Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 00:05
Certains d'entre vous aurons peut-être remarqué  l'album d'image, qui apparaît en bas de la colonne de gauche depuis des temps immomoriaux. Voici enfin son explication...

Il est toujours intéressant de se pencher sur l'histoire des images très connues.
Par exemple, tout le monde connaît, sous une forme ou sous une autre, le dessin des hominidés présentés en train de marcher à la queue leu leu, du plus simiesque à l'homme moderne. En général tout ce petit monde marche vers la droite, parce que c'est le sens de la lecture (on ne voudrait tout de même pas que la "marche du progrès" aille à reculons !), ce qui correspond donc au sens standard de la flèche du temps, de gauche à droite : c'est censé être le sens dans lequel on lit à la notable exception des lecteurs de l'arabe et de l'hébreu (et du boustrophédon, mais c'est plus rare).

learnerarchive.jpg

Notons que la tête de l'homme moderne a varié aussi. Celui-ci, par exemple, plus récent que le précédent, nous présente un Homo sapiens plus yuppie, glabre et néoténique que jamais :

evolution-classique.jpg


La représentation des primates de profil pour pouvoir comparer leur stature est une tradition naturaliste qui remonte fort loin, comme en atteste cette illustration de Haeckel (1908), copiée de Huxley (1863).

Mensch.jpg

Quant à représenter les descendants successifs marchant les un derrière les autres, on ne peut pas dire que cela soit une grand nouveauté non plus : j'ai trouvé cette image de 1882, mais il y en a sans doute d'autres...

Man-is-But-a-Worm.jpg

Si je vous épargne une chronologie détaillée des variations de cette icône scientifique, c'est surtout que je manque de sources iconographiques : il serait sans doute très instructif de comparer les images proposées par différents livres de classe, et de voir quand exactement cette repésentation linéaire de "chaîne humaine" a cessée d'être enseignée. 
Car, je vous l'apprend peut-être, cette vision de l'évolution humaine n'est plus du tout soutenue par la multiplication des données fossiles.

Un coup d'oeil au chapitre "Place de l'homme dans l'évolution" du manuel Hachette d'enseignement scientifique de 1ère L est révélateur : on évite ce genre de mise en scène, préférant les comparaison entre espèces actuelles (homme/chimpanzé), ou des schémas montrant le "caractère buissonnant de la lignée humaine" (je n'invente rien...) :

Hachette0002.jpg
© Hachette Livres 2006

Mais surtout, lorsqu'effectivement on trouve dans un livre moderne la "chenille" classique, c'est dans des exercices de ce type : 

Hachette0001.jpg
© Hachette Livres 2006

Sauriez-vous  répondre à cette question ?

Continuez la lecture : Évolution (2) : vers l'homme cybernétique

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bli 14/07/2007 14:39

"Dire en quoi cette représentation est scientifiquement inacceptable"Eh bien, les espèces représentées sur ce dessin n'ont pas toutes existé au même moment. Il n'est donc pas correct de les représenter ensemble, guidées par l'homme au bâton de pélerin. D'ailleurs, quelle idée d'aller au pélé awalpé...

sieglind la dragonne 09/07/2007 09:49

C'est vrai que ce genre de schéma, on ne le rencontre plus beaucoup (ou alors détourné pour amuser, ils foisonnent ceux-là !) Je garde l'article pour quand j'aurai le temps de farfouiller, là, je rattrape mon retard, ça m'occupe bien pff !Bonne journée

Dém 29/06/2007 01:04

A propos de la spatialisation du temps: passé à gauche ou derrière, futur à droite ou devant, ce n'est pas du tout partout pareil, et pas seulement pour les 2 langues que tu cites.
Certains peuples se représentent le futur derrière et le passé devant. J'ai entendu ça une fois à la radio, et le peu que j'ai trouvé sur le web est ceci:
http://htl.linguist.jussieu.fr/srober.pdf
Comme dirait Mr Cyclopède alias Desproges, "étonnant, non ?" Décidément, les humains sont incapables de se mettre d'accord sur quoique que ce soit :p

Tororoshiru 26/06/2007 05:16

Oh oh. Je vois que, pendant que j'essayais de m'évader de notre époque en me repassant Twelve Monkeys, Milou en a profité pour se connecter sous mon nom et vous faire part de son point de vue.
Rien d'étonnant, entre le film et ses suppléments, je suis resté scotché à l'écran un bon moment. Dans le "making of" qui accompagne le DVD, on voit Gilliam examiner différentes versions du logo aux douze singes, et dire en choisissant la version définitive: "ça me fait penser à l'évolution de l'humanité"... et de fait, le fameux pochoir avec sa ronde de singes rappelle curieusement la caricature du Punch's Almanack! ...à ceci près que les singes du film étant tous identiques, la remarque de Gilliam implique qu'il lui semble que l'humanité évolue un peu en rond!

Tororoshiru 25/06/2007 18:04

Pour avoir une valeur scientifique, toute représentation hiérarchisée des espèces animales doit avoir un félidé à son sommet.

Edito

Soyez les bienvenus sur ce petit blog sans ligne éditoriale fixe, qui échoue à mourir depuis 2005.
La fréquence de mise à jour se veut quotidienne au mieux (par ce que je suis de nature optimiste), trimestrielle au pire (parce que je suis velléitaire bien plus encore).

Alea jacta est :


Aussi :



Ordo Ab Chao