Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 12:00
J'ai découvert sur l'étagère book exchange du pub irlandais d'en bas de chez moi un auteur apparemment fort célèbre au Royaume-Uni, répondant au nom étrange de Will Self. J'ai le plaisir d'y cueillir par brassées dans ses nouvelles des mots d'un vocabulaire anglais rare ou du moins peu usité dans les oeuvres de fiction que je lis d'habitude, comme dewlap, easel, dosser, aspidistra et bien d'autres...

Son humour déjanté et vaguement dépressif me réjouit au plus haut point, et on l'a
comparé à David Lodge parce qu'il place souvent ses récit dans un milieu académique où tout peut arriver. Comme le résume un critique :

An anthropologist observes that the
"spinning cycle of laundry has some of the properties of the mandala." A scientist postulates that the "visible nose represented only one-eighth of the 'real' nose."  

Ça ne se prend pas au sérieux et c'est pourtant incroyablement bien observé. Ces quelques citations n'en donneront qu'une idée très vague, mais je tente tout de même le coup :

'Well it's like this,' began Mother. 'When you die you go and live in another part of London. And that's it.'

 « The London Book of the Dead »

From its inception I knew that [my theory] fulfilled the criteria required by all great scientific theories: 1. It made large scale predictions. 2. These were testable empirically. 3. The testings would really eat up cash.

«The Quantity theory of insanity»

Extrait du recueil de Will Self, The Quantity Theory of Insanity, éditions Penguins, 1994, piqué au Cork and Cavann.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao