions cutanées infantiles : ça fait fort longtemps que je me demande ce que ma mère voulait dire quand elle parlait de « quatrième mal rouge ».


C'est au XIXe siècle qu'ont été étudiées 6 éruptions cutanées différentes qui apparaissaient chez les jeunes enfants. La rubéole scarlatiforme a été la quatrième de ces 6 maladies a être étudiée et nommée. Pour information, la première maladie est la rougeole, la deuxième maladie est la rubéole, la troisième maladie est la scarlatine, la cinquième maladie est le mégalérythème épidémique et la sixième maladie est la pseudo-rubéole ou exanthème subit ou critique ou fièvre de 3 jours des jeunes enfants ou roséole infantile.
Pour la description de cette quatrième maladie qui est une association de rubéole et de scarlatine, voir les définitions de ces deux maladies.

© Dolisi

 

Ceci dit, j'ai l'impression que Wikipédia donne un ordre différent, avec un échange entre scarlatine et rubéole :

1 : Rougeole  

2 : Scarlatine

3 : Rubéole

4 : Maladie de Dukes (ou rubéole scarlatiforme)

5 : Érythème infectieux aigu

6 : Roséole infantile

S'il y a un médecin dans l'avion, je veux bien une clarification.


Et malheureusement, la raison pour laquelle je me suis finalement mise en chasse de cette liste est que j'ai entendu les nouvelles d'enfants morts de la coqueluche pour cause de défaut délibéré de vaccination en Californie, un écho aux épidémies anglaises de rougeole dues aux scandaleuses allégations du Dr. Wakefield.

Le drame étant, bien sûr, que non seulement cela fait payer aux enfants les choix de leurs parents (très chrétien, remarquez : Deut 5:9), mais cela met aussi en danger les enfants trop jeunes ou trop malades pour être vaccinés, qui seraient normalement protégés par l'immunité de groupe. On peut donc ajouter à cette liste de choses dont les enfants se passeraient bien un numéro 7 : la stupidité criminelle.

 

 

Je vous assure que la prochaine fois que j'entend quelqu'un demander à quoi sert le vaccin contre la polio, puisque plus personne ne l'a, je vous jure que je m'énerve. Et s'ils y tiennent vraiment, je peux même ramener mon père : il l'a eu, lui, la polio.

Et si l'argument anecdotique de la gambette de mon papa ne suffit pas à vous convaincre, je vous invite à jeter un œil à ce décompte des cas, parfois fatals, de maladies qui auraient pu être évitées depuis le début de la panique les-vaccins-rendent-autistes : on en est à 617 morts (pour les seuls États-Unis).

 

La programmation de ce blog reprendra son niveau de légèreté usuel dès que la météo parisenne daignera nous concéder un temps ne serait-ce que vaguement printanier, merci de votre patience, et long live Ben Goldacre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Neoline santé 01/02/2012 15:33


En effet, moi non plus je ne comprend pas certaines personnes qui se posent encore des questions avant de faire des vaccins.

Neoline santé 01/02/2012 15:32


En effet, moi non plus je ne comprend pas certaines personnes qui se posent encore des questions avant de faire des vaccins.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao