Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 18:33
Pas plus tard que l'autre jour, j'ai entendu un ami en traiter un autre de tassin, mot qui échoue à évoquer quoi que ce soit à mon  lexique argotique, principalement parigot il faut bien l'avouer.
Tout au plus, mon (fort léger)
Dictionnaire du Français argotique et populaire,(F. Caradec, Références Larousse, 2001) me proposait-il se sécher le tasseau pour se moucher, ce qui n'a manifestement rien à voir.
A proiri, pas grand chose à tirer non plus de la riante bourgade de la périphérie lyonnaise portant le nom charmant de Tassin-la-Demi-Lune.

Renseignements pris auprès du locuteur, il s'agit d'un mot iséro/savoyard, utilisé pour s'adresser à quelqu'un de façon légèrement insultante,  quelque chose entre "bêta" et "conneaud". J'ai donc mis en marche mon moteur à corrélation, et cela m'a évoqué les termes anciens pour désigner le Blaireau (l'animal), par exemple celui de Taisson (cf. par là et aussi le personnage de Grimbert le taisson dans le Roman de Renart
).
Le TLFI nous dit que
[Blaireau] a éliminé le plus ancien taisson (xiie s. dans T.-L.)
Ce qui ne devrait pas nous étonner : ce genre de compétition entre deux racines est quelque chose de très courant (cf pie/agasse), avec souvent une répartition nord/sud assez nette (lisez La Hulotte pour des exemples plus détaillés comme l'opposition aulne/verne, dans le n°51).

On a donc un lien sémantique net entre taisson et blaireau, et une ressemblance morphologique entre taisson et tassin.
Peut-on aller plus loin? Oui, bien sûr : d'abord en renforçant le lien taisson-tassin avec des références comme ce dictionnaire d'héraldique, qui atteste la variante tasson. Ensuite en soulignant que blaireau est aussi utilisé de façon argotique pour désigner quelqu'un de peu dégourdi.
blaireau n.m. Individu non affranchi, imbécile, beauf.
Ah-ha! on se rapproche...
L'argument ultime nous est fourni par ce lexique de patois savoyard, qui donne, à côté de la tartifle (pomme de terre) et de la panosse (serpillère) :
LE TASSIN, TASSON, TACHON: le blaireau
Youpi ! Vous ne pouvez pas savoir comme je me sens intelligente  quand les correspondances bizarres qui me traversent la matière grise se révèlent fondées dans la réalité...
 

Et comme un bon dessin vaut mieux qu'un long discours, je vous ai même fait un petit résumé : 

Tassin.png
Comme d'hab, merci Inkscape...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bli 30/08/2007 14:27

Tiens, pour t'amuser encore un peu à chercher des liens à propos du blaireau, voici un lien en guise d'énigme:http://fr.wiktionary.org/wiki/basset

sieglind la dragonne 23/07/2007 09:30

Etonnant non comme tout concorde dès qu'on fait un petit dessin ! L'évidence saute au pif, alors qu'avant, on soupçonne quelque chose... mais quoi, là est la questiohn... Merci de ces cours, j'apprécie cet enrichissement linguistique (moi, c'est plutôt de carassin doré que je traite les blaireaux, rapport à leur capacité mémorielle... de poisson rouge sans doute...)

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao