Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2006 2 21 /02 /février /2006 00:00
Pour ceux qui sont dans le coin de Paris, et qui pour une raison ou pour une autre ont un emploi du temps scolaire, c'est la rentrée avec un petir r.
C'est en pensant à eux tous  et plus particulièrement à l'élève qui m'a expliqué à la pause avoir dormi jusqu'à 16h pendant les vacances, que je vous propose quelques inventions destinées à rendre l'heure tant redoutée du reveil un peu moins pénible, et un peu plus efficace.

Commençons par le plus zen : Le réveil paisible progressif, qui se propose de vous réveiller doucement en commençant trente minutes avant l'heure à émettre un peu de lumière, puis de plus en plus, à diffuser du parfum (!) et finalement à vous réveiller par des sons doux et naturels du genre "Torrent de montagne", "Chants d'oiseaux" et compagnie.
Je veux bien que ce soit agréable, à condition de ne rien avoir contre le patchouli, mais la vraie question est : est-ce vraiment efficace? Pour une dormeuse comme moi, permettez-moi d'en douter, puisque France Info à fond dans les esgourdes ne suffit parfois même pas à me faire éteindre le réveil, au grand dam des colocs.
Mais je ferais sans doute plein de rêves bucoliques, notez bien...
Edit : lien supplémentaire sur les simulateurs d'aube...

Ensuite il y a le réveil Sfera, dont la conception n'est pas sans rappeller les hochets pour bébés suspendus au toit des landaus.
Pour commencer, vous vous endormez avec un gros machin-bidule rond qui pendouille du plafond. Moi, je veux bien, mais ça commence mal : mieux vaut ne pas se relever dans le noir, ne pas se réveiller en sursaut, et éviter la bête à deux-dos.
Le matin, la boule, comme tout réveil qui se respecte, se met à strider pour rappeller à tous les voisins que vous êtes un glandu pas fichu de vous réveiller tout de suite ; une fois que vous avez réussi à l'éteindre momentanément, la boule se hisse un peu plus haut pour la sonnerie suivante, et après quelques étapes vous finissez debout sur votre lit (bonjour les lattes) à essayer de convaincre la source de boucan de bien vouloir d'une part se taire et d'autre par redescendre, si possile dans cet ordre.
On notera que vous avez alors réinterprété en une demi-heure le processus qui transforme un bébé bavant sur l'oreiller en un gosse galopant sur ses deux jambes tortes : félicitations, en nouveau Lazare, vous avez obéi  au précepte "Lève-toi et marche".

Le troisième candidat est déjà un gros cran au-dessus sur l'échelle du potentiel emmerdatoire, qui se mesure en ppM (Putain! par minute).
C'est un radio réveil assez classique, à ceci près qu'il est couvert d'une sorte de fourrure hideuse. Pourquoi? Pour ne pas se faire mal quand il se cogne.
Parce que ClockyTM (n'est-ce pas choupinou) est un réveil ambulant : entre le moment où vous lui faites taire sa gueule par un grand coup dans les gencives du bouton snooze, et celui où il recommence à vous faire fondre les tympans, il a changé de place, et si ça se trouve il est même sous le lit, exactement à la verticale desdits tympans.
Je pense que ce gadget marcherait bien pour moi, mais pas très longtemps : c'est dur de fonctionner quand on a été réduit en tout petits petits morceaux à coups de masse et de hurlements barbares. Notons que le même site fait la pub du dérouleur de PQ qui vous prévient quand y'en n'a plus.

Mais le pompon est sans aucun doute décroché par la Blowfly Flying Alarm clock une espèce de mini-hélico orange moche qui vous tourne autour en vrombissant jusqu'à ce que vous l'attrapiez.
La preuve que l'inventeur a une idée assez précise des pulsions que cette abomination déclenchera chez les dormeurs,  c'est qu'il l'a appellé Blowfly, c'est à dire, d'après mes sources les plus confidentielles, mouche à vers, ou, pour parler franc, mouche à merde. You don't get any clearer...

Allez, dormez bien, et bon réveil!

Partager cet article

Repost 0
Published by Abie - dans Butinons
commenter cet article

commentaires

Dém 04/03/2006 01:04

Le  réveil à lumière: j'ai vu un reportage TV à ce sujet. Ca semble en effet bien fonctionner. (Et on peut garder un réveil classique au cas où, et pour écouter de la musique au réveil)Car la lumière, percue malgré les paupières fermées, déclenche la sécrétion par le cerveau de la "chose biologique dont j'ai oublié le nom" qui va délcenche le processus de réveil. Une biologiste vous expliquerait ça mieux que moi ;-)A mon avis, il ne faut quand même pas être trop fatigué.

Abie 04/03/2006 11:03

Ou pas trop habitué : je dors volets ouverts, et tête encastrée dans l'oreiller (respirer, moi? jamais!) ; la seule technique qui reste au soleil pour me réveiller ne marche qu'en cas de camping en pays chaud : faire passer la température de la tente au dessus des 50 degrés!Plus sérieusement le rôle de la sérotonine et de son produit, la mélatonine, dans les mécanismes de l'endormissement et de l'éveil est compliqué mais passionnant...Voir : http://ura1195-6.univ-lyon1.fr/articles/valatx/revprat_96/annexe1.html

La dilettante 26/02/2006 12:26

Moi j'ai un truc infaillible,  (enfin àça marche pour moi) je me réveille en 3 temps,
1 ° réveil, question est-ce que je rêve que je me réveille ? puis je me rendors.
2° réveil, question suis-je réveillé ? je me lève et me dirige à tatons vers le salon, les yeux toujours fermés. Je m'allonge sur le canapé et je tente de m'habituer doucement au déchirement  atroce d'affronter la triste réalité d'une nouvelle journée.
3° réveil, enfin je suis à peu près disposée à être accessible, à condition qu'on ne me parle pas trop fort, que le plein soleil me fasse grâce et que la musique soit douce.
Me voilà fin prête pour le petit déj.

Roanne 24/02/2006 07:59

Ah non, pas pour moi... j'aime les réveil tout en douceur...

Sieglind la dragonne 21/02/2006 11:19

Alors là, c'est grandiose! J'adore celui-là! Pour une dormeuse patentée comme moi, c'est sur que la douce musique zen ça ne le ferait pas non plus (à l'époque le générique de début d'émission de France-Musique, c'était la version Berlioz de la Marseillaise, et à fond les ballons, ça ne suffisait pas hé, hé)Excellent, et je note (on à tâté du réveil-matin en forme de ballon ovale qu'on balance sur les murs pour l'éteindre... pas mal, mais bonjour les traces sur le placo hé, hé)Bonne journée.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao