Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 00:00
Attention, aujourd'hui, c'est remarque à la con.
Mais vraiment à la con, hein.

Toujours là? je vous aurais prévenus.
La dernière question con qui soit passée entre mes deux oreilles bat des record en la matière, mais je ne voudrais pas la garder pour moi. Vous êtes prêts? C'est parti. Ma question est :
Pourquoi les trains?

Oui je sais, on dirait une question de gamin de trois ans, ou une chanson des Wriggles, mais je persiste, et je précise : pourquoi les rails?
Dans un contexte de routes approximatives, de suspensions rudimentaires et d'absence de pneus, je conçois bien que les chemins de fer aient bénéficié de gros avantages comparatifs par rapport aux voitures au XIXe siècle.
Mais maintenant? Pourquoi, par exemple, les trams?

Je ne suis pas en train de dire que ce n'est pas une bonne idée, je voudrait juste savoir pourquoi.
Mes deux hypothèses sont les suivantes :
- il y a (beaucoup?) moins de frottement en utilisant des rails, d'où des économies significatives d'énergie
- les rails permettent à une seule locomotive de trimballer une ribambelle de wagons sans avoir peur de les voir se faire la malle dans le décor au premier tournant.
Et il suffit de voir une manoeuvre de bus double autour d'un rond-point pour se rendre compte que sans les guides des rails, pas moyen d'avoir plus de trois wagons, et encore je suis gentille.

On pourrait rajouter le temps gagné par un itinéraire specifique non interrompu, mais c'est caduc pour les trams en ville (il y a toujours les feux rouges), et puis après tout les autoroutes aussi sont supposées ne pas être interrompues.

Parce que quand on voit le prix d'un kilomètre de voie ferrée, même pas TGV, hé ben on se dit qu'il vaut mieux qu'il y ait de bonne raison...

Si vous avez des idées de réponses, je suis toute ouïe, en attendant que je pose la question à mon papa, parce que si lui ne sait pas, je vois pas qui. (C'était la page de pub de la DDB, Daddy DataBank)

Update : Merci à R pour le lien ultime sur la question.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

R 28/02/2006 01:51

J'ai lu l'article et j'ai rien compris non plus...Pour revenir à la question de départ, il y a un début de réponse sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer#Technique : le roulement acier sur acier est beaucoup plus efficace que pneu sur route. Si on combine ça à la possibilité de former des convois et d'utiliser l'énergie électrique, ça rend le train imbattable du point de vue du rendement énergétique (par rapport aux autres modes de transports terrestres, bien sûr).PS : j'veux pas dire, mais oublier les espaces (fines, de préférence, mais ne chipotons pas) avant les points d'interrogation, c'est complètement cracra...

Abie 03/03/2006 19:22

Youpi, un autre ayatollah typographique, encore plus intraitable que l'autre...Merci pour le lien, encore une fois, la réponse était dans Wikipédia...

Dém 25/02/2006 19:29

Ah, si tu veux  vraiment te prendre a tête, médite:"Un ordinateur quantique qui donne des solutions... sans exécuter de programme"http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2406Je pense qu'on vit vraiment une époque formidable :D (mais j'espère n'avoir jamais à débugger un truc pareil)

Abie 26/02/2006 02:21

ai lu l'article. A *rien* compris. Je reessayerai demain, qui sait?

Dém 25/02/2006 19:20

Comme tu l'as dit, ça permet d'aller vite (comme une autoroute). Avec l'avantage d'aller plus vite qu'une voiture (en général), et d'être un transport *en commun* (et ça permet d'économiser des ressources) pour les gens et les marchandises.C'est moins fatiguant que la voiture, pour le conducteur et un peu moins pour les passagers (on peu lire, marcher, voire dormir).Ca permet aux gens sans voiture ou sans permis de conduire de faire de longs trajets.Et c'est beaucoup plus sûr que la route (quand c'est entretenu, et sauf accident, ne cherchez pas la petite bête, hein ?): pas de type bourré qui ne respecte pas les règles de sécurité, pas de verglas, etc.Bon, maintenant le côté moins rose: ça coûte cher, il faut que les trajets existent (mmm, comme les routes), les wagons français sont assez inconfortables (les voyageurs vers l'Allemagne qui ont déjà pris un train allemand me comprendront !!).Le tram, heu, coment dire, il y a un gros effet de mode. Un avantage, c'est en effet d'avoir une ligne réservée, donc ça garantià peu près le temps de parcours. Mais si les d'automobilistes utilisaient tous leur cerveau en arrêtant de s'entasser aux carefours sous prétexte que le feu est vert pour eux, les fles de bus suffiraient. Autre avantage sur le bus: utiliser l'électricité qui est moins polluante *en apparence* que l'essence (mais faut demander à Mr Nucléaire en France, et à Mr Charbon ailleurs)

Abie 26/02/2006 02:23

La précision est effectivement nécessaire... Quant aux intérêts du train du point de vu individuel, ne doute pas que je les connaisse bien, sans-permis même pas honteuse que je suis....

Worthless 25/02/2006 11:48

Heureusement que je suis là pour corriger les fautes d'orthographe... Le niveau baisse, j'vous l'dit, moi.

Abie 26/02/2006 02:24

Gnagnagna, j'adore exploiter la corde wikipédienne des unsuspecting passers by...

Sarah 25/02/2006 10:47

Peut-être que ça rassure les voyageurs ?On n'est pas au Far-West, et les dérailleurs de tramway ne sont pas si nombreux. Le fait de savoir que le wagon dans lequel on prend place est guidé peut limiter les peurs d'accidents.Peut-être que ça permet de réserver la place ?Là où il y a des rails, les vélos, scooters, taxis, motos, piétons ne passent pas. C'est donc une voie très réservée.Sinon, j'aime beaucoup les questions que tu te poses, mais ça ne doit pas t'étonner.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao