Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2005 1 26 /09 /septembre /2005 00:00
Contes du Far West, de O. Henry

couvertureJ'avoue, j'avoue : je calomnie ma propre mère. Certes, elle me refile parfois, juste pour s'en débarrasser, des bouquins qu'elle n'a même pas ouverts, mais des fois, tout de même, elle me prête des petits bonheurs de la littérature.
C'est entre autres grâce à elle que j'ai découvert O. Henry, immense nouvelliste américain méconnu des francophones.

Contes du Far West est le seul recueil de nouvelles de O. Henry paru en français à ma connaissance, et c'est bien dommage. L'auteur est un spécialiste hors pair du retournement de situation, de l'ironie mordante qui ne montre ses dents qu'à la dernière page, et de la narration à la fois tendre et moqueuse à l'égard de ses personnages.
C'est drôle, c'est vif, bien trouvé, bien décrit, avec des personnages archétypaux à la fois improbables et complètement crédibles.  N'attendez pas, vous-dis-je, lisez-le!
Et n'oublions pas que l'auteur y a vcu dans ce far-West étoffe de toutes les légendes, alors on paut bien écouter ce qu'il a à en dire...

Par ailleurs, son oeuvre a dû tomber dans le domaine public puisqu'une flopée de nouvelles sont accessibles sur le net, et, encore mieux, une dizaine de recueils sont téléchargeables sur le site du formidable Projet Gutenberg.
Vous pouvez commencer par l'une de ses plus célèbres : The Gift of the Magi (Le présent des Rois-Mages).
Je m'en vais m'y prélasser de ce pas...



Dans ma vieille édition, j'ai tout de même été consternée par deux ou trois fautes de traduction de dimensions colossales.
Un exemple, pour que vous ne me preniez pas pour une pinailleuse :

En anglais, le mot vault signifie en gros la même chose que voûte en français : on parle ainsi de la voûte d'une église et une cave voûtée se dit, s'il faut en croire les restaurants du quartier latin, vaulted cellar.
Certes. Le problème c'est que par association d'idée parfaitement compréhensible (voûte = cave = réserve = chambre forte d'une banque = coffre-fort), vault veut aussi dire "coffre fort".
Il est donc très irritant de lire l'histoire d'un gangster spécialisé dans le perçage de voûtes, et qui sauve de l'asphyxie une petite fille enfermée par accident dans la voûte qui vient d'être livrée!
Grr...



Le droit à la lecture existe-t-il? (Par la page du projet Gutenberg)

C'est la question posée la décision de justice rendue au Canada à la sortie du dernier Harry Potter. (Pour des détails sur le livre et l'hystérie subséquente, lire cette autre note.)
En effet, des personnes à qui il avait été vendu par erreur des copies  de Harry Potter and the Half-Blood Prince avant la date mondiale de sortie se sont vu interdire de lire le livre
par une cour de justice canadienne.

Ce serait drôle si ce n'était qu'une demande de l'éditeur, mais ça l'est beaucoup moins venant de la justice.
Cela a e
n particulier beaucoup énervé Richard Stallman, le célèbre inventeur de la licence GPL et grand défenseur de la liberté d'information. Il cite dans son appel au boycott l'avocat de l'éditeur, qui aurait dit "There is no human right to read", justifiant de fortes inquiétudes quant aux procès à venir si une jurisprudence de ce type s'installe.
Il  met aussi un lien vers une petite histoire d'anticipation écrite par ses soins et qui fait froid dans le dos : Le droit de lire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Abie - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Chloé 01/06/2009 19:56

Oups, petite erreur de saisie! Bonjour donc! Je me promenais sur google, à la recherche d'une définition du mot voute: Philippe Ariès, historien, dit à la page 286 de L'homme devant la mort "Voûte est parfois synonyme de cave (1606)". Je suis au Québec depuis l'année dernière, et cela a retenu mon attention: en effet, ici, les gens utilisent couramment le mot voûte pour désigner un coffre-fort d'entreprise, du moins un coffre fort pour ranger les dossiers et archives sous clef. Je ne sais pas si cela s'applique à tous les coffre-fort. Héritage historique venu d'une ancienne utilisation du français ou traduction d'un faux-ami anglais comme cela arrive fréquemment ici? Je ne saurais le dire, mais toutes les langues actuelles ont des origines communes... en tout cas, cela expliquera peut-être la traduction hasardeuse de la vault anglaise: traduction québécoise, ou mauvaise traduction franco-française? Mystère... et bonnes lectures!

Chloé 01/06/2009 19:49

Bonjour,

Dém 26/09/2005 11:39

Mmmm, mais ils peuvent lire leur livre sans le dire. On n'est pas obligé d'accepter la connerie humaine bêtement ;)

Mais sur le fond, c'est vrai que c'est incroyable cette histoire.

sieglind 26/09/2005 11:24

Excellent ton article la portion "le droit de lire", j'y suis allée, j'ai dévoré ça me rappelle un jeu "Moment of the silent" où les livres sont tous recensés et les non conformes au régime en place, purement sacrifiés (on s'aperçoit au cours du jeu, que c'est une machine qui gouverne tout ça)
On nous rétrécit notre champ de lecture... comme on nous rétrécit notre champ d'action.
Bonne journée.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao