Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2005 4 02 /06 /juin /2005 00:00
Continuons dans les coups de coeur bibliophiliques...

Shakespeare and Co

Si vous êtes parisiens ou de passage à Paris, il y a une librairie à ne rater sous aucun prétexte : c'est un monument historique à elle toute seule.
Shakespeare and Co. a été fondée il y a une quarantaine d'années par un Américain amoureux de Paris et petit-fils du poète Walt Whitman, et la petite librairie (principalement anglophone) est vite devenue le point de rendez-vous de tous les expatriés parisiens, vite suivis des étudiants de la Sorbonne.
L'atmosphère est unique : il y a des livres absolument partout, du sol au plafond (et jusque sous les escaliers!), les chats dorment sur les étagères, certains que personne n'osera les déranger, les badauds jettent de la menue monnaie dans un puits à voeux, tandis que d'autres d'absorbent dans leur lecture...
Il y a aussi des citations inscrites à des endroits improbables, comme un linteau de porte, ou une contremarche; la devise trône au-dessus de l'escalier :

Be not inhospitable to strangers, lest they be angels in disguise
Ne manquez pas d'hospitalité envers les étrangers, de peur qu'ils ne soient des anges déguisés.

C'est l'endroit rêvé pour vous faire votre culture à coup de Penguins Classics (par exemple : Complete Sonnets de Shakespeare, dix francs à l'époque), d'autant que les horaires d'ouvertures sont originaux, puisqu'on peut aller s'y balader de midi à minuit!
Et ma mère me raconte que lorsqu'elle était jeune, le propriétaire était connu pour fermer les yeux sur les étudiants désargentés qui s'endormaient sur les banquettes, et les laisser y passer la nuit....
Vous pouvez même faire une visite virtuelle, mais rien ne replacera cinq minutes à explorer les étagères, alors la prochaine fois que vous passerez dans le Quartier Latin, n'hésitez pas.
Skakespeare and Co, 37 Rue de la Bûcherie, juste à côté du parvis de Notre-Dame : vous ne pouvez pas vous tromper...

En Marge

Pendant que j'y suis, je tiens à vous parler d'une autre librairie, qui n'a, elle, rien de célèbre ni d'exotique.
C'est une librairie agréable, avec une ample sélection de livres de poche d'occasion à des prix modiques, ainsi que des livres rares ou anciens qui, s'ils ne sont pas tous à la portée des cordons de ma bourse, n'en valent pas moins le coup d'oeil.
Le libraire est jeune et très serviable, plein d'enthousisme pour son travail.
Mais quand j'ai fini par lui poser la question qui me titille depuis des années, c'est-à-dire le secret de l'équilibre financier d'une librairie de ce genre, il a souri très jaune, le pauvre... Il a fini par me dire sobrement que c'est un métier qu'on fait pour la passion, pas pour l'argent. Façon de dire que l'équilibre, il ne doit pas le voir souvent.
Allez donc jeter un oeil à ses étalages pleins de tentations à 2 ou 3 euros à
En Marge
10 bis avenue des Gobelins
Paris 13ème

Vous m'en direz des nouvelles!


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao