Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2005 3 24 /08 /août /2005 00:00
J'ai déjà eu l'occasion de m'ébahir devant les paradigmes alternatifs farfelus qui foisonnent sur le net, souvent accompagnés d'une ferme théorie du complot.
Les théories les plus épatantes sont sans doute celle qui prétendent chambouler la géologie, comme celle de la Flat Earth Society (1) (la Terre est plate, et tous ceux qui disent le contraire veulent décrédibiliser la Bible), ou la théorie de la Terre creuse (voir cet article de Castalie, excellent blog collectif).

Mais s'il y a une discipline tendant à échauffer les imaginations, c'est bien l'évolution, et j'avoue être tombée sur le cul en lisant, au gré de mes périgrinations, cet incroyable site web, qui soutient une théorie de la Bipédie initiale.
poisson flottantPour faire court : la bipédie n'est pas comme on le croit, un caractère acquis tardivement (le singe qui se redresse), mais quelque chose d'ancestral, puisque l'Homme descend directement d'un poisson déjà vertical, à qui sa grosse tête sert de flotteur (!).

L'auteur a bien sûr fondé un institut au nom ronflant pour défendre ses idées (le CERBI : Centre d'étude et de recherche sur la bipédie initiale), se fait l'ardent avocat de  la "science non conventionnelle", et résiste l'équivalent de deux pages avant d'embrayer sur des thèmes d'un "classicisme" éculé : influence cosmique, évolution dirigée par des extraterrestres, hypothèse martienne...
Notons tout de même  l'absence de toute mention des Égyptiens, qui auraient pourtant fait très bien dans cet enfilage de perles d'originalité.

Pour les amateur de délire pur jus, je recommande par ailleurs cet ébouriffant texte de l'inénarrable Francis Sanchez (relou squatteur  professionnel de conférences intéressantes), qui constitue un must en matière de portnawak.
Et cette fois ci, il y a des Égyptiens!...



(1) Je ne résiste pas au plaisir de vous citer un extrait de leur "démonstration" de l'impossibilité d'une Terre ronde :

Once again, picture in your mind a round world. Now imagine that there are two people on this world, one at each pole. For the person at the top of the world, (the North Pole), gravity is pulling him down, towards the South Pole. But for the person at the South Pole, shouldn't gravity pull him down as well? What keeps our person at the South Pole from falling completely off the face of the "globe"?
Encore une fois, figurez-vous une terre ronde. Maintenant imaginez qu'il y a une personne à chaque pôle. La personne en haut du monde (le pôle Nord) est attirée vers le bas, vers le pôle Sud par la gravité. Mais la personne au pôle Sud, ne devrait-elle pas elle aussi être tirée vers le bas par la gravité? Qu'est-ce qui empêche notre personne au pôle Sud de tomber complètement de la surface du "globe"?

Ils poursuivent avec une délicieuse analogie qui compare le globe à un ballon de plage sur lequel on essaye de faire tenir du sable... C'en devient attendrissant.

D'autres pages encore plus délirantes (en particulier parlant du noyautage des écoles) me feraient presque croire à une supercherie, mais il ne fait pas de doute que ce genre d'argument est toujours utilisé (lire ici).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Abie 28/08/2005 21:29

Le pastafarianisme? J'en parlais justement l'autre jour avec Sandra Mouton...
Pour ceux que le Flying Spaghetti Monsterisme intéresse, je recommande la lecture de la profession de foi.
Il y a même des images pieuses...

bli 28/08/2005 00:39

A propos de theories "scientifiques" delirantes, tu as entendu parler du pastafarianisme ?

walsong 27/08/2005 15:33

J'avais loupé cet article (quelle grave erreur!) Incroyable! Les Tryphon Tournesol en plein boulot! ça laisse quand même rêveur, si on n'arrive pas à "relativiser"...lol
Bonne fin de semaine

Dém 25/08/2005 19:09

Moi qui venait lire un ou deux paragraphes amusants... Zutalore

Bon, comme je ne me laisse pas faire, je dis que ça ne vaut ni Star Trek, ni les histoire du disquemonde.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao