Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 00:00
Truth can be found in the strangest places...
Qui eut cru que votre culture scientifique pouvait gagner à la fréquentation de séries télévisées peu sérieuses?

Ceux qui, comme moi, se sont laissé addicter à la série de J. Whedon Buffy contre les Vampires (peer pressure is a terrible terrible thing) se souviendront peut-être de la phrase mémorable du  personnage de lycéen louseur, qui, après s'être pris un rateau de la taille d'une piscine olympique,  déclare son projet de  :

Just going to go home, lie down, and listen to country music. The music of pain.

Juste rentrer à la maison, m'allonger, et écouter de la country. La musique de la douleur...
Xander - Prophecy Girl Season 1

Sur le moment, j'ai trouvé ça drôle, mais je ne me doutais pas que je trouverais un jour un article scientifique titré:
The Effect of Country Music on Suicide de Steven Stack ( Wayne State University) et Jim Gundlach (Auburn University), qui leur a valu le Prix Ignobel de médecine en 2004 (attention, c'est parodique).
Et rien que pour vos yeux, voici un extrait du résumé :

This article assesses the link between country music and metropolitan suicide rates. Country music is hypothesized to nurture a suicidal mood through its concerns with problems common in the suicidal population, such as marital discord, alcohol abuse, and alienation from work. The results of a multiple regression analysis of 49 metropolitan areas show that the greater the airtime devoted to country music, the greater the white suicide rate.

Cet article évalue la relation entre la musique country et les taux de suicide urbains. La musique country est supposée encourager l'humeur suicidaire par son attention envers les problèmes courants dans la population suicidaire, tels que la discorde conjugale, l'abus d'alcool, et la désaffection du travail. Les résultats d'une analyse par régression multiple pour 49 zones urbaines montrent que plus les radios diffusent de country, plus le taux de suicide de la population blanche est élevé.

© The University of North Carolina Press Social Forces, September 1992 71(1):211-218

Il n'est pas de mon ressort de juger de la pertinence de l'analyse utilisée, mais il semble donc que les scénariste de Buffy se soient documentés auprès des sources les plus sérieuses pour affirmer si à propos que la country soit, effectivement, la musique de la douleur...

PS : Et si l'on pousse la logique de l'article jusqu'au bout, les programmateurs des radios américaines sont des assassins qui s'ignorent, ou des extraterrestres qui ont juré la perte des USA .

(Via Improbable Research)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao