Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 12:00
Je sais, je sais, je vous délaisse, ça fait longtemps qu'on n'a pas vu d'addition à ma mirobolante liste de mots intéressants commencée il y a déjà deux ans et demi et qui, souvenez-vous, a déjà laborieusement couvert les cinq premières lettres de l'alphabet : A, B, C et Cbis, D et E.
Je m'attaque donc à la suite, parce que même la plus haute montagne se monte à petits pas :

Falbala : un mot qui serait sans doute tombé dans l'oubli presque complet si la notoriété d'Astérix n'était venue à son secours. En conséquence, on sait maintenant que les falbalas -pour ridicule que soit le terme-, rendent les obélisques tout chose.

Félibre : fait penser à félin et à tigre, mais n'a rien à y voir, pas plus qu'avec son anagramme fébrile. Il s'agit en fait d'un mot provençal traduit dans l'oeuvre de Mistral par docteur de la loi, c'est-à-dire poète, ou prosateur de langue d’oc

Fouir : comme ça juste en passant, ce verbe improbable et néanmoins fort nécessaire.  Et je tiens de première main une mirifique histoire de campagnols fouisseurs marqués par une terrible malédiction, je vous raconterai ça un jour, du sang, du mystère, de l'angoisse, je ne vous dis que ça...
 
Frangipane : sans opinion particulière sur l'objet culinaire décrit, je n'arrive cependant pas à m'empêcher de trouver le mot fascinant et à tenter de le décomponser des façons les plus improbables (frange-y-panne, franc-gît-panne...) Notablement utilisé par un ami pour parler de ses frangins.

Fulgore : quand il ne désigne pas un
personnage de jeu vidéo (d'ailleurs fort laid), ce mot est le nom d'un insecte amazonien très doué en mimétisme, Fulgoria lanternaria, ce qui se traduit par le patronyme un peu long mais terriblement philosophique de fulgore porte-lanterne. (Edit : Une remarquable galerie photo lui tire le portrait.)
Et pour ajouter au pittoresque, la légende populaire, erronée comme souvent, utilise de pacifique suceur de sève comme
argument pour la gaudriole :
On a dit qu'il pouvait émettre de la lumière et que sa morsure était mortelle... à moins que la victime fasse l'amour dans les 24 heures !

Fulmicoton : force est d'a
dmettre que ce mot à trois zillions de fois plus de classe que nitrate de cellulose, qui veut pourtant dire la même chose. Je me souviens distinctement l'avoir découvert dans De la Terre à la Lune, de ce bon vieux Verne.

Fulminer
: en voilà un verbe amusant... quand j'était gamine, je l'associait à l'idée de flamme et de fumée, alors imaginez ma surprise quand j'ai découvert l'expression fulminer une bulle (papale, bien sûr)...
La métaphore est en fait celle de la foudre, lancée avec colère (ou au moins grande fermeté) par un personnage d'autorité, comme par exemple
le dieu Io.

Et hop, une lettre de plus ! Qui sait, j'arriverai peut-être à finir l'alphabet avant ma ménopause...

Edit : Lien et orthographe corrigés, merci Cyril !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sieglind la dragonne 04/08/2008 07:05

Le premier m'évoque un film de Becker que j'avais regardé un jour... m'a marquée celui-là... sais pas pourquoi (tout pour déplaire... noir et blanc... vieux et- au thème "gourgeois" comme dirait fistonne hé, hé)

cyril 31/07/2008 22:14

"rendent les obélisques toutes chose" ? euh, non "tout chose".le fulgoria a manifestement un problème de lien disparu... A moins qu'il soit aussicapable de mimétisme avec l'erreur 404 ?"fulmicoton", moi, ça me rappelle plutôt Zébulon dans "le manège enchanté". On a les références et les souvenirs d'enfants qu'on peut... ;-p

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao