Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2006 6 08 /04 /avril /2006 00:30
Par ordre à peu près chronologique de relevage sur le net, une petite tournée de l'actualité biologique :

Ook?

L'hybride homard-orang-outan (ou pas) découvert par l'Ifremer (des français parfaitement, môôssieur!) a maintenant un nom. Cet étrange crustacé poilu et albinos des oasis abyssales s'appelle
Kiwa hirsuta.
Dit comme ça, c'est déjà funky, mais le nom français vaut son pesant de cacahuètes : la bébête à votre droite, qui rappelle étrangement un acarien géant, s'appelle une Galathée yéti...

Un nouveau "fossile vivant"!

Le terme est un oxymore de belle taille et semble plus adapté au contexte de l'insulte (Papa, t'es rien qu'un fossile vivant!) qu'à celui de la démarche scientifique. Expliquons-nous donc : on connaît des groupes d'animaux longtemps pensés exclusivement fossiles, l'exemple classique en étant les ammonites, céphalopodes à la coquille enroulée.
Pendant longtemps, donc , on les croit complètement éteints, et puis on tombe sur le Nautile, cousin tout ce qu'il y a de plus vivant quoique discret. Poum paf crack, il se retrouve baptisé "fossile vivant".
On retrouve sous ce terme idiot, outre notre nautile cher aux amateurs du nombre d'or, le coelacanthe, le métaséquoia,  et quelques autres.
Les anglophones font même une différence entre  les fossiles vivants au sens large (espèce actuelle sans famille proche, issue d'un groupe fossile important, comme le Gingko) et les "Lazarus species" c'est-à-dire les espèces Lazare, ou revenues d'entre les morts...
La nouvelle qui vous vaut cette explication, c'est qu'une espèce de rongeur atypique a été identifiée au Laos sous le doux nom de Diatomyidae, plus familièrement rat-écureuil : comme souvent (*), il n'est ni rat ni écureuil, mais membre d'un taxon bien connu et qu'on croyait jusque-là éteint.
Émouvante runion de famille après 11 millions d'années d'absence...
(Image Associated Press)

(*) Quelques exemples au hasard : le rat-taupe, ni rat, ni taupe, la chauve-souris et sûrement plein d'autres qui m'échappent présentement.

Epidémiologie et craintes pandémiques

Un bon article du Monde sur la question intitulé Les virus, champions hors norme de la mondialisation.

Une révolution en bio moléculaire?

Il y a environ un an, j'avais lu sur Slashdot (oui, bon, ça va, c'est pas charitable de se moquer) une brève au sujet d'une toute nouvelle entreprise qui annonçait une revolution de la PCR . Pour les néophytes : il s'agit de la Polymerase Chain Reaction, la manip' moléculaire effectuée en permanence pour amplifier l'ADN par tous les labos de génétique et beaucoup des autres.
Ils promettaient un support beaucoup plus portable (au lieu de la machine grosse comme un four micro-ondes utilisée pour le moment) et qui effectuerait les amplification d'ADN en quelques minutes au lieu de quelques heures. Sur le moment je me suis dit que c'était trop beau pour être vrai, et que je n'avais pas remarqué de procession de remerciement à la Sainte-Vierge dans les rues de Paris menée par les thésards en génèt', et qu'il y avait donc sans doute baleine sous coquillage, voir diplodocus sous gravier.
Le  manque d'articles sur la question (en dehors de celui cité par la brève) et le statut "en travaux" du site de la société m'avaient confortée dans mon scepticisme : on n'y trouvait guère que le communiqué de presse.
Mais il semblerait que j'aie péché par thomasisme, cynisme et suspicion imméritée, puisque mon dernier check-up de la situation  (oui, je ne lâche pas un mystère facilement...) montre que le site de Thermal Gradient s'est nettement étoffé.
Ils se présentent, s'expliquent et proposent même une jolie animation pour monter le principe de leur invention, qui utilise de façon ingénieuse les techniques de microflux mises au point pour d'autres objectifs. A vue de nez, ça a l'air de rentrer dans la (glorieuse) catégorie de l'oeuf de Colomb : c'est simple mais il fallait y penser.
J'attend avec curiosité de voir ce que donnera l'application pratique (rapport gain de temps/ spectre d'application/taux d'erreur/ prix), et je pense que je suis loin d'être la seule, le 
but annoncé étant de produire des tests en kit tout simples du type test de grossesse, qui pourraient être utilisés par un généraliste pour diagnostiquer telle ou telle infection (d'après l'article de Medical News today).
Pour l'instant ils annoncent le chiffre de 30 cycles en 5 minutes. Mighty cool, heh?

Jardins de Petri

Quand j'ai vu l'image ci-contre (via Pharyngula), tout ce que j'ai pu penser c'est "It's a thing o' beauty, boss..." parce que j'aime faire des citations obscures.
Non, ce n'est pas plus un flocon de neige qu'une fleur séchée : ce sont des bactéries qui se sont multipliées à partir du centre de la boîte de Pétri, et l'image vient d'un merveilleux site sur la croissance bactérienne sous stress environnemental

Outre le flocon, notre modèle "bactérie décorative" est aussi disponible en version feux d'artifice, et en version chirale avec ses jolies spirales.
Le nom de l'artiste? Oh, vous n'allez pas connaître : c'est Bacillus subtilis 168.
Merci pour lui.

Le maillon fort

Pour conclure, je voudrait célébrer l'arrivée d'un nouveau-venu au beau pays des fossiles transitionnels : vous savez, ces formes étranges et intermédiaires entre des plans d'organisation actuels, comme l'Archéoptéryx ou, d'ailleurs, le coelacanthe, ceux-là même qui, vous diront les créationnistes, n'existent pas.
On est toujours plus ou moins consciemment à la rechercher de l'introuvable chaînon manquant : on en trouve un entre A et B, et il ne nous reste plusqu'à chercher l'intermédiaire entre lui et A et lui et B. Il y a un paradoxe de Zénon dans le coin, cherchez bien...
Vous serez donc ravi d'apprendre l'arrivée, entre Panderictys et Ancanthostega, de Tiktaalik et sa superbe ceinture scapulaire, avec de faux airs batraciens et des nageoires bien en chair, pas comme ces vulgaires Téléostéens.
L'étude de l'exaptation est un bonheur toujours renouvelé, et certains n'ont pas hésité à laisser déborder leur enthousiasme, comme en témoigne l'illustration fournie (d'un certain ray Troll)...allons, pas de timidité, embrace your inner fish!

C'est tout pour cette fois!
Je me rend bien compte que j'aurais pu faire quatre ou cinq posts distincts, mais que voulez vous, j'aime garder une thématique.
Et si vous avez le coeur vraiment bien accroché, demandez à ce que je vous parle des hyènes, sur lesquelles j'en ai récemment appris de belles.
Enfin, de moches.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dém 12/04/2006 03:35

Aaaah, merci de ta franchise.... Quoiqu'un peu d'exaptation me ferait du bien.

Dém 08/04/2006 19:00

Excelent l'hybride homard-orang-outan.J'aime bien l'art bactérien, ce serait cool que ça fasse ça  sur mon rideau de douche...Dis-donc, ça devient incompréhensible tes messages :p Vive le web pour les liens vers les définitions !

Abie 10/04/2006 09:11

comment ça, incompréhensible?Que les biologistes dans la salle lèvent le doigt. Allez, allez, pas de timidité...Humph. Bon, ok, incompréhensible.Abie

Cam! 08/04/2006 13:24

Salut. Voilà à quoi sert de faire du ménage dans ses favoris internet. Retrouver le blog de sa cousine et se rendre compte de sa réelle productivité. Je vais m'attarder un peu ce w-e à lire tes écrits. Et même m'abonner à ta newsletter, tiens! Camille.

Abie 10/04/2006 09:09

Salut cousin! Merci d'être passé, et bonne lecture...(toute critique bienvenue, en particulier pour les coquilles typographiques!)Abie

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao